Contemporain

Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran • Eric-Emmanuel Schmitt

10602876_352895018200858_1832556177_n

Je veux toujours découvrir plus de livres de Eric-Emmanuel Schmitt. Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran est ma 5ème lecture de cet auteur, et je ne m’en lasse pas. J’aimerais lire tous ses romans si cela m’est possible. Celui-ci m’intriguait beaucoup et vu qu’il contient seulement 80 pages, je l’ai lu très rapidement.

Résumé …

Paris, années 60. Momo, un garçon juif de 11 ans, devient l’ami du vieil épicier arabe de la rue Bleue, pour échapper à une famille sans amour. Mais les apparences sont trompeuses : Monsieur Ibrahim n’est pas arabe, la rue Bleue n’est pas bleue, et la vie ordinaire peut-être pas si ordinaire…

Mon avis …

J’attendais beaucoup de ce roman en raison du thème qu’il semble promettre dans son résumé : la religion et la tolérance. Ce sont des sujets qui me tiennent particulièrement à coeur quand on sait que la tolérance est loin d’être acquise même à notre époque et que les religions continuent de diviser, de conduire à des guerres, et à des morts chaque jour. Je sais que les romans de Eric-Emmanuel Schmitt sont toujours très intéressants et très touchants et j’étais donc très curieuse de lire celui-ci.

Je l’ai trouvé très mignon. J’ai beaucoup aimé le personnage de Momo, sa rencontre avec Monsieur Ibrahim et la sagesse de ce dernier qui va lui enseigner sa vision de la vie, de la religion. Comme promis, ce roman respire le respect de l’autre et la tolérance. La phrase de fin est notamment une formule reprise à Monsieur Ibrahim qui est pleine de sens, qui révèle à quel point l’étiquette que l’on veut donner aux autres ne veut jamais dire grand chose.

Je pense que le roman aurait mérité d’être plus long car je l’ai trouvé trop court et sa portée en est du coup un peu réduite. Je suis un peu déçue du roman de ce point de vue car il y avait matière à écrire davantage surtout sur un sujet si complexe. Les personnages ont réussi à beaucoup me plaire en si peu de pages, on s’attache beaucoup à eux, et j’aurais aimé les suivre plus longuement, même si en 70 pages, j’ai tout de même clairement ressenti le message que souhaitait transmettre l’auteur. J’ai déjà hâte de lire un autre de ses romans car il réussit toujours à marquer les esprits avec ses histoires, même en si peu de pages.

Pour résumer …

Un joli roman qui respire la tolérance et le respect de l’autre. De beaux messages sur la religion en nous démontrant qu’elle peut également ne pas diviser mais au contraire rapprocher les hommes par la richesse qu’ils peuvent mutuellement s’apporter. Des personnages attachants, une belle histoire mais un roman que j’ai trouvé trop court.

Ma note : ★★★★☆☆
(14/20)

Publicités

2 réflexions au sujet de « Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran • Eric-Emmanuel Schmitt »

  1. Tu as parfaitement résumé mon ressentis à propos de ce livre. Je l’ai aussi beaucoup apprécié, je l’ai lu il y a quelques temps, mais je ne sais pas pourquoi je n’ai toujours pas de chronique sur mon blog ! 😛

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s