Romance

Free Fall • Leah Raeder

11653271_509064732583885_1059932163_n

Free Fall semblait être une romance parfaite pour l’été et j’ai eu envie de la découvrir. Je remercie les éditions Prisma pour cet envoi et cette lecture.

Résumé …

Je l’ai rencontré dans une foire. L’été où j’ai eu dix-huit ans, dans le chaos des néons et de l’excitation, j’ai rencontré un homme si gentil, si beau, qu’il semblait venir d’un autre monde. Nous avons eu une nuit : intense, effrayante, réelle. Puis j’ai fui, comme je le fais toujours. Parce que je ne voulais pas être abandonnée une nouvelle fois. Mais je n’ai pas couru assez loin. Je le connaissais sous le nom d’Evan cette nuit-là. Quand je suis entrée dans sa classe, il est devenu Mr. Wilke. Mon professeur. Je ne sais pas si ce que nous faisons est mal. Les règles disent une chose, mon coeur dit de ne pas les écouter. Je ne peux pas lui faire perdre son travail. Et je ne peux pas le perdre. Dans les films, tout ceci aurait une fin heureuse. Je grandis. J’aime, je perds, j’apprends. Et je vais de l’avant. Mais c’est la vie, et il n’y a pas de scénario. Vous l’écrivez au fur et à mesure. Et vous ne priez pas pour une fin heureuse. Vous priez pour que cela ne s’arrête jamais.

Mon avis …

La couverture de ce livre représente très bien ce qui en fait la beauté : cet éclat de sensations, ce tourbillon d’émotions, ces images qui défilent, cette perception presque cinématographique des choses comme la maitrise si bien Leah Raeder. C’est exactement comme cela que j’ai perçu l’histoire. L’auteur a une façon d’écrire et de faire défiler devant nos yeux toutes ces sensations en atteignant presque une perfection comme seul le cinéma peut l’apporter. Alors bien que Free Fall soit une romance qui pourrait être banale, je l’ai justement trouvée tout à l’inverse.

L’héroïne de ce roman, Maise, n’a pas été épargnée par la vie puisqu’elle a dû en quelques sortes grandir seule, se forger sa carapace et bien qu’elle n’ait que 18 ans, elle a toujours vécu des choses réservées aux adultes. Alors, lorsqu’elle rencontre Evan et bien qu’elle découvre quelques temps plus tard qu’il est son professeur, elle ne va rien faire pour résister et pour lutter contre cette attirance qui existe entre eux, et va justement ignorer les limites qu’elle est en train de franchir.

Cette relation, cet amour interdit, apporte un piment certain à la lecture. Le fait qu’Evan soit son professeur mais aussi la différence d’âge qui existe entre eux s’imposent aux deux personnages, leur impose de cesser de se voir, leur fait percevoir l’aspect dérangeant de cette relation. Pourtant, ce goût d’interdit rend la passion entre Evan et Maise encore plus intense, leur désir d’être ensemble encore plus fort. Va alors se développer une liaison qui va peu à peu se transformer en amour destructeur, passionnel et obsessionnel. Cela va les amener à repousser toujours plus loin les limites, à jouer avec elles. J’ai lu un certain nombre de romances et j’ai pourtant trouvé que Free Fall était l’une des plus intenses que j’ai lues au niveau de cette relation amoureuse. Je n’ai pas pu m’empêcher de succomber à ces personnages et on ne peut qu’admettre la magie qui s’opère entre eux.

Quand Maise décrit cette passion, les mots sont si beaux que l’histoire en devient belle elle aussi. Alors, certes, on peut reprocher à cette jeune fille d’être parfois un peu vulgaire, à l’histoire d’être un peu répétitive et de contenir quelques longueurs, et ce sont des choses qui font que ce ne sera pas une excellente lecture, mais j’ai pour ma part apprécié ce roman, apprécié de voir l’auteur emmener le lecteur et ses personnages aussi loin dans l’intensité de la relation qu’elle développe quitte à la rendre malsaine, destructrice aussi. Mais ce qui m’a surtout marquée, c’est cette façon de décrire les instants et les émotions par flashs, par images qui défilent les unes après les autres, comme aurait pu le faire un film sur écran.

Pour résumer …

Une histoire d’amour au goût d’interdit que l’auteur emmène loin, quitte à la rendre obsessionnelle et si intense qu’elle peut en devenir malsaine. Une écriture qui évoque beaucoup de beauté en abordant les images et les sensations comme des flashs ou des images sur un écran. Un roman que j’ai beaucoup aimé même si j’ai relevé quelques vulgarités et quelques longueurs à force de répétitions au milieu du roman.

Ma note : ★★★★★☆
(15/20)

Publicités

6 réflexions au sujet de « Free Fall • Leah Raeder »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s