Cinéma

– Vu au cinéma : Samba

Samba-1280X640

Samba est le nouveau film français dont tout le monde parle. Le même duo de réalisateurs que Intouchables qui avait eu un succès comme le cinéma français en voit peu, et Omar Sy, toujours présent. J’y suis allée sans trop d’attentes et j’en suis ressortie complètement convaincue.

Date de sortie 15 octobre 2014 (1h58min)
Réalisé par Eric Toledano, Olivier Nakache
Avec Omar Sy, Charlotte Gainsbourg, Tahar Rahim

Samba, sénégalais en France depuis 10 ans, collectionne les petits boulots ; Alice est une cadre supérieure épuisée par un burn out. Lui essaye par tous les moyens d’obtenir ses papiers, alors qu’elle tente de se reconstruire par le bénévolat dans une association. Chacun cherche à sortir de son impasse jusqu’au jour où leurs destins se croisent… Entre humour et émotion, leur histoire se fraye un autre chemin vers le bonheur. Et si la vie avait plus d’imagination qu’eux ?

53fd9a6c47642

J’ai beaucoup aimé ce film, il m’a beaucoup touché car je trouve qu’il apporte des messages importants à l’heure actuelle en France. La situation des immigrés est au coeur de l’histoire de Samba, et à l’heure où les préjugés et la stigmatisation divisent au sein de notre pays sur ce sujet délicat, j’ai aimé la manière dont les réalisateurs ont décidé de l’aborder. A travers le personnage de Omar Sy, on comprend en effet que la situation des immigrés en France est souvent bien plus complexe que ce qui peut apparaitre au premier abord. Son histoire, son parcours et les épreuves qu’il doit traverser bouleversent le spectateur et j’ai trouvé le jeu d’Omar Sy vraiment très bon. Il donne vie à ce personnage de la plus juste des manières, et on s’attache sans aucun doute beaucoup à lui.

Autre personnage très intéressant, celui de Alice, personnage complexe et détruit par sa vie professionnelle. Son engagement dans cette association et celui de tous les autres bénévoles est également très touchant, car on a tendance à oublier la présence et l’importance de telles associations, qui pourtant ont beaucoup de difficulté par moments à assurer leur mission. Son dévouement pour le cas de Samba est très touchant, et la relation qui née entre eux m’a plu parce qu’au-delà d’une attirance certaine, c’est surtout une entraide mutuelle qui émerge et qui aide chacun d’entre eux à avancer malgré les difficultés.

Charlotte-Gainsbourg-lors-du-photocall-du-film-Nymphomaniac-a-Copenhague-le-4-decembre-2013_exact1024x768_l

Samba est un film très réussi, un très bon film français selon moi, qui a su me faire rire aux éclats et me toucher aux larmes. Certains passages sont déchirants d’injustice et j’ose espérer que le futur succès de ce film entrainera des réflexions chez chaque français et peut-être également contribuera à stopper la stigmatisation, à se préoccuper davantage du sort de ces personnes, qui demeurent des êtres humains avec leur propre vie et leurs propres combats, tout comme il encouragera chacun d’entre nous à aider l’autre, à l’image de cette association pleine d’envie et d’entraide. Je ne peux que vous conseiller ce film qui, en plus d’avoir un scénario très réussi, est porté par des acteurs très doués.

Ma note : ★★★★★

Advertisements

10 réflexions au sujet de « – Vu au cinéma : Samba »

  1. Je n’ai pas aimé. Je n’ai pas détesté. Ce film m’a laissé une empreinte, une émotion neutre de bon sentiment. J’ai eu quelques sourires mais sans plus. Si je devais décerner un vrai point positif ça serait pour Tahar Rahim, un vrai rayon de soleil

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s