Jeunesse

Sans Prévenir • Matthew Crow

11297679_489337681223257_993073404_n

Comme la plupart des romans de la collection Scripto, que je trouve être une valeur sure en littérature jeunesse, Sans prévenir a attiré mon attention lors de sa parution en début d’année. Un grand merci aux éditions Gallimard pour cette lecture.

Résumé …

A quinze ans, Francis Wootton est passionné de vieux films, de musique rock et de lectures romantiques. Mais avant tout, il ne se prend pas au sérieux. Pas plus que les excentricités de sa mère et la désinvolture de son adulte de frère. Lorsqu’on lui diagnostique une leucémie, ses priorités changent. Il y a l’horreur d’être retardé d’une année au lycée, la menace d’une calvitie imminente, la nécessite de retrouver sa plus belle chemise au cas ou une pop star lui rendrait visite pour une photo… Mais il n’imaginait pas rencontrer Ambre, son caractère de chien son humour féroce, sa vulnérabilité désarmante et irrésistible.

Mon avis …

Difficile quand on est auteur d’écrire un roman sur le sujet du cancer chez les enfants.. Difficile de passer après John Green, en réalité. Pourtant, je fais partie de ceux qui en ont un peu assez de voir des comparaisons avec Nos étoiles contraires au dos de tous les livres et je pars du principe que chaque livre doit être pris pour ce qu’il est. En l’occurrence, oui, l’histoire a des similitudes avec celle écrite par John Green et il est vrai que c’est sans doute le roman que j’ai pu lire qui ressemble le plus à Nos étoiles contraires, mais non ce n’est pas un copier-coller.

Je commence à avoir lu beaucoup de romans sur le thème de la maladie chez les enfants : Oscar et la dame rose, Dieu me déteste, Nos étoiles contraires, A la vie à la mort.. et celui-ci est, je pense, celui qui m’a le moins touchée. Pourtant, je dois bien lui reconnaitre sa capacité à rester dans la simplicité malgré les sujets difficiles abordés. Cette simplicité évite de tomber dans une histoire larmoyante et c’est ce qui m’a plu. Malgré tout je pense que le contenu de ce roman ne me marquera pas, sans doute parce que je n’ai pas été touchée plus que ça par les personnages. Il me semble également que la maladie est évoquée avec beaucoup de distance et cela peut également sembler un peu regrettable.

Sans prévenir aborde le sujet du cancer par le biais d’une rencontre entre deux jeunes atteints d’un cancer qui vont traverser ensemble les séjours à l’hôpital et les étapes de la maladie. Malgré tout, c’est la vie qui va les réunir, à savoir les moments qu’ils vont vivre ensemble, cette volonté de se découvrir davantage et j’ai beaucoup aimé les passages du roman où Francis et Ambre s’amusent à prendre ensemble quelques risques. Comme toujours, l’auteur aborde ainsi les premières fois et la volonté de profiter de la vie puisqu’elle peut en un instant être interrompue, et qu’ils en sont bien conscients. En évoquant également les familles, ce roman permet de prendre conscience de la difficulté de soutenir, de rester positif pour son enfant, quand la souffrance et l’inquiétude prennent le dessus.

Avec ce roman, l’auteur traite d’un sujet difficile par des personnages courageux qui souhaitent profiter de la vie. Je ne pense cependant pas qu’il me marquera longtemps et je conseillerai bien davantage d’autres romans sur le thème qui ont su me toucher de manière un peu plus forte. J’ai quand même apprécié rencontrer Francis et Ambre et ces deux personnages nous font forcément prendre conscience de l’injustice de ces maladies et de la difficulté de traverser une épreuve comme celle-ci.

Pour résumer …

Pour avoir lu beaucoup de romans sur le thème de la maladie chez les enfants, il est clair que celui-ci est celui qu’il m’a le moins touchée, peut-être parce que la maladie est évoquée avec une certaine distance et bien que j’ai apprécié le personnage principal, je ne me suis pas attachée plus que ça à lui. Il n’empêche que l’on ne peut rester indifférent à ce qu’il traverse ainsi que sa famille et que les quelques moments de folie qu’il vit avec Ambre, malade elle aussi, sont un peu d’espoir dans son quotidien.

Ma note : ★★★☆☆☆
(11/20)

Advertisements

4 réflexions au sujet de « Sans Prévenir • Matthew Crow »

  1. Coucou, je te laisse ce commentaire pour te signaler que je t’ai taguée pour le Tag Lecture de jeunesse. Tu peux aller voir comment j’ai construit le mien, mais c’est un tag freestyle, tu construis le tien comme tu le souhaites! XOXO

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s