Contemporain

Un tout petit rien • Camille Anseaume

IMG_20140410_115345

Ce premier roman de Camille Anseaume fait beaucoup parler de lui et j’avais très envie de le découvrir. J’ai eu l’opportunité de le faire dans le cadre d’un partenariat, alors un très grand merci aux Editions Kero pour l’envoi de ce roman.

Résumé …

« On n’a ni projets ni même le projet d’en avoir. Le plus gros engagement qu’on ait pris ensemble, c’était de se dire qu’on s’appellerait en fin de semaine. C’était quand même un mardi. On s’aime surtout à l’horizontale, et dans le noir, c’est le seul moment où on n’a plus peur de se faire peur, où on ose mélanger nos souffles sans redouter que l’autre se dise que ça va peut-être un peu vite. C’est beaucoup plus que sexuel, c’est beaucoup moins qu’amoureux. C’est nos culs entre deux chaises, c’est suffisant pour faire semblant de faire des bébés, pas pour en avoir. »


Mon avis …

WAHOU. Voilà le mot qui me vient à l’esprit quand je pense à ce roman. Un peu autobiographique, il nous raconte l’histoire d’une jeune femme qui va être confrontée à une grossesse non prévue, et dont le père du bébé ne souhaite absolument pas s’engager. J’ai retrouvé, en ce roman, ce qui me plait tant chez Justine Lévy, et Camille Anseaume a incontestablement une écriture très particulière également. J’ai aimé cette façon de décrire la vie, et c’est totalement le genre d’écriture qui arrive à me communiquer beaucoup d’émotions.

Il y a un réalisme très fort dans ce livre, dans la manière dont cette fille va devoir prendre une décision, seule, impliquant un enfant à élever et à voir grandir, seule. Cette situation que vivent tant de femmes, et qui est ici racontée avec beaucoup de sincérité, d’honnêteté, d’humour et de franchise. Des pensées qui peuvent peut-être choquer ou déranger, mais qui sont tellement vraies qu’elles ont su me toucher.

C’est un livre court, avec une écriture presque nerveuse, qui se dévore, qui se vit. Parce qu’on comprend forcément les interrogations de cette jeune femme, parce qu’on vit avec elle ses doutes, ce bébé qu’elle voit grandir en elle, cette vie qu’elle n’a pas souhaitée mais qu’elle n’arrive pas à ignorer.

Elever un enfant sans père, voilà le sujet principal de Un tout petit rien. Choisir d’être mère célibataire, avec toutes les difficultés que cela engendre. Cette décision qui peut bouleverser une vie, voilà ce à quoi l’héroïne va être confrontée. Ce personnage m’a touchée, j’ai aimé, adoré ses réflexions, et on sent incontestablement que ce roman est un peu autobiographique tant il respire le vécu. J’ai aimé cette manière de prendre le temps de faire un choix, sans prêter d’importance aux avis des autres, aux jugements de l’entourage, aux critiques et aux personnes qui peuvent la plaindre. Parce que c’est un choix avant tout personnel, et ce roman nous rappelle qu’une femme doit avoir le choix. Ce roman est cruellement d’actualité, à la fois intime et universel, sur le droit à l’avortement, sur la complexité d’une grossesse, sur tout ce qui se passe dans la vie d’une femme et sur ce droit fondamental de choisir, ou non, de donner la vie.

Ce roman est un énorme coup de coeur pour moi, un livre qui m’a énormément touchée, et que je vous conseille de tout coeur. Je lirai sans aucune hésitation les prochains livres de l’auteur qui, je l’espère, seront nombreux. Son talent est incontestable, et je suis totalement tombée sous le charme de cette auteur, de son écriture et de tout ce qu’elle transmet par son roman.


Pour résumer …

Un énorme coup de coeur pour ce roman un peu autobiographique qui nous fait pénétrer dans l’intimité d’une femme. Une grossesse non désirée, une femme célibataire, un père qui ne veut pas assumer .. Un roman qui nous rappelle la complexité de ce choix, de ce droit des femmes. Un choix difficile et une écriture à la fois touchante, pleine d’humour, de franchise et d’honnêteté. Un roman réaliste et passionnant. Je suis tombée sous le charme de l’écriture de cette auteur.

Ma note : ★★★★★★
(20/20)

Publicités

8 réflexions au sujet de « Un tout petit rien • Camille Anseaume »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s