Fantastique / SF

Effacée – Teri Terry

kkk

Je suis tombée sur ce roman par hasard en regardant les sorties littéraires sur internet, et immédiatement, j’ai été attirée par cette magnifique couverture et ce résumé très prometteur. Effacée semblait être une dystopie comme je les aime, voilà pourquoi j’ai été l’acheter le matin même de sa sortie, et je l’ai lu en quelques jours seulement. Malgré tout, je suis loin d’être convaincue, et mon avis sur ce livre est donc très nuancé.

Résumé …

Dans un futur proche, en Angleterre, les criminels de moins de 16 ans sont condamnés à perdre tout souvenir de leur passé. Malgré son Effacement, cependant, Kyla fait d’étranges cauchemars. Comme si ses souvenirs s’obstinaient à remonter à la surface… Petit à petit, le doute s’installe. A-t-elle vraiment commis un crime et mérité son sort ? La jeune fille n’est pas certaine de vouloir le découvrir, d’autant que sa nouvelle vie de lycéenne lui plaît. Et que son passé pourrait s’avérer difficile à supporter … Mais peut-on être soi, à 16 ans, si l’on ignore d’où l’on vient ? Grâce à Ben, Effacé, lui aussi, et convaincu que l’Effacement cache en réalité une gigantesque manipulation, Kyla trouvera peut-être la force de partir en quête de sa propre histoire…


Mon avis …

J’ai très vite compris que je n’allais pas avoir un coup de coeur pour cette dystopie. Le problème a été un peu le même qu’avec Promise en réalité, les héroïnes sont très dociles, voire fades, et le roman se trouve donc être lui aussi un peu trop neutre et j’ai clairement ressenti un manque d’émotion au cours de ma lecture. Pour réussir à apprécier une dystopie, j’ai besoin d’être totalement emballée par l’univers, par les personnages et par leur caractère.

Kyla a été effacée, et à sa sortie de l’opération d’effacement, elle doit donc tout réapprendre. On suit donc une héroïne qui s’éveille comme un enfant qui vient de naître, qui ne se rappelle plus de rien concernant son passé, et qui vit au rythme d’une vie qu’on lui apprend, faite d’apparences totalement fausses en réalité, puisqu’on lui cache tout ce qui a constitué son passé, sa personnalité. Kyla va quand même réaliser que la vie dans laquelle elle se trouve cache bien des choses, puisque dans ses rêves, des souvenirs lui reviennent, lui rappelant qu’elle a eu une vie antérieure et que celle-ci était loin d’être aussi calme et posée que celle qu’elle vit actuellement.

Malheureusement, les rêves sont assez ponctuels, et les rebondissements sont trop rares dans ce tome. La seule révélation assez intéressante a été celle de l’ordinateur et de ce qu’il a révélé à Kyla. La fin n’a même pas suscité mon intérêt, la révélation arrive un peu de nulle part, et n’apporte au final pas tant de choses que ça. L’héroïne ne prend pas de réelle décision, sa seule rébellion consiste à aller courir avec Ben, et au regard des possibilités concernant sa famille d’origine, sa disparition, ses recherches, je m’attendais à ce qu’elle se décide, au moins à la fin du tome, à se rebeller un peu. Malheureusement, peu de retournements de situation interviennent, et le manque d’émotion dans l’écriture et dans l’ensemble du tome a fait que je n’ai vraiment pas été emballée par cette lecture. Je n’ai pas le sentiment que les autres tomes seront plus forts en émotion que celui-ci, et je crois vraiment que ce côté très plat de l’ensemble de l’histoire y sera encore présent. Voilà pourquoi je ne lirai pas la suite.

J’ai vraiment le sentiment d’avoir lu un tome bien trop fade, manquant d’action, de révélations, et tout simplement d’émotion. Je n’ai pas été convaincue par l’exploitation de cet univers, de la procédure d’effacement, qui aurait mérité d’être davantage développée et expliquée. Forcément, après avoir lu Divergente, je trouve Effacée clairement très fade, sans grand intérêt au final, et je suis très déçue car j’en attendais beaucoup plus. Pourtant, au regard du contexte, l’auteur aurait clairement eu les moyens de nous offrir une dystopie tout aussi efficace, d’où ma déception.. J’ai également trouvé le style d’écriture très jeunesse, les instants de suspens étaient trop gros pour surprendre, et l’héroïne trop attendue également dans toutes ses pensées et réflexions. De la même façon, les prochains tomes me semblent assez prévisibles, concernant le père de Kyla notamment, tout est amené de manière trop grosse, sans surprise, et même si le livre est jeunesse, je pense qu’un peu de surprise et de rebondissements auraient pu rendre la lecture plus forte et plus intense.


Pour résumer …

Un concept d’effacement largement exploitable, mais un tome bien trop fade, qui manque clairement d’émotion, de surprise et de rebondissements. J’ai trouvé que cette lecture manquait de quelque chose pour réussir à être à la hauteur des bonnes dystopies du genre, notamment d’une héroïne avec davantage de caractère et d’une intensité dans l’histoire.

Ma note : ★★☆☆☆☆

Publicités

13 réflexions au sujet de « Effacée – Teri Terry »

  1. Le résumé du livre donne envie mais comme toi je n’aime pas les personnages trop « fades et dociles ».
    Sinon j’aime beaucoup ton nouveau blog il est très très beau! J’adOre le rose (ma couleur préférée) et les points (j’en mets partout)! Et le nom de ton blog est très bien choisi!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s