Contemporain

Je suis là • Clélie Avit

11292702_499336576890034_283495936_n

Je suis là est le premier roman de Clélie Avit et il a reçu le prix Nouveau talent par la fondation Bouygues Telecom et Metronews. Je remercie les éditions JC Lattès de m’avoir permis de lire ce roman.

Résumé …

Suite à un accident de montagne, Elsa est plongée dans le coma. Tandis que ses chances de se réveiller s’amenuisent, un jeune homme du nom de Thibault pénètre par erreur dans sa chambre. Traumatisé par le sort de son frère, qui a renversé deux adolescentes en voiture, il se confie à Elsa et noue une relation avec elle malgré son mutisme.

Mon avis …

Ce roman, c’est une histoire d’amour entre Thibault et Elsa qui pourtant ne se connaissent pas. C’est en rentrant par erreur dans le chambre d’hôpital d’Elsa que Thibault va la découvrir et qu’il va petit à petit s’attacher à elle, avoir l’impression qu’elle l’entend, qu’elle l’écoute, qu’elle est là en dépit des apparences. Ce roman manque par moments un peu de mouvement (non pas du côté de Elsa puisqu’elle est bien sûr dans le coma, mais du côté de Thibault), peut-être que j’aurais apprécié que davantage de choses se produisent, mais j’ai trouvé que c’était une belle histoire, originale qui prouve que l’on peut parfois oser croire en l’impossible. On peut trouver l’attachement de Thibault envers Elsa et ses sentiments pour elle précipités, voire incompréhensibles, mais pour ma part j’ai su me laisser porter par cette relation naissante qui est loin de correspondre à une histoire d’amour traditionnelle, bien au contraire.

C’est la première fois que je lis un roman dans lequel l’un des deux personnages principaux est dans le coma. L’auteur a réussit quelque chose d’assez fort en ce sens car les passages du point de vue d’Elsa sont tout aussi intéressants que ceux du point de vue de Thibault. Le fait qu’Elsa soit dans le coma apporte quelque chose de différent à cette histoire et c’est sans doute dû à la sensibilité avec laquelle Clélie Avit décrit chaque son, chaque mouvement, chaque parole du point de vue d’une femme qui n’arrive pas à montrer au corps médical et à son entourage qu’elle est encore là, présente et consciente.

Je suis là aborde le sujet du coma mais aussi celui délicat de l’euthanasie et nous fait comprendre également la complexité d’une telle décision, et l’incertitude qui peut subsister même quand la science semble avoir épuisé toutes ses ressources. Le personnage de Thibault est sans doute le plus riche du livre par ses remises en question, les difficultés de s’avouer qu’il a envie de s’engager, de changer de vie, mais celui de Elsa qui ne s’exprime qu’en pensées apporte aussi toute l’originalité au roman et donne envie de croire que quelqu’un va se rendre compte de sa présence, de la vie toujours en elle. C’est un roman que j’ai trouvé très intéressant et très captivant, et je lirai avec plaisir le prochain roman de l’auteur.

Pour résumer …

C’est bien le premier livre que je lis qui décrit un des personnages principaux dans le coma, et pourtant l’auteur réussit à rendre cette histoire captivante et nous donne envie de croire en cette histoire d’amour atypique et impossible.

Ma note : ★★★★★☆
(16/20)

Publicités

11 réflexions au sujet de « Je suis là • Clélie Avit »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s