Fantastique / SF

L’unité • Ninni Holmqvist

11733368_515338635289828_700990088_n

Ce roman avait fait partie de la sélection du Prix des Lecteurs du Livre de Poche en 2013 et c’est comme cela que je l’ai découvert. Ecrit par une auteur suédoise, ce roman de science-fiction m’a intriguée et je l’ai acheté lorsque je l’ai trouvé, il y a un an, en occasion en bouquinerie.

Résumé …

Vous avez cinquante ans (soixante pour les hommes), vous n’avez ni conjoint ni enfants… Bienvenue à l’Unité ! Vous y serez accueilli et pris en charge jusqu’à votre dernier souffle. Installations sportives luxueuses, jardins en perpétuelle floraison, nourriture fine à volonté, votre corps est choyé… mais ne vous appartient plus. A tout instant, vous êtes susceptible d’effectuer un « don » au bénéfice de ceux qui vivent à l’extérieur et sont encore « utiles ». À peine arrivée, Dorrit découvre son nouvel univers et l’appartement confortable qui lui a été réservé, sous l’oeil froid de caméras partout disséminées qui surveillent ses moindres mouvements. Tout semble prévu. Sauf une rencontre qui va tout changer.

Mon avis …

Si le concept du roman m’a beaucoup intéressée, je n’ai pourtant jamais réussi à vraiment me connecter à l’histoire. C’est la raison pour laquelle L’unité fut une déception. Pourtant, l’auteur invente un futur qui, s’il fait frissonner de dégoût et d’horreur, paraît plutôt crédible. La science, poussée à son extrême ; l’évolution qui conduit à considérer les individus n’ayant pas fondé de famille comme « inutiles » ; ces dons d’organes imposés.. Difficile de se sentir à l’aise au sein de l’Unité.

Nous suivons Dorrit lors de son arrivée au sein de l’Unité et par ce personnage, nous nous rendons compte de la difficulté pour chacune de ces personnes de renoncer à sa vie. Cette vie qui, même sans enfant, est unique et importante et qui pourtant leur est retirée soudainement. De même, la difficulté d’accepter son sort, de savoir pertinemment que les dons vont s’enchainer jusqu’au Don Final. Savoir que l’on est condamné, voilà le sort de toutes ces personnes accueillies au sein de l’Unité.

Ce livre est plutôt court et j’ai pourtant eu l’impression de ne pas avancer dans ma lecture. Je n’arrivais pas à m’attacher à Dorrit, à ressentir ses émotions, et je suis restée toute la durée du roman totalement extérieure à ce qu’elle pouvait vivre. Ce qui m’a gênée, c’est aussi cette acceptation de leur sort par les personnes admises à l’Unité. Comment peut-on si facilement se faire dicter sa vie, sans vouloir changer les choses ?! L’auteur nous décrit une société où la science fait la loi, et j’ai été dérangée par cet univers, par ce futur inventé. Je n’ai également pas eu l’impression que l’histoire et le contexte étaient suffisamment approfondis. J’aurais aimé en apprendre un peu plus sur la société dans son ensemble, sur les dons.. Cela m’a sans doute empêché également de m’investir d’avantage dans l’histoire, mais ce qui est certain, c’est que j’ai ressenti un malaise en lisant ce roman et que je n’ai jamais ressenti d’émotions au cours de ma lecture.

Pour résumer …

Un futur qui fait froid dans le dos. Quand la science prend le pas sur l’homme et contrôle sa vie et sa mort. Le contexte de ce roman est intéressant mais j’aurais aimé que l’ensemble soit plus approfondi et je suis restée en permanence extérieure à cette histoire. De plus, j’ai ressenti un vrai malaise pendant ma lecture.

Ma note : ★★☆☆☆☆
(06/20)

Publicités

6 réflexions au sujet de « L’unité • Ninni Holmqvist »

  1. Ce livre est sur ma wish, la couverture et le résumé m’avaient beaucoup interpellée ! Je sais pas si je dois me fier à ton avis ou non :p Je pense que je verrais si l’occasion se présente, ce n’est pas non plus un roman que je souhaite lire « maintenant tout de suite « .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s