Romance

Real, tome 1 : Fight for Love • Katy Evans

10601282_380821002074926_921140675_n

Fight for love, le premier tome de la saga Real, est sorti il y a quelques jours à peine chez Hugo Romans, et j’avoue avoir été intriguée par ce roman de new adult. Je remercie les éditions Hugo de m’avoir permis de découvrir ce premier tome dans le cadre de ce partenariat.

Résumé …

Star de la ligue underground, Tate Remington est un boxeur à l’animalité exacerbée dont le pouvoir de séduction rend folles toutes les filles autour du ring. Depuis qu’il a croisé son regard, la seule femme à laquelle il pense, celle qu’il a choisie, c’est Brooke, ancienne athlète de haut niveau qui, suite à un accident, s’est reconvertie dans la thérapie sportive. Mais pour que leur histoire devienne bien réelle, Remington devra dévoiler à Brooke les aspects les plus sombres de sa personnalité bipolaire…

 

Mon avis …

Une romance avec un contexte de boxe, voilà quelque chose que je n’avais encore jamais découvert dans mes lectures. Un peu sceptique au début vis à vis de cet univers que je ne connais absolument pas, j’avoue m’être rapidement prise au jeu. J’ai lu ce premier tome en 2 jours seulement, et il faut donc bien reconnaitre que c’est une lecture plutôt addictive. J’ai tout de suite eu envie de savoir comment le rapprochement entre Brooke et Rémy allait être amené par l’auteur, et surtout j’ai beaucoup aimé les circonstances entourant ce rapprochement : le fait que Brooke soit embauchée par Rémy pour ses soins physiques. C’est quelque chose qui m’a plu dans ce personnage féminin, son histoire de sportive de haut niveau qui fait qu’elle comprend très rapidement le quotidien de Rémy. Pourtant, rapidement, l’auteur délaisse un peu cet aspect de l’histoire en faveur de sa romance, et dans l’ensemble, j’ai été plutôt déçue de la suite du roman.

Ce qui m’a posé problème est principalement l’écriture que j’ai trouvé par moments vraiment moyenne. C’est une romance, certes, mais le rapprochement physique entre les personnages et les scènes érotiques n’arrivent qu’au bout de la moitié. Pourtant, l’auteur insiste avec beaucoup trop de ferveur sur les envies persistantes de Brooke, et j’avoue avoir trouvé ces passages assez ridicules. L’effet que Rémy a sur elle par un simple regard m’a semblé un peu exagéré.. De plus, je n’ai pas vraiment été transportée par cette histoire d’amour. Il m’a peut-être manqué un petit quelque chose pour que ce soit le cas, et j’ai trouvé que la bipolarité de Rémy, si elle aurait pu être intéressante, était plutôt mal exploitée par l’auteur. J’ai parfois eu du mal à vraiment comprendre ses crises, voire à les reconnaitre tellement elles se fondent dans le récit.

Je n’ai donc, dans l’ensemble, pas vraiment été convaincue par ce premier tome, et c’est la raison pour laquelle je ne lirai pas la suite. Je n’ai pas eu de difficulté à le lire, loin de là, puisque je l’ai plus ou moins dévoré, mais j’ai eu quelques soucis à m’attacher aux personnages, à apprécier la romance dans son ensemble et tout simplement à avoir envie de les retrouver dans les prochains tomes qui sont très nombreux puisque c’est une saga de plus de 5 tomes il me semble. Ce n’est donc pas une déception mais j’avoue que j’ai lu des romances qui m’ont fait bien davantage vibrer et c’est sans doute aussi pour cela que j’ai moins été emportée par celle-ci.

Pour résumer …

Un premier tome plutôt addictif que j’ai lu très rapidement mais qui n’a pas su me convaincre que ce soit par ses personnages ou par sa romance. Il m’a manqué quelque chose pour que j’ai envie de lire la suite.

Ma note : ★★★☆☆☆
(10/20)

Publicités

15 réflexions au sujet de « Real, tome 1 : Fight for Love • Katy Evans »

  1. La Bipolarité c’est assez particulier comme sujet, et c’est vrai que c’est difficile de comprendre ces crises. Voir même de s’attacher à lui, même si dans le fond il reste touchant. Mais au final, si tu t’arrêtes là c’est pas dérangeant, c’est une sorte de fin en soit ^^

  2. Je n’étais pas tenté par ce livre, et là ça confirme que vais m’abstenir vu ton avis 😀 C’est vrai que la bipolarité c’est pas souvent traité dans les romans, et pourtant c’est quelque chose qu’il faudrait étendre pour permettre au gens d’en savoir plus. C’est quelque chose de très difficile à vivre, et pour le malade, et pour son entourage… De plus, je ne supporte pas non plus les romans avec les héroïnes qui tombent amoureuse dès un regard, qui sont en transe dès que le mec la regarde;..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s