Fantastique / SF

Contes des Royaumes, tome 3 : Beauté • Sarah Pinborough

IMG_20140527_203042

Si vous avez suivi mes chroniques depuis 3 mois, vous savez que je suis tombée sous le charme de la saga Contes des Royaumes dès la sortie de son premier tome. Je ne comprends d’ailleurs absolument pas les avis négatifs à son sujet, et ce tome 3 (et dernier tome) était donc l’une de mes envies prioritaires pour cette fin du mois de mai. J’ai pu l’avoir pour mon anniversaire et, comme pour les deux autres, il fut dévoré en une journée.

Résumé …

Rappelez-vous la forteresse cernée de ronces, le courageux prince, le fuseau ensorcelé et la douce princesse endormie qui n’attend que d’être réveillée… et à présent, ouvrez ce livre et plongez dans la véritable histoire de la Belle au Bois dormant, telle qu’elle n’a jamais été révélée… La Belle au Bois dormant, le conte de fées revisité : cruel, savoureux, et tout en séduction.


Mon avis …

Tout d’abord, je tiens à préciser que si Poison et Charme doivent se lire l’un après l’autre (dans l’ordre de sortie, donc), Beauté se situe avant Poison et n’est donc pas obligatoirement à lire après les deux autres (même si j’ai beaucoup aimé comprendre « l’avant Poison » après avoir lu ce dernier justement).

Cette fois-ci, c’est l’histoire de la Belle au Bois Dormant qui est revisitée par Sarah Pinborough. J’attendais ce tome avec impatience car La Belle au Bois Dormant a toujours été un de mes Disney préférés et j’étais vraiment curieuse de savoir comment l’auteur allait le réinventer totalement. Je dois bien reconnaitre que j’ai été assez décontenancée pendant une grosse partie de ma lecture, perturbée par cet univers VRAIMENT différent. Parce que Sarah Pinborough nous l’a prouvé dans ses deux tomes précédents, elle est la reine pour tout réécrire à sa manière, quitte à s’éloigner totalement de l’histoire d’origine.

Parce que dans ce dernier tome, nous retrouvons bien évidemment la Belle au Bois Dormant, mais pas que! La Belle et la Bête, le Petit Chaperon Rouge, la Petite Sirène, et même Raiponce! Voilà de quoi perdre le lecteur, et on semble bel et bien perdu, mais c’était sans compter le talent incroyable de l’auteur pour ce genre, pour les réécritures, puisqu’elle finit toujours par nous permettre de nous y retrouver, et de prendre conscience que tout est lié.

Avec Beauté, elle nous offre un tome absolument DINGUE. Totalement décalé et perturbant, parce qu’on perd tous nos repères, parce que l’ambiance est pesante, dérangeante, oppressante. Parce que ce tome ne ressemble en RIEN à l’histoire d’origine. Ce n’est qu’en le refermant que j’ai réalisé que, oui, ce dernier tome est bel et bien le meilleur de la saga. L’auteur n’a pas évincé l’hypothèse d’écrire d’autres tomes, et je ne peux que la supplier de le faire. Parce qu’elle est si douée, et qu’il y a encore tant de contes à revisiter. Parce qu’elle les réinvente mieux que personne, et que je suis vraiment heureuse d’avoir écouté mon instinct, et non pas les avis négatifs, qui m’a permis de découvrir cette merveilleuse saga totalement envoûtante. J’ai aimé chaque tome un peu plus que le précédent, et je pense les relire un jour parce que j’ai rarement autant dévoré une saga et pris autant de plaisir à la lire et à admirer la beauté de l’objet livre. N’hésitez surtout pas à découvrir cette magnifique saga!


Pour résumer …

Beauté est totalement perturbant, et c’est en le refermant qu’on réalise qu’il est le plus complexe, le plus surprenant et le plus réussi des trois tomes. Situé avant Poison, il nous offre une réécriture qui s’éloigne plus que jamais de l’histoire d’origine, et Sarah Pinborough nous prouve une nouvelle fois son talent pour les réécritures. On en redemande!

Ma note : ★★★★★★
(19/20) 

Publicités

12 réflexions au sujet de « Contes des Royaumes, tome 3 : Beauté • Sarah Pinborough »

  1. J’adore les réécriture de contes et c’est aussi pour ça que j’adore la série de Kate Serine. Je n’ai pas encore tenté celle ci mais j’ai le 1 et je suis curieuse de m’y mettre!

  2. Tu me donnes envie de lire ce tome! Mais bon, je ne pense pas mettre d’argent dans un tel livre donc je ne le lirai sûrement jamais :/

      1. Je me rends compte que j’ai de plus en plus de mal à sortir des classiques, en contemporain il y a tellement de choses qui sortent que j’ai toujours peur d’être déçue. Maintenant, un livre avec un style que je ne trouve pas assez bon va très facilement me tomber des mains car j’apporte de plus en plus d’importance au style d’écriture de ce fait j’ai toujours peur de mettre des sous dans des livres actuels car c’est souvent plus cher et j’ai toujours peur que ça ne me plaise pas… Mais c’est vrai que j’adore les réécritures de contes et là comme tu dis qu’il y a la Belle et la Bête, ça m’attire mais à côté il y a l’air d’avoir énormément de personnages mélangés dedans et j’ai justement peur que ça fasse trop…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s