Romance

Beautiful Disaster – Jamie McGuire

ddkd

Beautiful Disaster est LE roman New Adult dont tout le monde parle. J’avais donc envie de savoir les raisons de l’engouement autour de ce livre. Le résumé ne me tentait pas vraiment mais sa couverture sublime m’a finalement faite craquer.

Résumé …

Travis Maddox est sexy, bâti comme un dieu et couvert de tatouages. Il participe à des combats clandestins la nuit et drague tout ce qui bouge le reste du temps. Exactement le genre de mec qu’Abby doit éviter si elle veut réussir à démarrer une nouvelle vie. Mais Travis insiste et lui propose un pari. Si elle gagne, il renonce au sexe pendant un mois. Si elle perd, elle s’installe chez lui pendant un mois. Ce qu’il ignore, c’est qu’il a affaire à bien plus joueur que lui…


Mon avis …

Ce roman aurait définitivement pu être un coup de coeur. J’ai d’ailleurs longtemps pensé que ce serait le cas. Pourtant, au final, je ressors de ce livre avec un avis très positif mais qui n’ira pas jusqu’au coup de coeur tant attendu.

Il est certain que j’ai adoré cette lecture. Je l’ai même dévorée en seulement quelques jours. J’aurais pu l’avaler en une seule nuit tellement la relation entre Abby et Travis est passionnante. En effet, ces deux personnages se lient d’une relation très particulière, d’abord amicale, qui va rapidement se transformer en « suis-moi, je te fuis ». J’ai été vraiment passionnée par ce jeu de séduction entre eux, par la manière dont leur relation est à la limite de la relation amoureuse, par la manière dont ils sont si proches, et en même temps ne veulent pas passer de l’amitié à l’amour.

Pourtant, il ne pouvait pas en être autrement, ils étaient faits pour être ensemble, mais j’ai quand même aimé cette longue période (la moitié du livre!) qui permet à l’auteur d’approfondir leur relation sans y intégrer immédiatement de liens amoureux. J’ai trouvé que c’était cette première moitié du livre où les personnages se cherchent, apprennent à découvrir ce qu’ils ressentent l’un pour l’autre, qui est la plus intéressante et la plus passionnante. C’est d’ailleurs ce qui me plait souvent dans les romans new adult, le fait que les personnages ne tombent pas immédiatement dans les bras l’un de l’autre, et les personnages complexes de Abby et Travis se prêtaient parfaitement à cet approfondissement de leurs caractères respectifs.

La seconde partie du livre est clairement responsable du fait que ce livre passe si près du coup de coeur. Non pas que je n’ai pas aimé voir Abby et Travis succomber ENFIN l’un à l’autre, se laisser porter par la force de leurs sentiments, découvrir leur relation sous un autre angle, mais j’ai tout simplement trouvé que leur relation était trop destructrice. Ils s’aiment si passionnément que ça en devient parfois nocif. Ils ne savent pas s’aimer sans se faire réciproquement du mal, et cela ne m’aurait pas gênée si Abby ne changeait pas d’avis toutes les 10 pages. On a l’impression que l’histoire ne fait que se répéter, car dès qu’ils sont enfin heureux, quelque chose vient tout briser, et je dois avouer que les changements de comportements incessants d’Abby m’ont particulièrement insupportée. Leur relation finit par être un véritable noeud de séparations et de réconciliations qui m’ont agacée et surtout perdue.. On finit par ne plus bien suivre l’évolution de leur relation qui ne fait que se répéter au fil du livre. Au final, je pense que le livre est un peu trop long et que l’auteur aurait gagnée à donner un peu moins de répétitions aux évolutions de la relation entre Abby et Travis qui, au fur et à mesure qu’elle se répète, perd vraiment de son intérêt. Certains passages m’ont semblé également un peu inutiles, comme celui à Las Vegas.

Autre point négatif : le comportement possessif de Travis qui est parfois un peu dans l’extrême. Son amour pour Abby est si fort qu’il est parfois bien trop possessif et jaloux. J’ai trouvé que certaines de ses réactions avaient un aspect un peu malsain, mais au final, c’est un personnage que j’ai quand même adoré par sa volonté de changer, de rendre Abby si heureuse. Leurs liens sont véritablement très beaux, leur relation très passionnée même si vraiment destructrice, et j’ai été tout simplement passionnée par leur histoire.

Ce livre aurait sans aucun doute été un coup de coeur si la relation entre Abby et Travis avait été un peu moins répétitive, ces répétitions devenant selon moins un peu lassantes et perdant un peu de leur sens. De même, Abby est selon moi un petit peu trop indécise dans toutes ses réactions, et la manière dont elle reprend et rejette Parker des dizaines de fois était selon moi plus agaçant qu’autre chose. Ce sont ces choix de l’auteur qui ont fait que ce livre passe si près du coup de coeur, et c’est dommage, car j’ai passé un excellent moment avec ces personnages.

Un autre tome va sortir Walking Disaster, avec une réécriture du point de vue de Travis. Cela est très curieux, et je suis vraiment intriguée de revivre toute l’histoire de son point de vue, car c’est un personnage vraiment complexe et intéressant, qui est certes un peu extrême dans ses réactions mais qui est entier et logique dans ses choix, contrairement à Abby qui est lassante par ses changements d’avis perpétuels. Je pense donc me laisser tenter par cette autre version de l’histoire, car Abby et Travis sont des personnages que l’on n’oublie pas, qui nous font vivre 440 pages à un rythme passionné, et qui nous font réaliser que l’amour peut être aussi destructeur qu’il peut être passionné.


Pour résumer …

Une histoire d’amour passionnée mais aussi destructrice. J’ai vibré au rythme de la relation Abby/Travis, et j’ai adoré suivre leur histoire, mais ce roman passe, pour ma part, près du coup de coeur en raison des répétitions trop nombreuses des indécisions de Abby et des séparations/réconciliations entre les personnages qui perdent vraiment de leur sens au fur et à mesure de l’avancée du roman.

Ma note : ★★★★★☆

Publicités

18 réflexions au sujet de « Beautiful Disaster – Jamie McGuire »

  1. Je n’ai pas du tout aime :-(. Je l’ai lu il y a environ 2 ans et j’ai vraiment cru que l’auteur se fichait de moi. Tellement de cliches entre Travis qui est le stereotype du mec qui va « mettre son poing dans la figure » de n’importe quel autre mec pour la moindre raison. Abby qui est tellement le cliche de la petite intello prude mais qui ne l’est pas. J’ai pense aussi que c’etait une romance pour ado et que les adultes s’ennuient ferme parce qu’on en a assez du je veux je veux pas je veux…. Bref mon avis va completement a l’encontre de ce que tu as pense…Du coup quand j’ai vu que le deuxieme tome allait sortir (et est sorti en angleterre) je me suis dis « non merci pas pour moi! ». Du coup j’aimerais comprendre qu’est ce qui a fait que les gens aient accroches a l’histoire et je comprends avec ta revue que c’est surtout le jeu de seduction mais comme moi, tu etais lassee de la repetition on casse on se remet ensemble. J’ai bien suivi?

    1. Je comprends ce que tu veux dire, même si le fait que Travis soit le dragueur type qui fait des combats ne m’a pas spécialement gênée ^^ Mais oui, effectivement, j’ai ADORE le jeu de séduction, les liens qui naissent entre eux, mais j’ai été lassée par les séparations successives qui n’ont plus aucun sens au fur et à mesure qu’elles se répètent.. Mais bon j’ai quand même adoré pour ma part ^^

      1. j’aime en general les jeux de seduction aussi et le debut semblait prometteur! Mais c’est pas grave, merci pour ton avis, c’est toujours interessant de partager les points de vue 😉

  2. Je pense exactement tout pareil que toi !
    Même si j’ai beaucoup trop apprécié Travis pour le penser « malsain » :p Il reste entier tout le long, comme tu dis.
    Et tu vois qu’Abby, au bout d’un moment, ses indécisions sont trop fréquentes et juste… trop chiantes !

    Je l’ai un poil moins aimé que toi. Pour moi c’est une bonne lecture mais sans plus. Par contre, Walking Disaster me tente beaucoup 🙂 Je suis curieuse aussi.

  3. C’est vrai que j’ai aussi trouvé que le passage de Las Vegas n’était pas utile… Je ne savais pas que Walking disaster était l’histoire du point de vue de Travis!! Je suis curieuse de voir ce que ça pourrait donner 🙂

  4. Je me suis plongée dans Beautiful Disaster sans rien avoir lu concernant l’histoire et ce fut une belle surprise, j’ai été prise très rapidement dans l’histoire et j’ai dévoré le roman. Quand j’y repense, l’histoire était d’une banalité affligeante et n’avait rien d’extraordinaire, mais l’auteur a su nous proposer des personnages attachants qui m’ont vraiment séduit, j’ai vraiment adoré ! J’adore l’idée de découvrir l’histoire du point de vue de Travis, j’ai hâte 🙂

  5. Je viens de commencer Beautiful Disaster et même s’il est encore trop tôt pour donner mon avis, moi aussi c’est sa couverture originale qui m’a incitée à l’acheter 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s