Fantastique / SF

Le pays des contes, tome 1 : Le sortilège perdu • Chris Colfer

contes

Qui n’a pas déjà entendu parler du Pays des Contes ? Ecrite par un acteur de la série Glee, cette saga connait un grand succès, chez les petits comme chez les grands. Je l’ai trouvé en occasion l’été dernier et j’ai souhaité profiter de cette période de Noël pour découvrir enfin le premier tome.

Résumé …

Il était une fois, dans une ville parfaitement ordinaire, des jumeaux prénommés Alex et Conner… Le jour où leur grand-mère leur offre un livre ancien, Le Pays des contes, leur vie plutôt morose change du tout au tout.Et pour cause ! Ce grimoire se révèle magique et les transporte dans un univers où les contes sont devenus réalité. Sauf que ce monde est beaucoup moins merveilleux que celui des belles histoires qu’ils ont lues. Boucle d’Or est une criminelle recherchée, Blanche Neige dissimule un lourd secret, et le Petit Chaperon Rouge n’a même plus peur du loup. Pour rentrer chez eux, Alex et Conner n’ont qu’un seul moyen : rassembler huit objets magiques comme la pantoufle de Cendrillon ou encore des cheveux de Raiponce, tout en tentant d’éviter les foudres de la Méchante Reine. Car cette dernière semble avoir un plan machiavélique qui pourrait bien piéger les jumeaux dans cette étrange contrée. À tout jamais.

Mon avis …

Ce premier tome fut une très belle surprise, et je comprends bien mieux les bonnes critiques qui déferlent partout à son sujet. Chris Colfer a réussi à donner vie aux contes de notre enfance et à écrire un roman qui parle à tous les âges, parce qu’il nous transporte avec l’univers qu’il a créé. Parce que, certes, il s’inspire et reprend les contes que l’on connait, mais il invente également totalement un univers : le Pays des Contes. Plusieurs royaumes s’y côtoient avec tous les princes et princesses des contes que l’on connait, mais aussi tous les personnages qui en font partie.

Avec cette lecture, j’ai pu m’évader pendant 400 pages, et ce qui est incroyable, c’est que l’auteur réussit à donner vie à ce que chacun d’entre nous a déjà souhaité quand il était plus jeune : que les contes existent ! J’ai été totalement convaincue par la manière dont son univers est construit, et j’ai trouvé le Pays des Contes très bien pensé.

J’ai quand même regretté la facilité avec laquelle les évènements s’enchainent, car même s’il s’agit d’une réécriture de contes, les personnages réussissent chaque épreuve avec une facilité par moments un peu déconcertante. Même si c’est un roman qui peut être lu par des enfants, j’aurais bien aimé que le roman ne soit pas si facile dans son développement. De même, l’auteur nous offre un panel incroyable de personnages et leurs histoires sont toutes évoquées, mais j’aurais sans doute souhaité qu’ils soient moins nombreux à apparaître mais que chacun soit plus développé. J’aime beaucoup la vision de Chris Colfer sur chacun des contes et j’ai été un peu frustrée qu’il ne s’attarde pas davantage à développer les différents personnages qui avaient tous un énorme potentiel, parce qu’ils sont tous un peu différents des contes originaux.

C’est une réécriture de plusieurs contes que j’ai beaucoup aimée, parce que l’auteur a réussi le pari assez fou de réunir tous les contes et tous les personnages qui les composent pour les intégrer dans un univers unique et très plaisant! Je lirai peut-être la suite car j’ai passé un très bon moment!

Pour résumer …

Une réécriture de contes très originale qui s’adresse aux petits comme aux grands. J’ai passé un très bon moment avec ce premier tome dont l’univers m’a énormément plu, même si l’histoire se déroule avec un peu trop de facilité et que les personnages de contes ne sont pas assez développés à mon goût. Le pari de rassembler tous les contes était risqué mais, selon moi, réussi !

Ma note : ★★★★★☆
(16/20)

Publicités

13 réflexions au sujet de « Le pays des contes, tome 1 : Le sortilège perdu • Chris Colfer »

  1. J’ai moi-même adoré cet univers tellement unique ! On voit plusieurs facettes de nos personnages et le fait qu’ils soient différents des contes que l’on connait déjà, ça donne un tout autre sens Aux Pays des contes. Je lirais la suite sans hésitation !! xD

  2. C’est un livre qui m’intéresse beaucoup. Pour le côté « facilité » dans les contes, c’est un élément récurrent et plutôt normal. Les textes de base ne sont pas très longs. ça me paraîtrait plus gênant pour d’autres genres mais pas celui-là.

    1. Oui c’est exact, c’est sans doute ce qui fait aussi que ce roman est accessible aux petits comme aux grands 🙂 Mais à partir du moment où c’est une réécriture, j’attends aussi à être surprise, et ce ne fut pas le cas ici qui est particulièrement remplie de facilités dans son déroulement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s