Contemporain

Miss Alabama et ses petits secrets • Fannie Flagg

11801948_521358634687828_1888976874_n

Entre Fannie Flagg et moi, c’est une grande histoire d’amour. Après avoir découvert l’été dernier son roman le plus connu, Beignets de tomates vertes, j’ai eu un coup de foudre immense pour son tout dernier roman publié, La dernière réunion des filles de la station service. Il me restait donc Miss Alabama et ses petits secrets à lire, car je l’avais acheté l’été dernier lors de sa sortie et il attendait toujours sagement dans ma PAL.

Résumé …

Birmingham, États-Unis. Ex-Miss Alabama, Maggie Fortenberry a pris une grande décision : elle va mettre fin à ses jours. Elle n’est ni malade ni déprimée, son travail dans une petite agence immobilière est plutôt agréable, mais elle a trouvé malgré tout seize bonnes raisons d’en finir, la principale étant peut-être que, à 60 ans, elle pense avoir connu le meilleur de la vie. Maggie a donc arrêté la date de sa mort et se consacre désormais en toute discrétion à en régler les détails. Or, peu de temps avant de passer à l’acte, Maggie est invitée par une collègue, Brenda, à un spectacle de derviches tourneurs. La représentation étant dans moins d’une semaine, elle décide, pour faire plaisir à Brenda, de retarder l’ultime échéance. Elle est alors loin de se douter combien les jours à venir vont être riches en secrets dévoilés et en événements imprévus, lesquels vont lui montrer que l’existence a encore beaucoup plus à lui offrir qu’elle ne le croyait.

Mon avis …

C’est avec un petit pincement au coeur que j’ai entamé ce dernier roman traduit de Fannie Flagg car je savais que ce serait un pur bonheur que de retrouver le charme de sa plume toute particulière. Si Miss Alabama et ses petits secrets n’a pas été le coup de foudre qu’avait été La dernière réunion des filles de la station service, il confirme toutefois que Fannie Flagg me passionne à chacun de ses romans et qu’elle fait définitivement partie de mes auteurs favoris.

Plongée dans ma lecture, je n’avais pas envie de quitter ce roman et ses personnages. Car, une nouvelle fois, le charme a opéré. Pourtant, j’ai trouvé ce roman très différent des deux autres et c’est ce que j’apprécie aussi chez cette auteur, cette capacité à se renouveler constamment même si l’on retrouve des points communs entre tous ses romans. Une nouvelle fois, l’auteur alterne passé-présent, or c’est peut-être le roman dans lequel ce procédé m’a le moins convaincue. Non pas que je n’ai pas été intéressée par ce que l’auteur dévoile du passé de ville de Birmingham, mais il m’a manqué un lien plus concret avec les personnages et notamment celui de Maggie. Je me suis parfois demandée s’il était utile de développer cette intrigue-là, sans rapport avec Maggie ou même Brenda, mais je me suis laissée porter malgré tout.

Ce qui fait selon moi la réussite de ce roman, ce sont vraiment ses personnages. Et bien que Maggie soit le personnage central du livre, puisqu’elle décide de mettre fin à ses jours, j’ai tout autant (voire même plus) apprécié les personnages qui l’entourent et notamment son amie Brenda dans laquelle on retrouve toutes les caractéristiques des héroïnes de Fannie Flagg, et qui m’aura fait rire bien souvent. Maggie est également un personnage attachant bien que souvent un peu déstabilisant par sa façon de vouloir renoncer à la vie coûte que coûte alors même qu’elle n’est pas réellement déprimée. J’ai trouvé son « organisation » très drôle et surtout son refus de renoncer même quand de nombreux obstacles viennent se mettre en travers de son plan. Il m’a semblé que son personnage aurait pu être davantage approfondi, notamment grâce à son passé de Miss qui n’est qu’évoqué assez rapidement, et à sa vie qui semble, au premier abord, assez triste car marquée par l’échec qu’elle a subi.

Ce roman n’est donc pas un coup de coeur car j’attendais un peu plus de développements concernant Maggie qui est quand même le personnage principal du roman, et j’ai trouvé que l’auteur s’était parfois un peu éparpillée dans une intrigue secondaire sans rapport avec les personnages du roman. Mais comment vous faire comprendre que le talent de Fannie Flagg réside dans son écriture, dans sa façon de nous décrire des personnages uniques et de créer des histoires aussi drôles qu’elles sont touchantes et toujours humaines. Il est vraiment passé tout près du coup de coeur et comme à son habitude, l’auteur a réussi à m’envouter et à faire que jamais je n’ai eu envie de la quitter. Je suis définitivement fan de cette auteur et ce roman m’aura fait passer un excellent moment.

Pour résumer …

Comme toujours, l’auteur nous charme grâce à ses personnages et à sa plume aussi drôle que touchante. J’aurais souhaité que le personnage de Maggie soit plus approfondi et je n’ai pas réellement compris l’intérêt de l’intrigue secondaire, mais j’ai été malgré tout passionnée par ce roman. Fannie Flagg joue avec ses personnages et nous rappelle que bien que l’on pense en maitriser chaque instant, la vie reste toujours imprévisible!

Ma note : ★★★★★★
(18/20)

Publicités

9 réflexions au sujet de « Miss Alabama et ses petits secrets • Fannie Flagg »

  1. J’ai très envie de découvrir Fannie Flagg ! Le fait que ce soit celui que tu aies le « moins » aimé me laisse penser que je devrais peut-être commencer par un autre mais je ne sais pas trop… Je pense que je choisirai en fonction de ce sur quoi je vais tomber 😉
    J’ai super hâte de découvrir ses personnages en tout cas, ils ont l’air géniaux !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s