Jeunesse

Entre Dieu et moi, c’est fini • Katarina Mazetti

11084590_457015391122153_258395292_n

L’été dernier, je découvrais Katarina Mazetti avec Les larmes de Tarzan que j’avais beaucoup aimé. J’ai donc décidé de sortir ce court roman de ma PAL, qui est le premier tome d’une trilogie, afin de retrouver cette auteur.

Résumé …

Linnea a quinze ans, plein de complexes et pas mal de questions qui lui trottent dans la tête. La seule qui la comprenait, c’était Pia, sa meilleure amie, son amie pour la vie… enfin, pour cent vingt jours, “sans compter les week-ends”, Linnea a fait le calcul une fois. Depuis que Pia est morte. Avec Pia, elle pouvait parler de tout : de l’amour, de la mode, de Markus, le beau gosse dont toutes les filles rêvent, de son père qu’elle voit deux fois par an, de sa mère qui vit avec son nouveau conjoint une relation tumultueuse. Et de Dieu. Qu’est-ce que ça signifie “croire en Dieu” ? Car ce n’est pas exactement la même chose que le père Noël. Une chose est sûre, ce n’est pas la peine de compter sur Dieu pour résoudre les équations du second degré. Seulement voilà, Pia n’est plus là. Alors Linnea se souvient, puisque, comme dit son excentrique grand-mère, “pour pouvoir oublier quelque chose, il faut d’abord bien s’en souvenir”.

Mon avis …

Il est perturbant de lire les romans de Katarina Mazetti car son écriture et sa narration sont très particulières. Pourtant, comme à chaque fois, elle a su me toucher avec ce roman qui évoque le suicide chez les adolescents.

Quand Linnea nous raconte son amitié avec Pia, elle nous décrit aussi la force et l’importance des amitiés adolescentes dans la construction de chacun. Pia va être, pour Linnea, une sorte de modèle, l’amie qui compte le plus pour elle. Cependant, Pia va se suicider et laisser Linnea sans même lui avoir confié son mal-être ou son intention de mettre fin à ses jours.

La culpabilité de Linnea vis-à-vis du suicide de son amie se ressent page après page. Elle se demande pourquoi, se sent responsable de n’avoir rien vu ou pas su voir. L’incompréhension est présente, la colère et la tristesse aussi, et toutes ces émotions ont été très justement évoquées par l’auteur. J’ai été touchée par les réflexions de Linnea, par cette absence qui lui semble incompréhensible tout autant qu’impossible.

Parce que le suicide chez les adolescents est une réalité, j’ai beaucoup apprécié ce livre. Même si aucune réponse n’est apportée par l’auteur (du moins pas dans ce tome), il a le mérite d’évoquer avec réalisme ce sujet, et le fait d’être confronté si jeune à la mort d’une amie de son âge. Linnea est touchante parce qu’elle est perdue, parce qu’elle est triste et qu’elle ne comprend pas. Je vous conseille ce roman si le sujet vous intéresse et je pense que je lirai les tomes suivants.

Pour résumer …

Encore une fois touchée par un roman de Katarina Mazetti. Cette fois-ci, elle aborde le suicide chez les adolescents et j’ai été très émue par le personnage de Linnea qui est confrontée à la disparition de son amie et à la culpabilité qui l’accompagne.

Ma note : ★★★★★☆
(15/20)

Publicités

11 réflexions au sujet de « Entre Dieu et moi, c’est fini • Katarina Mazetti »

  1. Je n’avais pas aime ce tome. Du coup je ne veux pas lire la suite. J’ai beaucoup aime le mec de la tombe d’a cote et le caveau familial mais avec cette trilogie, la mayonnaise n’a pas pris pour moi. Pourtant c’est un sujet tres serieux et elle a choisit l’angle de l’amitie pour en parler mais je n’ai pas accroche. Cela dit c’est interessant de lire ton avis dessus 😉

  2. j’adore la couverture de ce livre, elle en dit tellement et en même temps si peu. Il est dans ma wishlist depuis un moment maintenant… ta critique me donne envie de craquer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s