Historique

Une lettre de vous • Jessica Brockmole

IMG_20140516_102709

Un livre découvert par hasard et que j’ai eu la chance de recevoir en partenariat avec les éditions Presses de la Cité, que je remercie beaucoup pour leur confiance. Je suis vraiment très heureuse de m’être laissée emportée par ma curiosité et par mon envie de lire ce livre sans avoir entendu aucun avis à son sujet, parce que je serais passée à côté de quelque chose si ça n’avait pas été le cas.

Résumé …

Mars 1912. La jeune et obscure poétesse Elspeth Dunn ne connaît d’autres horizons que celui de l’île de Skye, au large de l’Ecosse. Aussi est-elle à la fois étonnée et ravie de recevoir sa première lettre de fan de David Graham, un étudiant originaire de la lointaine Amérique. Tous deux entament alors une correspondance. Ils se confient leurs auteurs préférés, leurs espoirs les plus fous et leurs secrets les plus chers. Très vite, cet échange épistolaire donne naissance à une amitié profonde qui a tout d’un amour inavoué. Mais lorsque la Première Guerre Mondiale éclate et que David se porte volontaire comme ambulancier, Elspeth ne peut que l’attendre sur son île en espérant qu’il survivra, à moins de forcer le destin… Juillet 1940, Edimbourg est bombardé. Dans l’appartement familial dévasté, Margaret découvre des dizaines de lettres adressées à une certaine Sue. Le lendemain, sa mère a disparu et il lui reste pour seul indice une unique lettre d’amour. En partant à sa recherche, Margaret va petit à petit lever le voile sur les mystères qui entourent sa famille.


Mon avis …

Ce roman frôle le coup de coeur, à l’image de 22 Britannia Road. Ce sont des histoires sur fond de guerre et de secrets enfouis, de déchirures qui me touchent au plus profond. Avec Une lettre de vous, j’étais attirée par ce contexte mais aussi par le fait que ce soit un roman épistolaire. Tous ceux que j’ai lu ont été des lectures particulièrement agréables et surprenantes (Quand souffle le vent du nord, 84 Charing Cross Road, Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates, etc.), car je trouve que ce genre change et est totalement rafraîchissant. J’étais donc ravie de le retrouver une fois encore avec ce roman qui est une lecture magnifique.

Nous suivons deux histoires parallèles, deux échanges de lettres à deux époques différentes : 1914 et 1940. Autant vous dire que le contexte de la guerre est omniprésent même s’il est évoqué de manière assez lointaine au final. En effet, c’est l’histoire d’amour née de l’échange de lettres entre Elspeth, femme mariée et écrivain, et David, étudiant américain, qui est au coeur de ce roman. Leur histoire est magnifique parce qu’hors du commun. Parce qu’elle prend d’abord simplement naissance à travers les mots mais devient l’histoire d’amour de leur vie. Pourtant, la guerre viendra les séparer et leurs échanges n’en deviendront qu’encore plus forts et passionnés. Le mystère quant à l’évolution de leur histoire reste entier pendant tout le roman, même si on se doute que David a laissé une empreinte dans la vie de Elspeth.

Ce qui est original, c’est que si ces échanges auraient pu suffire à faire un roman, l’auteur nous évoque aussi un échange de lettres dans les années 40. Cette fois-ci, nous découvrons la fille de Elspeth, Margaret, qui découvre les lettres en question, envoyées en 1914 et qui comprend que cela à un rapport avec sa mère, d’une manière ou d’une autre. Ainsi, elle va partir à la recherche de ce passé dont elle ne connait rien, afin de comprendre ce qu’a vécu sa mère, si silencieuse à ce sujet.

Ce roman m’a transporté. Les lettres sont un format qui me plait toujours autant, qui rendent la lecture encore plus vive, plus passionnée tant on a l’impression d’être plongés dans l’intimité des personnages. Je n’ai pas eu de grosse surprise concernant ce qu’apprend Margaret, mais je dois bien avouer que j’ai vécu de tout mon être les hauts et les bas de la relation si particulière entre Elspeth et son David. Cette histoire d’amour est absolument sublime et je ne l’oublierai pas de sitôt. C’est un roman qui se dévore et que je ne peux que vous conseiller.


Pour résumer …

Un roman épistolaire qui frôle le coup de coeur. Une histoire d’amour magnifique sur fond de guerre, et une histoire familiale très touchante. Les lettres m’ont passionnée, et j’ai vécu de manière très forte cette relation si belle et si spéciale entre David et Elspeth par le biais de leur correspondance. Une très belle histoire et une très belle lecture.

Ma note : ★★★★★☆
(17/20) 

Publicités

17 réflexions au sujet de « Une lettre de vous • Jessica Brockmole »

  1. Je viens de finir à l’instant ce livre sur lequel je suis tombée tout à fait par hasard il y a 3 mois! Je ne l’ai pas lu de suite car j’étais sur la lecture d’un autre livre à ce moment-là. Puis me voilà partie en voyage et il me fallait un livre de poche à mettre dans mon sac: ce fut celui-ci! Je l’ai adoré et je n’arrivais pas à me défaire de cette lecture! Un gros coup de coeur pour cette histoire en deux temps qui m’a transporté! Je le recommande vivement à toutes les personnes aimant ce genre de romans!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s