BD Humour

Hallelujah bordel ! – Jérémy Ferrari

MaquetteJeremy3.indd

Jeremy Ferrari a un humour très très spécial, un humour noir, et il faut vraiment être réceptif pour apprécier ce qu’il fait. Si j’ai eu du mal au début à comprendre son humour, j’ai vite réalisé à quel point il est doué dans ce qu’il fait, à quel point il sait rire de tout (et surtout des sujets sensibles!) et à quel point c’est un génie dans ce qu’il fait. J’ai été le voir en spectacle il y a quelques mois, et j’avais beaucoup aimé. J’étais donc très intriguée quand j’ai appris qu’une BD allait sortir sur le même thème que le spectacle : la religion.

Résumé …

En digne fils spirituel de Pierre Desproges et Coluche, Jérémy Ferrari exerce un humour caustique et fortement irrévérencieux, qui dynamite les faux-semblants et les mensonges. Sur les planches dès l’âge de 17 ans, avec Moi méchant !, l’humoriste s’est vite fait remarquer. Après avoir endossé la peau d’Arthur Rimbaud dans une pièce de théâtre et monté un nouveau one-man show, Mes sept péchés capitaux, sa participation à « On ne demande qu à en rire » de Laurent Ruquier le fait connaître du grand public. Son humour noir et décapant trouve, avec Hallelujah bordel !, en tournée dans toute la France, un débouché percutant dans l’univers des religions. Jérémy Ferrari y confronte les textes de la Torah, des Évangiles ou du Coran à des faits d’actualité. Ce livre-album, magnifiquement illustré et relevant d’un univers très Tim Burton, constitue un véritable complément au spectacle : la plupart des histoires sont totalement inédites.


Mon avis …

Cette BD est vraiment à l’image de Jeremy Ferrari, que ce soit au niveau des textes ou des dessins. En la lisant, on entend sa voix résonner, et c’est vraiment hilarant ! Il ose s’attaquer à un sujet très délicat : la religion, en détaillant des situations toutes aussi folles les unes que les autres, et pourtant tirées de faits réels. Il précise d’ailleurs à chaque fois ses sources, ce qui apporte encore plus de crédibilité à son discours. La préface, écrite par Laurent Ruquier, est d’ailleurs très sympa, car ce dernier appuie bien sur le fait que le succès de Jeremy Ferrari prouve que le public reste réceptif et conserve beaucoup d’humour, même sur les sujets les plus tabous.

Il nous prouve une fois de plus que la religion est source de bien des absurdités, et réussit à faire de l’humour sur un sujet aussi difficile à appréhender. Il excelle dans son art, et on tourne les pages entre rire et aberration devant tant de bêtises et d’absurdités. J’ignorais un grand nombre des faits réels qu’il relate, et j’oubliais à quel point l’être humain peut aller loin dans la bêtise, notamment dès qu’il s’agit de religion.

Même si vous n’avez pas vu le spectacle, vous pourrez apprécier cette BD si l’humour de Jeremy Ferrari vous parle et si vous n’avez pas peur de rire de la religion. Une certaine ouverture d’esprit est sans aucun doute nécessaire, mais j’étais vraiment très contente d’avoir découvert cette BD qui est une vraie réussite, tant au niveau de son visuel que de son contenu.


Pour résumer …

Un ouvrage à l’image des spectacles de Jeremy Ferrari : de l’humour noir sur des sujets qui dérangent, en l’occurrence : la religion. Une BD vraiment réussie, que ce soit au niveau des dessins mais aussi au niveau de son contenu.

Ma note : ★★★★☆☆

Publicités

6 réflexions au sujet de « Hallelujah bordel ! – Jérémy Ferrari »

  1. J’adore Jérémy Ferrari, c’est sans aucun doute mon humoriste préféré 🙂 J’ai bien aimé ce livre moi aussi et les dessins correspondent totalement à l’humour de Ferrari ! Par contre, j’ai trouvé qu’il y avait un peu trop de phrases sorties de ces sketches ou de son spectacle. Si on ne l’a pas vu, ça va, mais comme je l’ai vu plusieurs fois en spectacle j’ai été un peu déçue (j’aurais préféré qu’il y ait à la place des choses inédites ^^).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s