Fantastique / SF

Delirium, tome 1.5 : Hana – Lauren Oliver

bie

Comme vous le savez sans doute, j’ai lu (et adoré) les deux premiers tomes de la saga Delirium, et avant de me replonger dans la suite avec le tome 3, j’avais très envie de découvrir cette nouvelle centrée sur le personnage de Hana (la meilleure amie de Lena, personnage principal de Delirium). Seulement, je trouvais le prix de cette nouvelle excessif pour le peu de pages qu’elle contient (60 pages!), et n’ayant pas envie de l’acheter, mon amie Sarah a donc insister pour me prêter la sienne afin que je puisse quand même lire la nouvelle. Je la remercie beaucoup de me l’avoir prêté si longtemps car il faut bien avouer que j’ai mis un certain temps (plusieurs mois !!) avant de la lire enfin, alors même que la lecture m’a, à peine, pris 1h !

Résumé …

Hana vit dans un monde où l’amour est considéré comme la pire des maladies. Un monde où un Protocole a été mis au point pour immuniser les jeunes contre le delirium. Alors que la date de son opération approche, Hana regrette l’absence de sa meilleure amie Lena. Elles sont devenues si différentes ! La très docile Lena refuse d’assister à des concerts clandestins, tandis que Hana ne manque pas une occasion d’expérimenter l’interdit.  Pour elle, ce dernier été de sa vie d’avant devient synonyme de musique effrénée, de danse, et même d’amour.


Mon avis …

Cette petite nouvelle nous plonge dans une très courte période de la vie de Hana, celle où elle découvre l’univers des soirées interdites, dans lesquelles tout le monde se touche, tout le monde danse, tout le monde apprend à se connaître, à s’aimer, à se désirer, alors même qu’ils évoluent tous dans un monde dans lequel l’amour est interdit, car synonyme de maladie : le delirium. On va donc suivre avec elle sa découverte de ce sentiment qu’est l’amour, mais aussi ses prises de risque.

J’ai senti tout au long de la nouvelle un sentiment de tension permanente, car ces soirées interdites étaient sans arrêt menacées par l’arrivée des forces de l’ordre, et ce stress permanent d’être découvert est réellement angoissant. On voit surtout Hana évoluer sans Lena, et malgré cela, elle pense très souvent à elle, ne l’oublie pas. Cette nouvelle se concentre énormément sur la répression qui existe dans ce monde concernant les personnes qui se rapprochent, qui montrent les « symptômes du Delirium ». Ce monde fait peur, il angoisse, et je ne peux qu’admirer cette capacité qu’a eu l’auteur de l’inventer, car il est à la fois terrifiant mais également terriblement crédible.

La fin de la nouvelle m’a surprise, mais je l’ai trouvé un peu abrupte, j’aurais aimé que l’auteure explique davantage cette décision de Hana, approfondisse ses ressentis, car au final tout cela est arrivé très vite, et la nouvelle, consacrée à l’univers des fêtes, n’apporte finalement pas grand chose à la saga. Par contre, la fin a une importance assez grande, et est cependant amenée trop rapidement et sans grand développement.

Je m’attendais à ce que la saga soit plus utile, or je l’ai trouvé agréable à suivre, j’ai aimé retrouver l’écriture poétique de l’auteure, voir les sentiments naître chez Hana, connaître ses espoirs mais aussi ses désillusions, mais je pense qu’elle était définitivement trop courte, et que la fin, très intéressante voire même choquante, aurait mérité d’être bien plus approfondie.


Pour résumer …

Une nouvelle intéressante, avec une écriture toujours aussi poétique de l’auteure, qui nous décrit ces fêtes interdites fréquentées par Hana, qui va ainsi enfreindre tous les interdits. La fin est surprenante, et pourtant amenée trop rapidement par l’auteure. Cette nouvelle n’apporte donc pas grand chose à la saga, sans doute parce qu’elle est bien trop courte.

Ma note : ★★★★☆☆

Publicités

6 réflexions au sujet de « Delirium, tome 1.5 : Hana – Lauren Oliver »

  1. Je n’ai pas encore lu le tome 2 de cette saga, peut être que je me lancerais dans la lecture de cette nouvelle avant de passer à la suite, en tout cas ta chronique m’a rendu très curieuse d’en découvrir davantage sur Hanna 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s