Contemporain

Les Débutantes – J. Courtney Sullivan

jdjd

Acheté il y a peu de temps, ce livre me semblait être la parfaite lecture d’été, légère, car nous présentant un groupe d’amies lors de leurs années fac. Seulement, ce livre s’est révélé être plus profond qu’annoncé … pour mon plus grand plaisir !

Résumé …

Bree, Celia, April et Sally avaient quitté leurs chambres de bonnes et emménagé à l’étage principal. Elles laissaient leurs portes ouvertes pendant la journée et criaient simplement pour se parler. Elles se vautraient sur les divans du salon après le repas du soir, se racontant des ragots et se lisant à voix haute des passages du New Yorker et de Vogue. Elles se sont connues et aimées à l’université de Smith, haut lieu de la culture féministe. Le temps, le mariage, la vie d’adulte les ont séparées, jusqu’à la disparition de l’une d’entre elles. Face aux déceptions de l’existence, rien n’est plus précieux que les souvenirs et les amies des années de fac. Bree, Celia, April et Sally vont s’en rendre compte.


Mon avis …

Pendant toute la première moitié du roman, cette lecture semble effectivement n’être rien de plus que légère, voire même sans trop grand intérêt. J’ai trouvé cette moitié du livre trop longue, à tel point que la lecture me semblait très laborieuse, et je n’arrivais pas tellement à l’apprécier. En effet, on suit Sally, April, Celia et Bree lors de leur rencontre à l’Université féminine de Smith, et on assiste à la naissance d’une véritable amitié. Pourtant, chaque chapitre nous présente tour à tour le point de vue d’une des filles, mais nous apprend également son passé. Si cette structure m’a semblé lourde et maladroite, j’ai fini par lui trouver un intérêt par la suite.

Car la seconde partie du roman est totalement différente de la première, et connaître les filles si bien permet d’encore mieux comprendre ce qu’elles vont devenir. En effet, les filles se retrouvent des années plus tard lors du mariage de l’une d’entre elles, et on va alors pouvoir constater à quel point chacune d’entre elle a pu évoluer. Si Smith les a formé pour embraser la cause féministe, chacune est pourtant différente et considère le rôle et la place de la femme différemment. Leurs vies sont parfois à l’opposé les unes des autres, et elles vont réaliser que ce qui les rapprochait autrefois a peut-être disparu avec le temps et les choix de vie de chacune.

J’ai énormément aimé ce passage du roman qui aborde le sujet du passage à l’âge adulte, des différences qui peuvent se créer entre des amies de toujours, mais aussi les regrets qui s’installent en fonction des choix que l’on a pu faire au cours de sa vie. Mais ce qui m’a beaucoup surpris, c’est le côté très dramatique qu’emprunte le livre au cours de ses 100 dernières pages, qui sont très intenses et stressantes. Le roman devient tellement prenant que je n’ai pas vu ces 100 pages défiler, contrairement au reste du roman qui m’a semblé terriblement long, et la fin est si abrupte que j’ai cherché un long moment la suite … sans jamais la trouver !

Si le roman devient de plus en plus profond et dramatique au fur et à mesure que les pages défilent, c’est réellement pour approfondir cette relation si forte et particulière qui existe entre ces 4 filles, et pour en tester les limites, mais aussi pour aller encore plus loin dans l’engagement féministe de chacune, tout en l’expliquant par leur passé personnel.

Si j’étais plus que sceptique pendant plus de la moitié du roman, les 100 dernières pages ont totalement su me convaincre. Je regrette qu’une si grosse partie du livre n’ait pas su m’intéresser davantage car la fin est tellement réussie qu’il aurait été très facile d’en faire un roman coup de coeur et coup de poing si l’auteur avait choisi une structure différente pour raconter cette histoire.


Pour résumer …

Un roman très particulier qui trouve ne malheureusement sa force que dans les 100 dernières pages mais qui nous dévoile une amitié très forte et particulière entre 4 jeunes femmes ayant chacune leur propre vision du féminisme. Un roman sur l’amitié et sur le temps qui passe.

Ma note : ★★★★★☆

Publicités

7 réflexions au sujet de « Les Débutantes – J. Courtney Sullivan »

  1. Dès que j’en aurais l’occasion, je me laisserai tenter par ce livre. Malgré la première partie que tu dis être trop longue (et purée, que je hais les longueurs !), je pense que l’histoire devrait me parler et me toucher pas mal 🙂

  2. Le début m’a enjoué, j’ai vite laché au milieu, j’ai commencais à le trouver longuais.. Je n’ai pas réussi à le finir, je m’ennuyais en tournant les pages.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s