Jeunesse

La fille qui n’aimait pas les fins • Yaël Hassan & Matt7ieu Radenac

11258963_485862538237438_736947474_n

J’avais découvert ce petit roman jeunesse un peu par hasard et c’est son titre qui m’avait intriguée. Il m’a été offert à Noël dernier par mon amie Sarah donc merci à elle pour ce cadeau et cette lecture.

Résumé …

Maya est une amoureuse des livres. Elle en a déjà cent trente-quatre ! Sa mère, qui ne peut pas lui acheter tous les livres de la terre, l’inscrit contre son gré à la bibliothèque. Dans ce lieu paisible et studieux, Maya va faire la rencontre d’un vieux monsieur plein de fantaisie, qui l’intrigue beaucoup et dont elle se sent proche. Qui est réellement le mystérieux Manuelo ? La plus belle des surprises est au bout de l’histoire…

Mon avis …  

Ce livre avait d’excellents avis et j’ai eu envie de savoir ce qui était si plaisant à son sujet. A la lecture, j’ai découvert une histoire un peu différente de ce à quoi je m’attendais. En effet, c’est une histoire familiale qui est au coeur de ce roman et c’est également ce qui en fait la beauté. Lorsque Maya va rencontrer Manuelo à la bibliothèque, elle va découvrir que leur amour pour les livres n’est pas la seule chose qui les lie. J’ai trouvé cette histoire très jolie et touchante et j’ai apprécié découvrir cette Maya et sa passion pour la lecture.

D’un chapitre à l’autre, nous découvrons le point de vue de Maya mais aussi les confidences de Manuelo pour qui la rencontre avec Maya va également bouleverser sa vie. Petit à petit, ces deux personnages se rapprochent et s’enrichissent beaucoup l’un l’autre malgré leur différence d’âge. Cette rencontre va permettre à Maya de grandir et de découvrir une partie de la vie de son père qu’elle ignorait.

C’est effectivement un joli roman jeunesse et je comprends qu’il charme les lecteurs. J’ai peut-être trouvé que l’histoire était parfois un peu trop simple surtout que l’auteur aurait pu jouer sur l’apparition du personnage de Manuelo sans dévoiler de manière si évidente son rôle dans l’histoire. Une petite intrigue aurait pu être installée pour apporter quelque chose en plus à l’histoire. Malgré tout, j’ai pris beaucoup de plaisir à suivre ces deux personnages et à les observer s’apprivoiser l’un et l’autre pour s’intégrer réciproquement à leurs vies.

Pour résumer …

Une jolie histoire sur l’amour des livres et sur une rencontre inattendue sur le thème de la famille. L’auteur aurait pu rendre son histoire un peu moins simple et jouer un peu plus sur l’effet de surprise, mais ce roman reste agréable à lire et assez touchant.

Ma note : ★★★★☆☆
(12/20)

Publicités

8 réflexions au sujet de « La fille qui n’aimait pas les fins • Yaël Hassan & Matt7ieu Radenac »

  1. Hello,
    j’avoue que le titre est intrigant, il me tente , mais j’ai peur d’être déçue par « l’histoire simple ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s