Fantastique / SF

Enclave, tome 1 – Ann Aguirre

logo_113339

Acheté dès sa sortie, ce livre était pourtant resté depuis plusieurs mois dans ma PAL. Quelle erreur ! Cette dystopie a totalement su m’emporter et me convaincre, à tel point que je l’ai dévoré en 2 jours à peine et que j’ai acheté le tome 2 immédiatement. Un premier tome extrêmement bien mené, à ne surtout pas louper !

Résumé …

Le monde est ravagé. A la surface, plus rien ne vit, plus rien ne pousse. Les hommes se sont réfugiés dans des villes souterraines : les enclaves. L’enclave, c’est ma vie. C’est le lieu qui nous protège des créatures rôdant dans les tunnels, ces Monstres mangeurs de chair humaine. Et moi, je suis celle qui protège l’enclave en retour, celle qui chasse les Monstres. Il faut servir l’enclave. C’est ce que nous disent les Aînés. Mais ce n’est pas ce que dit Del, mon partenaire de chasse. Je ne sais plus qui croire… Trèfle a grandi sous terre. Lorsque l’enclave la bannit,  c’est tout son univers qui s’effondre. Mais elle n’est pas seule. Del a choisi de partager son destin. Traqués par les Monstres, réduits à la survie, Trèfle et Del sont presque morts… ou plus vivants que jamais ?


Mon avis …

J’avais un petit peu peur de ne pas accrocher à la présence des « Monstres » qui sont en réalité des Zombies. Voilà sans doute pourquoi je trainais un peu pour commencer cette saga. J’avoue avoir du mal à me faire aux zombies/extraterrestres, ce n’est pas ce que je préfère dans mes lectures, et pourtant mon coup de coeur pour La 5e vague a montré que je pouvais faire abstraction de ce détail pour apprécier un univers dans son ensemble et la qualité d’une dystopie.

Dans Enclave, nous découvrons un peuple survivant sous terre, dans des Enclaves. Ils ne vivent qu’une vingtaine d’années, et doivent combattre les attaques des zombies, mais aussi s’assurer à la reproduction de leur propre espèce, car énormément d’hommes sont tués lors de ces attaques. C’est la raison pour laquelle, au sein des Enclaves, les hommes sont dévoués à une tâche : les Chasseurs combattent les Monstres pour assurer la sécurité de l’Enclave, les Géniteurs assurent la reproduction pour conserver une population d’un nombre précis : il n’en faut pas trop pour conserver de la nourriture et survivre, et il faut assurer la reproduction de l’espèce humaine, et avoir suffisamment de personnes pour assurer la sécurité de l’Enclave.

Dès le départ, je me suis complètement plongée dans cet univers pourtant très oppressant des tunnels, de l’obscurité. J’ai trouvé le concept de l’Enclave extrêmement bien pensé et très approfondi. C’était très curieux d’apprendre à découvrir un tel endroit ! Le personnage de Trèfle m’a beaucoup plu aussi, c’est une héroïne forte comme je les aime, et sa rencontre avec Del apporte beaucoup à l’histoire je trouve. Leur duo fonctionne très bien et j’ai beaucoup aimé suivre leurs aventures. Pourtant, l’auteur ne nous offre pas un schéma habituel d’histoire d’amour car s’ils ont une relation très particulière dès leur rencontre, ils vont peu à peu s’éloigner au fur et à mesure des évènements.

Le tome est loin d’être monotone, car si on découvre l’Enclave, on découvre aussi l’Au-Dessus. Trèfle va découvrir que le Monde existe aussi en dehors de l’Enclave, et la voir découvrir le soleil, la pluie, le vent était un sentiment totalement à part. J’ai adoré tout ce passage, et également la découverte du Monde tel qu’il est devenu. C’était extrêmement intéressant de les voir essayer de survivre en dehors des tunnels, à l’extérieur, et l’auteur explique à la fin que ses recherches l’ont amené à constater que certains objets pourraient encore exister après une apocalypse : les boîtes de conserves seraient encore mangeables (elle s’appuie sur des études réelles !), et j’ai beaucoup aimé lire ces explications qui apportent encore plus de crédibilité à cette dystopie !

Réellement, c’est un gros coup de coeur pour moi. Je ne peux que recommander Enclave, qui est une découverte magnifique ! Je vais de sûr me jeter sur le second tome, en espérant que l’auteur continuera sur cette lancée, même si le cadre de l’histoire va évoluer de façon très différente.

Pour résumer …

Une dystopie plus que crédible, à la fois oppressante et intelligente, avec une héroïne forte. L’exploitation de l’univers est faite parfaitement et on dévore ce tome en un rien de temps. Coup de coeur !

Ma note : ★★★★★★

Publicités

15 réflexions au sujet de « Enclave, tome 1 – Ann Aguirre »

  1. Il est dans ma PAL « urgente » ^^ Je reviendrais lire ton avis quand je l’aurais lu 😉 Mais déjà le fait que tu ai eu un coup de coeur donne encore plus envie de m’y mettre !

  2. Tout pareil, c’est un livre qui me tente vraiment énormément. Et vois les chroniques enthousiastes se multiplier sur la blogo n’aide pas ^_^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s