Thriller

Ne lâche pas ma main – Michel Bussi

71zmqcihQvL._SL1500_

La plupart des lecteurs découvrent Michel Bussi avec son roman Un avion sans elle qui fait énormément parler de lui ces derniers temps, et ça aurait pu être mon cas aussi car il attend sagement dans ma PAL depuis plusieurs mois. Pourtant, j’étais très intriguée par Ne lâche pas ma main, son tout dernier roman que j’ai trouvé d’occasion il y a quelques semaines seulement. C’est donc avec ce roman policier que j’ai fait ma découverte de Michel Bussi, une lecture qui s’est révélée être très surprenante !

Résumé …

Une dispute… Tout cela lui paraît si futile aujourd’hui… C’était avant le point de non-retour. Martial écrase le mégot contre la fenêtre. Il a tellement pris l’habitude de mentir. A Aloé, dans une autre vie. A Liane cette semaine. Aux flics depuis trois jours. A sa fille maintenant. Se cacher. Mentir. Fuir. Tuer. A-t-il un autre choix ?  Un couple de touristes amoureux dans les eaux turquoise de la Réunion. Farniente, palmiers, soleil… Un cocktail parfait. Pourtant le rêve tourne au cauchemar. La femme disparaît dans l’enceinte même de l’hôtel. Introuvable. Son mari, Martial Bellion, de témoin devient le suspect n°1. D’autant qu’il prend la fuite avec leur fille âgée de six ans. Quadrillages, barrages, patrouilles volantes. Une véritable chasse à l’homme s’engage, ponctuée de cadavres, dans un décor fabuleux et au cœur de la population la plus métissée de la planète. Un polar qui cogne comme un verre de punch. A déguster vite, fort et frais.


Mon avis …

Je lis très peu de romans policiers mais je trouve que de temps en temps, c’est bien sympathique pour changer un peu de mes lectures habituelles. J’étais donc ravie de me plonger enfin dans un roman de Michel Bussi. Il se lit incontestablement très vite, car les chapitres sont courts, et parce que les différentes heures et minutes affichées viennent séparer les différents passages dans ce roman.

L’histoire est très intrigante, car dès le départ, on a l’impression d’avoir cerné le coupable. Tout pointe du doigt Martial comme ayant tué sa femme, et à chaque instant, on sent que cet homme peut devenir dangereux, notamment pour sa fille. Pourtant, l’auteur nous manipule sur toute la durée de cette histoire, et nos convictions ne le restent pas bien longtemps. J’ai changé d’avis de nombreuses fois au cours du roman concernant le personnage de Martial, ayant toutefois un sentiment continu qui me faisait sentir que cet homme n’était pas le coupable. L’est-il ? Ne l’est-il pas ? La réponse arrivera petit à petit, élément par élément, et j’ai beaucoup aimé suivre cette enquête et les différents personnages.

Pourtant, je dois bien constater que l’écriture de l’auteur ne m’a pas particulièrement plu, je l’ai trouvé souvent un peu froide, et je n’ai pas réellement réussi à me plonger dans cette histoire à 100%. Je l’ai suivi avec intérêt et la fin m’a surprise, mais je crois que je m’attendais à mieux, à autre chose.

C’était un roman intéressant, surprenant, qui m’a permis de découvrir Michel Bussi, mais je n’ai pas été convaincue entièrement par cette histoire et par son dénouement. Il m’a manqué une place plus importante à la psychologique des personnages, et un peu moins à la course poursuite qui se met en place contre Martial. Cependant, cette fuite du personnage est vraiment très bien exploitée, très crédible, et aucun détail n’est mis de côté. J’avais l’impression d’être en fuite avec lui et j’ai beaucoup aimé cette sensation.


Pour résumer …

Un roman policier intéressant et surprenant, mais je n’ai pas entièrement été convaincue par cette histoire et par l’écriture de l’auteur. Je regrette que la psychologie des personnages soit un peu passée au second plan et que l’écriture ait été aussi froide dans l’ensemble. Malgré tout, c’est un bon roman policier qui m’a intrigué et que j’ai lu très rapidement !

Ma note : ★★★★☆☆

• COMMANDER SUR AMAZON •

Publicités

6 réflexions au sujet de « Ne lâche pas ma main – Michel Bussi »

  1. Coucou 🙂
    Ça fait un moment que j’ai envie de découvrir l’auteur Michel Bussi ; tu me fais un peu peur lorsque tu dis que sa plume est « froide », je ne m’attendais pas forcément à ça… En tout cas je pense faire comme tout le monde – comme tu l’as souligné en début de chronique – en lisant tout d’abord « Un avion sans elle ». Waouh juste le titre invite à lire le roman au plus vite 🙂
    A bientôt, Eloo

    1. C’est mon ressenti, peut-être est-ce mal exprimé mais disons que la plume de l’auteur ne m’a pas séduite particulièrement et m’a semblé assez dure et froide.. C’est difficile de mettre des mots sur un ressenti ^^ Mais peut-être qu’elle te plaira, à toi? 🙂 Un avion sans elle me tente tellement ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s