Contemporain

Entre mes mains le bonheur se faufile • Agnès Martin-Lugand

10431560_332319486925078_6593142613076141911_n

J’ai découvert Agnès Martin-Lugand l’année dernière avec son premier roman, Les gens heureux lisent et boivent du café, qui avait été une superbe découverte pour moi. Depuis, j’ai envie de lire tous les nouveaux romans que cette talentueuse auteur écrit, et j’étais donc ravie d’apprendre que la Masse Critique Babelio m’avait sélectionnée pour recevoir ce roman. Un grand merci à Babelio et aux éditions Michel Lafon pour cet envoi.

Résumé …

Depuis l’enfance, Iris a une passion pour la couture. Dessiner des modèles, leur donner vie par la magie du fil et de l’aiguille, voilà ce qui la rend heureuse. Mais ses parents n’ont toujours vu dans ses ambitions qu’un caprice : les chiffons, ce n’est pas « convenable ». Et Iris, la mort dans l’âme, s’est résignée. Aujourd’hui, la jeune femme étouffe dans son carcan de province, son mari la délaisse, sa vie semble s’être arrêtée. Mais une révélation va pousser Iris à reprendre en main son destin. Dans le tourbillon de Paris, elle va courir le risque de s’ouvrir au monde et faire la rencontre de Marthe, égérie et mentor, troublante et autoritaire… Portrait d’une femme en quête de son identité, ce roman nous entraîne dans une aventure diabolique dont, comme son héroïne, le lecteur a du mal à se libérer.


Mon avis …

Inutile de s’attendre, avec ce roman, à retrouver l’ambiance et l’histoire des Gens heureux puisque les deux romans sont très différents. Pourtant, j’ai été ravie de constater que Agnès Martin-Lugand réussissait à m’embarquer dans cette nouvelle histoire et à me passionner par l’histoire de Iris.

Ce roman est très intéressant par les problématiques qu’il aborde, et notamment l’épanouissement personnel et professionnel. J’ai trouvé Iris très attachante et j’ai entièrement compris ce personnage qui a le sentiment qu’elle ne fait pas le métier qu’elle devrait faire et qui ose croire que sa vie peut changer, en suivant ses rêves. Il était assez passionnant de la suivre aller à Paris, découvrir Marthe, cette femme qui va devenir son mentor et qui va lui faire prendre conscience qu’elle a du talent et qu’elle peut faire de grandes choses.

Cette vie parisienne va également être l’occasion pour Iris de prendre du recul sur sa vie de couple. Je pense que l’auteur a réellement su cerner la difficulté de conserver son couple intact, de ne pas tomber dans la routine, et Iris va également réaliser qu’elle peut encore être désirée. C’est l’épanouissement de cette femme, cette éclosion à laquelle on va assister qui est réellement passionnante. La voir se transformer, être plus femme, séductrice, et en même temps si douée dans ce qu’elle fait est quelque chose de très touchant. J’ai beaucoup aimé sa persévérance à ne pas baisser les bras, à refuser d’être simplement « la femme de », et d’écouter ses envies quitte à laisser beaucoup derrière elle. Ses choix ne sont jamais faciles, mais étant donné le peu de compréhension de son mari, j’étais très heureuse de la voir décider de poursuivre malgré tout ses propres rêves.

Le personnage de Marthe est très déroutant, à la fois intrigante et en même temps assez effrayante. Jusqu’à la fin, j’ai eu du mal à comprendre ce personnage et elle m’a laissée un sentiment de malaise tout au long de ma lecture. A l’inverse, j’ai apprécié découvrir le personnage de Gabriel dans toute sa complexité et apprendre à l’apprécier.

Agnès Martin-Lugand a donc réussi une nouvelle fois à me convaincre par sa belle écriture et ses personnages attachants. C’est une auteur que je soutiens depuis le début et que j’ai envie de suivre très attentivement. Ce roman nous prouve qu’elle a encore de très belles choses à nous raconter et je suis vraiment très heureuse d’avoir pu découvrir cette belle histoire.


Pour résumer …

Agnès Martin-Lugand a, une nouvelle fois, écrit une très belle histoire qui a su me passionner. J’ai adoré suivre le personnage de Iris et la voir remettre en question sa vie privée et professionnelle. Il était très touchant d’assister à sa renaissance, à tous ces changements qu’elle provoque afin d’être enfin heureuse et épanouie.

Ma note : ★★★★★☆
(16/20)

Publicités

14 réflexions au sujet de « Entre mes mains le bonheur se faufile • Agnès Martin-Lugand »

  1. Salut ^^
    Je profite d’une petite pause pour lire quelques chroniques et quand j’ai vu celle – ci je me suis dis « Va la lire car cela fait plusieurs que tu vois ce livre en magasin ! ». Déjà le titre m’intriguait ( du moins à su piquer ma curiosité ! ) et ben… ta chronique m’a donné envie de le lire ! Je pense que cela peut être une bonne lecture « détente » et en plus je ne connais pas l’auteur ! Du coup, hop !, dans ma WL !

      1. Tu me donnes envie de la découvrir en tout cas ^^ J’ai noté ses livres pour ne pas les oublier et quand j’aurais un peu moins de livres à lire je me les procurerais ! =) ( puis je t’en dirais des nouvelles ^^ )

  2. mon livre THE coup de coeur vraiment en 2 jours il été terminé . j’ai été tellement plongé dans cette histoire que j’en ai eu du mal a en commencer un autre . 🙂

  3. J’adore l’auteure également 🙂 Je viens de finir ce titre qui m’a moins convaincue que les Gens, mais je comprends ton ressenti. C’est vrai que Marthe a ce côté angoissant tout le long de l’intrigue, et la révélation ne fait qu’accentuer le malaise. J’aurais préféré un dénouement plus tragique, dans lequel Gabriel aurait tourné le dos à Iris, façon Liaisons Dangereuses 🙂 Mais bon. Chronique en ligne samedi pour plus de détails si ça te tente !! 🙂 Bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s