Fantastique / SF

Les sorcières de North Hampton, tome 1 – Melissa De La Cruz

jjjj

Si j’ai décidé de lire ce roman, c’est en raison de la diffusion très prochaine de l’adaptation de cette saga à la télévision américaine. En effet, à partir de début octobre, la série « Witches of East End » sera diffusée sur la chaine Lifetime, et cette série me fait terriblement envie. J’ai donc décidé de me plonger dans le premier tome (et seul tome sorti en français pour l’instant) de la saga avant de découvrir son adaptation.

Résumé …

Joanna Beauchamp et ses filles, Ingrid et Freya, vivent à North Hampton, à la pointe de l’île de Long Island. La ville, belle et brumeuse, semble comme figée dans le temps, et les trois femmes y mènent une vie en apparence paisible. En réalité, elles sont de puissantes sorcières : ressusciter les morts, guérir les blessures et les peines de coeur, prédire l’avenir… autant de pouvoirs qu’elles n’ont pourtant pas le droit d’utiliser. Jusqu’au jour où Freya, la fi lle rebelle, emportée dans un dangereux jeu de désir entre deux frères, met son secret en péril. Et quand North Hampton devient le théâtre d’événements tragiques, les trois femmes comprennent qu’elles ne pourront plus longtemps dissimuler leur vraie nature.


Mon avis …

Commencé en ebook parce que je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre, et parce que je n’ai pas pour habitude de lire des histoires consacrées aux sorcières, j’ai pourtant très vite adhéré à la plume de Melissa de la Cruz. J’ai donc sauté sur l’occasion quand j’ai trouvé le roman d’occasion dans ma bouquinerie préférée. Et effectivement, j’ai littéralement englouti la première moitié du roman.

En effet, les personnages sont terriblement attachants et suivre des sorcières qui ont envie de retrouver leur magie, dans une ville d’humains à notre époque, tout ceci m’a beaucoup plu, et j’ai vraiment apprécié l’originalité de l’histoire. De plus, la romance prend une très grande place dans ce roman, ce qui m’a d’autant plus convaincu. D’ailleurs, à ce sujet, il faut savoir que la romance est très présente, et que les scènes sont clairement destinées à des adultes. Etant donné que ce roman doit sans aucun doute être vendu en rayon jeunesse, je tiens à prévenir que le public auquel ce roman est adressé est clairement adulte. Je trouve ça d’ailleurs assez étonnant la facilité avec laquelle les romans atterrissent dans les rayons jeunesse en dépit de leur contenu parfois totalement destiné à des adultes.

Enfin passons, la romance m’a donc beaucoup plu, et j’ai trouvé cette première moitié absolument délicieuse, entre sorcellerie et triangle amoureux. Pourtant, la suite m’a clairement moins convaincu, et en effet, j’ai trainé beaucoup plus dans ma lecture. L’intrigue se met en place concernant la ville de North Hampton, et si j’ai beaucoup aimé les soupçons dirigés à l’encontre des filles concernant leur utilisation de la magie, tout ce qui concernait les phénomènes « anormaux » qui se produisaient à North Hampton m’a beaucoup moins convaincu concernant leur explication au final.

J’avoue être restée totalement extérieure à l’apport de toute la mythologie dans cette histoire. J’ai trouvé tout cet aspect de l’histoire assez absurde et sorti de nulle part, et la fin enlève vraiment toute la crédibilité que le roman pouvait avoir, et fait presque oublier à quel point North Hampton avait du charme. J’ai eu l’impression de revivre 16 Lunes au niveau de l’absurdité de certaines situations, et le choix de fin qu’a fait l’auteur m’a beaucoup déçu. Selon moi, la sorcellerie au sein d’une communauté humaine suffisait à réellement offrir une saga originale et charmante, sans avoir besoin d’apporter des éléments farfelus sortis tout droit de la mythologie.

Je suis donc très déçue de la seconde partie du roman qui gâche selon moi tout le potentiel qu’avait cette histoire, et je regrette de ne pas avoir dévoré l’ensemble du roman comme j’ai dévoré la première partie. Malgré tout, j’ai adoré rencontrer ces sorcières et la communauté de North Hampton, même si j’ai peur que le second tome n’aille que plus loin encore dans l’aspect surnaturel et mythologique du thème. Je suis cependant très impatiente de découvrir l’adaptation télévisée, et je lirai sans doute la suite, même si je suis du coup un peu moins impatiente de la découvrir (sortie du tome 2 prévue en octobre 2013).


Pour résumer …

Une première partie passionnante et pleine de charme sur le sujet de la sorcellerie au sein d’une communauté d’humains, et avec un triangle amoureux très intéressant, mais une seconde partie clairement décevante. Je n’ai pas du tout apprécié l’aspect mythologique intégré à cette histoire, qui me plaisait avec sa simplicité présente en début de tome.

Ma note : ★★★★☆☆

Publicités

10 réflexions au sujet de « Les sorcières de North Hampton, tome 1 – Melissa De La Cruz »

  1. J’aime beaucoup les histoires sur les sorcières mais surtout les histoires « plus réelles » donc d’après ce que tu as écris je ne pense pas lire le livre sauf si on me le prête. Peut-être que je regarderais la série =)

  2. oh dommage pour la deuxieme partie. J’aime bien les histoires de sorcieres et si je me disais en lisant le debut de ta revue « il faut que je l’ajoute a ma lal », apres la deuxieme partie je suis plus trop sure…Cela dit du coup, j’ai envie de voir la serie!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s