Jeunesse

Moi, Simon 16 ans Homo Sapiens • Becky Albertalli

11428999_499336526890039_1136185708_n

Quand j’ai reçu le programme de parutions des éditions Hachette, ce roman m’a intriguée et j’ai eu le sentiment qu’il était même très sympa. Je me suis donc laissée tenter par cette lecture et je remercie les éditions Hachette pour cet envoi.

Résumé …

Simon Spier, 16 ans, est gay. Personne n’est au courant. Les seuls moments où il est vraiment lui-même, c’est bien à l’abri derrière l’écran de son ordinateur. C’est sur un chat qu’il a « rencontré » Blue. Il ne sait pas grand-chose de lui. Simplement :
1/ Ils fréquentent le même lycée.
2/ Blue est irrésistible.
3/ Il l’apprécie énormément. (Pour être tout à fait honnête, Simon commence même à être un peu accro.)
Simon commet alors une erreur monumentale : il oublie de fermer sa session sur l’ordi du lycée. Résultat ? Martin, un de ses camarades de classe, sait désormais que Simon est gay. Soit Simon lui arrange un coup avec sa meilleure amie, soit Marin révèle son secret à la terre entière. Problème réglé ? Pas si sûr…

Mon avis …

Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens est le genre de roman sur lequel je me suis penchée par hasard et qui a su me surprendre. Car si je n’avais pas d’attentes particulières en le commençant, je me suis vue petit à petit tourner les pages les unes après les autres sans pouvoir m’arrêter. Je ne m’attendais absolument pas à m’attacher autant à Simon, à craquer à ce point-là pour ses échanges par mails avec Blue et à être si émue par leur histoire.

Leurs échanges anonymes sont tout simplement adorables et le fait qu’ils ne connaissent pas l’identité de l’autre rend leur relation encore plus spéciale. Leurs mails sont une sorte de parenthèse dans leur quotidien et une petite bulle dans laquelle ils peuvent être eux-mêmes. Car aucun n’a encore fait son coming-out et ils vont trouver en l’autre un confident comme ils n’en avaient encore jamais eu. On voit leurs échanges devenir de plus en plus intimes et mon coeur a fondu à chaque ligne que je lisais en observant petit à petit des sentiments amoureux s’intégrer dans leurs mots. Au fil des pages, on a envie de savoir avec Simon qui se cache vraiment derrière le pseudo dont il tombe peu à peu amoureux et même si j’avais deviné l’identité de ce garçon, cela ne m’a pas empêchée de fondre totalement à chaque nouvelle étape de leur histoire.

Ce qui est sans doute le plus beau dans ce livre, c’est cette force qu’ils vont puiser en l’autre, ce courage de s’affirmer, de se dévoiler au reste du monde et d’être soi-même tout simplement. J’ai été particulièrement émue par le personnage de Abby qui m’a semblée être l’amie parfaite dans la manière dont elle est présente pour Simon et ce livre m’aura vraiment beaucoup touchée par les messages de tolérance et d’affirmation de sa sexualité qu’il contient et revendique, surtout chez des ados. L’auteur nous offre un très beau livre sur l’acceptation qui devrait être lu par tous car il est impossible de ne pas être touché et attendri par l’histoire de Blue et de Simon.

Pour résumer …

Je ne m’attendais pas à être aussi émue par cette histoire! Les échanges entre Blue et Simon sont adorables et j’ai été très touchée par les réflexions que contient le roman sur l’identité de chacun et par cette force que chacun va trouver en l’autre pour s’affirmer et être enfin lui-même. Un très beau roman sur l’acceptation et l’identité à lire par tous.

Ma note : ★★★★★★
(18/20)

Publicités

8 réflexions au sujet de « Moi, Simon 16 ans Homo Sapiens • Becky Albertalli »

  1. Contente de voir qu’il t’a plu. J’avoue que ce roman n’a pas suscité ma curiosité mais bon, les avis ont l’air généralement bons. Si je tombe dessus à la biblio, pourquoi pas !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s