Thriller / Mystère

Pierre noire • Chantal Forêt

11004159_438101369680222_1366269513_n

L’année dernière, Chantal Forêt avait écrit L’heure du thé qui me tentait beaucoup mais je n’avais pas eu l’occasion de le lire. Lorsque j’ai appris la sortie de son nouveau roman, j’ai donc eu envie de découvrir cette auteur et sa plume. Merci aux éditions L’Archipel pour cette lecture.

Résumé …

Nicolas Vernet, jeune enseignant venu de la ville, s’est installé avec Isabelle, sa femme, dans un village du Bourbonnais. Un jour, au bout d’un chemin, au lieudit « Pierre noire », il découvre une maison abandonnée dont le charme l’envoûte. Il décide de l’acheter et d’y entreprendre des travaux. Mais Isabelle se sent mal à l’aise dans cette masure sinistre, à laquelle elle ne s’habitue pas. Malgré tous les efforts de Nicolas, la jeune femme sombre lentement dans la dépression. D’autant que Georges et Léa, propriétaires de la ferme voisine, leur ont raconté l’histoire de « Marie la folle », une émigrée polonaise retrouvée pendue dans la maison : depuis la guerre, elle attendait le retour de son mari… Peu à peu, un sentiment de panique gagne Isabelle, victime d’une fausse couche. Un jour, elle disparaît. Mais Nicolas refuse de voir qu’une menace plane sur son couple… et peut-être sur sa vie.

Mon avis …

Pierre noire est un roman assez spécial qui joue beaucoup sur son aspect oppressant, et qui, dès les premières pages, annonce un drame. La lecture est donc particulière car on connait son dénouement sans savoir pourtant ce qui l’a provoqué.

J’ai un avis assez mitigé sur ce roman au final même si j’ai passé un bon moment de lecture, j’avoue que je n’ai pas pu m’empêcher d’être un peu déçue par ce que l’auteur dévoile petit à petit. Pas de grosse surprise, simplement un roman qui évolue doucement, tranquillement, pas nécessairement de façon « crescendo » d’ailleurs, une descente aux enfers des personnages. On sent planer pendant tout le roman une sensation de malaise qui dérange le lecteur.

J’ai trouvé le personnage d’Isabelle très intéressant. A mi-chemin entre la folie et la dépression, on la voit sombrer chaque jour davantage dans un cercle vicieux qui l’emporte loin de ce qu’elle était auparavant. Pourtant, tout ce roman semble faire peser un mystère autour de cette maison mais rien n’est finalement vraiment apporté comme réponse. J’ai un peu eu la sensation que l’ensemble est finalement très psychologique, et le roman comporte assez peu de rebondissements, il est peut-être un peu trop plat dans son contenu. J’ai au final ressenti une certaine incompréhension face à ces personnages qui s’enfoncent tout seul dans l’horreur et face aux ondes qui se dégagent de cette maison à l’histoire si particulière.

Chantal Forêt a donc su m’intriguer avec son histoire mais elle n’a pas su me convaincre totalement dans son déroulement et son dénouement. J’aurais aimé avoir plus d’explications, peut-être plus de rebondissements aussi concernant ces personnages qui voient leur vie leur échapper peu à peu.

Pour résumer …

Une histoire intrigante avec un sentiment de malaise, d’oppression, mais un roman qui manque de rebondissements et de réponses. On assiste avec incompréhension à cette descente aux enfer des personnages qui ne trouve pas de réelle explication.

Ma note : ★★★☆☆☆
(11/20)

Publicités

4 réflexions au sujet de « Pierre noire • Chantal Forêt »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s