Contemporain

Les brumes du Caire • Rosie Thomas

1513658_688973701221564_5354965332121867531_n

Les Brumes du Caire est un roman qui ne passe pas inaperçu dans les rayons des librairies. Pour ceux qui, comme moi, aiment voyager, on est forcément attiré par cette sublime couverture qui évoque l’Egypte, tout en nous promettant une magnifique histoire d’amour. Je tiens à remercier les éditions Charleston pour m’avoir donné la possibilité de lire ce roman.

Résumé …

Trois femmes, trois générations, une histoire d’amour et de perte, tout en nuances. L’arrivée inattendue de Ruby, une adolescente obstinée, apporte vie et désordre à la vieille maison du Caire d’Iris Black, sa grand-mère de 82 ans. Poussée par la relation tendue qu’elle entretient avec sa mère, Ruby a quitté l’Angleterre et cherche refuge chez cette vieille dame qu’elle n a pas vue depuis des années. Un lien étonnant s établit entre elles tandis que Ruby aide Iris à se remémorer ses souvenirs du Caire scintillant et cosmopolite de la Seconde Guerre mondiale, ainsi que de son grand amour l’énigmatique Capitaine Xan Molyneux que les ravages du conflit lui ont arraché. Cet ancien amour a déterminé la vie d’Iris, et celle de sa fille et de sa petite-fille. Et il va les affecter à nouveau, toutes les trois, d’une façon qu’elles n’auraient jamais imaginée.

Mon avis …

J’ai été, dès le début du roman, immédiatement envoûtée par l’histoire et par l’ambiance du Caire. On sent que l’arrivée de Ruby chez sa grand-mère en Egypte va bouleverser la vie de toute sa famille et va permettre au passé de ressurgir, et c’est toujours passionnant de découvrir les souvenirs d’une famille être retrouvés des années plus tard.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Ruby, le caractère de cette jeune fille qui a traversé beaucoup plus d’épreuves et de drames que ce qu’elle veut bien laisser paraitre, et son courage d’avoir tout quitté pour découvrir ce pays et cette grand-mère qu’elle connait si mal et si peu. La facilité avec laquelle elle s’acclimate au pays, à cet environnement à des années lumières du sien provoque l’admiration, et le lien qu’elle essaie de tisser avec sa grand-mère en souhaitant l’aider à conserver les souvenirs de sa vie est très touchant.

Pourtant, j’ai été un petit peu déçue au final de la manière dont l’auteur a exploité cette histoire. Il est indéniable que j’ai adoré le cadre du Caire, car l’Egypte est un pays que j’adore et j’ai vraiment eu l’impression d’être ailleurs pendant ma lecture, de redécouvrir ce pays qui m’avait déjà charmée lorsque j’y avais voyagé. C’est surtout le lien entre Iris (la grand-mère), Ruby (sa petite fille) et Leslay (la mère de Ruby) qui m’a donné le sentiment qu’il y avait quelque chose de plus à exploiter. Les souvenirs de Iris et l’histoire d’amour de sa vie sont passionnants, mais j’ai trouvé qu’il manquait un lien permanent avec le présent, avec Ruby et sa volonté d’en apprendre davantage sur sa grand-mère. On traverse les souvenirs d’Iris avec la sensation qu’elle ne les fait pas vraiment partager à Ruby, et finalement, j’ai trouvé cela dommage. L’alternance entre les points de vue et les époques ne m’a pas semblée très bien exploitée par l’auteur et c’est peut-être ce lien plus évident et plus clair entre Ruby et sa grand-mère qui m’est apparu comme n’étant qu’à moitié développé.

C’est quand même une très belle histoire qui nous raconte de très beaux moments sur la guerre, le véritable amour et les liens familiaux, mais j’aurais sans doute préféré que l’histoire soit développée différemment, et j’ai également trouvé le roman un peu long dans l’ensemble.

Pour résumer …

Une belle histoire sur le passé, l’amour et les liens familiaux qui peuvent toujours renaitre, mais des liens trop peu clairs entre les époques qui m’ont donnée le sentiment que l’histoire n’était pas exploitée comme elle aurait dû l’être. Une bonne lecture cependant qui nous fait voyager malgré qu’elle ait été un peu longue dans l’ensemble.

Ma note : ★★★★☆☆
(13/20) 

Publicités

2 réflexions au sujet de « Les brumes du Caire • Rosie Thomas »

  1. C’est vraiment s’il y a des points qui n’ont pas été assez exploités. C’est toujours frustrant ce genre de choses. J’ai tout de même hâte de le découvrir pour me faire une idée 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s