Romance

36 voluptés • Jo Leigh

36_volupt_s_Jo_Leigh_

Depuis sa sortie, ce petit roman assez court faisait partie de mes envies d’achats, mais c’est finalement en ebook que j’ai fini par le lire. Aucun regret cependant de ne pas l’avoir dans ma bibliothèque car si j’ai passé un plutôt bon moment, ce roman ne me marquera sans doute pas vraiment.

Résumé …

Mal aimée par son père qui lui en a toujours voulu de ne pas être un garçon, Julia Devon se venge en multipliant les coups d’éclat. Mais cette fois, elle a un vrai projet, digne de prouver qu’elle est bien plus qu’une starlette de tabloïd : ouvrir en plein Manhattan un somptueux palace dédié à l’audace et au plaisir. Scandalisé, le vieux Devon lui lance un ultimatum : si elle s’entête, il ne lui léguera pas un seul des millions de dollars auxquels elle peut prétendre. Julia prend le pari. Mais elle frissonne quand arrive Mark Winslow. Irrésistible, sexy, implacable, l’avocat envoyé par son père pour la convaincre de renoncer est le genre d’homme dont elle ne demanderait qu’à faire les trente-six volontés…


Mon avis …

Le gros point positif du roman, c’est qu’il est beaucoup moins érotique que ce que le résumé pourrait faire croire. Mises à part les caractéristiques de cet hôtel un peu hors du commun où l’érotisme est effectivement l’idée principale, le livre n’a même rien d’un roman érotique. Une romance est quand même présente, même si elle n’est pas non plus au centre de l’histoire, et elle m’a d’ailleurs beaucoup plu car elle est assez crédible et les deux personnages ont des caractères très sympas à suivre.

Au centre du roman, c’est surtout cette opposition entre Julia et son père avec cet hôtel qu’elle souhaite faire naitre et des enjeux notamment financiers qui en découlent. J’ai aimé la force de caractère de ce personnage, apprendre à la découvrir sous les apparences de fille facile que les journaux laissent entrevoir.

Ce fut une lecture sympathique, agréable, avec une histoire courte mais que j’ai su apprécier dans tous ses aspects. Après, je dois bien reconnaitre que ce roman n’a rien d’incroyable et je crains qu’il ne soit également vite oublié. Il lui a sans doute manqué la profondeur nécessaire pour que l’auteur puisse tout simplement passionner le lecteur avec sa romance mais aussi l’histoire de famille  puisque le père de Julia ne nous est finalement présenté que de loin alors qu’il joue un certain rôle dans cette histoire. De même, la romance est plutôt passionnante mais j’ai trouvé qu’elle était peu approfondie et j’aurais vraiment aimé que l’auteur la complexifie un peu plus, et nous offre davantage de scènes de romance pour qu’elles fassent vraiment vibrer le lecteur.

Ce fut une bonne lecture, rapidement lue avec beaucoup de potentiel car l’idée de l’hôtel était vraiment originale, mais elle est sans doute trop courte et manque d’approfondissement pour me marquer davantage.


Pour résumer …

Un roman un peu court et peut-être insuffisamment approfondi pour marquer et passionner réellement le lecteur. Une histoire toutefois sympathique car j’ai aimé suivre Julia s’opposer à sa famille et l’histoire d’amour qui nous est présentée par l’auteur

Ma note : ★★★★☆☆
(13/20)

Publicités

Une réflexion au sujet de « 36 voluptés • Jo Leigh »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s