Contemporain

Trente-six chandelles • Marie-Sabine Roger

23

Quand j’ai découvert ce roman lors de la rentrée littéraire, l’originalité de l’histoire m’a tout de suite beaucoup attirée. Je remercie donc les éditions Le Rouergue pour cette lecture.

Résumé …

Allongé dans son lit en costume de deuil, ce 15 février, à l’heure de son anniversaire, Mortimer Decime attend sagement la mort car, depuis son arrière grand-père, tous les hommes de sa famille sont décédés à onze heures du martin, le jour de leurs 36 ans. La poisse serait-elle héréditaire, comme les oreilles décollées? Y a-t-il un gène de la scoumoune? Un chromosome du manque de pot? Que faire de sa vie, quand le chemin semble tout tracé à cause d’une malédiction familiale? Entre la saga tragique et hilarante des Decime, quelques personnages singuliers et attendrissants, une crêperie ambulante et une fille qui pleure sur un banc, on suit un Mortimer finalement résigné au pire. Mais qui sait si le Destin et l’Amour, qui n’en sont pas à une blague près, en ont réellement terminé avec lui?

Mon avis …

Comme le résumé le laisse présager, ce roman est plutôt comique voire au second degré. L’histoire est assez farfelue, et même marrante quand on découvre cet homme qui attend son heure à l’aube de ses 36 ans. Tout est prévu, rien n’a été laissé au hasard, et toute sa vie, il a attendu cette heure fatidique à laquelle aucun homme de sa famille n’a pu échapper.

Malheureusement, je n’ai pas du tout été réceptive à l’écriture de l’auteur ni même à l’histoire, et j’ai eu beaucoup de difficulté à m’intéresser à ce que l’auteur nous décrit. La familiarité de l’écriture est ce qui m’a le plus dérangé parce qu’elle est omniprésente, et parce que je n’ai pas trouvé sa façon d’écrire ou même ses figures de styles et comparaisons répétitives naturelles, au contraire. Je n’ai, de fait, pas réussi à rire à ses phrases ni même à m’attacher aux différents personnages.

Quant à l’histoire en elle-même, j’avoue que j’ai eu du mal à lui trouver un intérêt et que son développement ne m’a pas convaincue. Je regrette vraiment de n’avoir pas su adhérer à ce roman car je crois que la majorité des avis sont pourtant très positifs. Je pense que cela est un ressenti personnel et que ce roman n’était tout simplement pas fait pour moi.

Quelques réflexions sont quand même intéressantes car l’auteur nous fait réaliser qu’on ne peut pas vivre si on attend la mort, et que la vie doit être faite d’imprévus et de risques pris chaque jour. Mortimer est passé à côté de beaucoup de choses en attendant son destin, et le message que transmet le livre est donc plutôt touchant. Cependant, c’est une lecture que je n’ai pas su apprécier malheureusement.

Pour résumer …

Le sujet était original mais il n’a pas su m’intéresser car je n’ai pas adhéré à son développement et j’ai trouvé l’écriture de l’auteur beaucoup trop familière d’un point de vue général. C’est donc une déception pour une lecture que je n’ai pas réussi à apprécier.

Ma note : ★☆☆☆☆☆
(05/20)

Publicités

9 réflexions au sujet de « Trente-six chandelles • Marie-Sabine Roger »

  1. Contrairement à toi, j’ai beaucoup aimé l’humour de l’auteur, je l’ai trouvé justement dosé. J’ai également beaucoup aimé les personnages que j’ai trouvé plus intéressant que l’histoire.
    J’espère que 2015 t’apportera des livres davantage à ton gout.

  2. Oh mince, c’est dommage que tu n’ais pas tellement aimé. 36 chandelles et le dernier livre que j’ai lu et personnellement j’ai trouvé que c’était un roman très agréable. Je n’ai pas trouvé le language familier trop lourd!

  3. Mince, je suis désolée qu’il ne t’ait pas plus plu. J’avais adoré. C’est vrai que c’est un peu familier mais ça ne m’a pas dérangé, au contraire. Je trouve qu’il y a bien pire dans certains livres young adult et compagnie..Bon, c’est ce qui s’appelle un rendez-vous manqué 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s