Jeunesse

Le vide de nos coeurs • Jasmine Warga

11787211_523250207832004_321859985_n

Quand Hugo&Cie a annoncé la lancée de sa nouvelle collection New Way, spécialisée dans le young adult, j’ai été très intéressée par la parution de ce roman-là. Je tiens donc à remercier les éditions Hugo de m’avoir permis de lire ce roman.

Résumé …

À 16 ans, Aysel n’a qu’une obsession : planifier sa propre mort à la perfection. Entre sa mère qui la regarde à peine, ses camarades de lycée qui l’évitent, et son père responsable de l’accident fatal qui a marqué sa petite ville à jamais, pour Aysel la vie est devenue trop lourde à supporter. Seul problème, elle n’est pas sûre d’y arriver seule. C’est alors qu’elle découvre Suicide Partners, un site qui lui permettra de trouver le compagnon idéal. Et c’est FrozenRobot, alias Roman, victime d’une tragédie familiale, sur qui elle jette son dévolu. Aysel et Roman n’ont rien en commun, mais ils commencent à apprivoiser leurs failles. Alors que la date fatidique approche, Aysel va devoir choisir entre son envie de mourir et celle de convaincre Roman qu’il ne devrait pas se sacrifier. Et Roman n’est pas du genre facile à persuader…

Mon avis …

Si j’ai souhaité lire ce roman, c’est en grosse partie en raison de son sujet : le suicide chez les adolescents. Sujet délicat et assez rarement traité dans les romans jeunesse, j’avais envie de voir comment Jasmine Warga allait l’aborder. Le principe du site internet sur lequel il est possible de trouver un « partenaire de suicide » était également intéressant car il donne une place justifiée aux réseaux sociaux et aux nouvelles technologies qui font aujourd’hui partie intégrante du quotidien des jeunes.

Dès le départ, j’ai trouvé que le personnage de Aysel était approfondi au niveau de sa dépression. Avec un sujet aussi difficile, j’attendais justement une héroïne complexe et j’ai apprécié trouver cela dans ce roman. En effet, on comprend rapidement que Aysel souffre depuis longtemps d’une situation familiale difficile et qu’elle a beaucoup de mal à trouver sa place. Là encore, j’ai apprécié l’aspect crédible des choses à l’heure où les familles recomposées sont de plus en plus nombreuses.

Sa rencontre avec « FrozenRobot », alias Roman, m’a beaucoup plu également. Ce sont deux ados qui connaissent un véritable mal-être, alors qu’ils ont pourtant des situations très différentes puisque si Aysel est isolée au quotidien, Roman est quant à lui apprécié par tous ses camarades et entouré par sa famille. Malgré tout, des drames surgissent dans les vies de chacun et cela va les conduire à souhaiter disparaitre. Ils vont chercher en l’autre un soutien dans cet acte difficile, estimant qu’il sera plus « facile » d’être à deux pour quitter la terre, sauf qu’ils ne réalisent pas qu’en apprenant à se découvrir, tout va changer.

Le récit peut parfois être un peu prévisible, parfois manquer de rebondissements voire même d’approfondissements notamment concernant le père de Aysel qui est souvent évoqué au cours du roman mais pour lequel j’aurais souhaité que l’auteur pousse l’intrigue un peu plus loin en lui apportant un dénouement plus clair. Malgré tout, j’ai beaucoup apprécié ma lecture et surtout, j’ai été très touchée par la fin. L’auteur aborde avec beaucoup de justesse la dépression chez les adolescents et apporte aussi une lueur d’espoir quant à la possibilité de retrouver goût à la vie, tout en n’oubliant jamais les souffrances qui la composent.

 

Pour résumer …

J’attendais peut-être un peu plus de cette lecture mais j’ai tout de même passé un bon moment. Je me suis attachée à Aysel et Roman et j’ai été touchée par la manière dont l’auteur aborde la dépression chez les adolescents, sujet délicat et souvent tabou.

Ma note : ★★★★★☆
(15/20)

Publicités

11 réflexions au sujet de « Le vide de nos coeurs • Jasmine Warga »

  1. Merci pour cette chronique qui me donne maintenant encore plus envie de le lire et qui me conforte dans l’idée que je me suis faite du livre en lisant un extrait à sa sortie 😉

  2. J’ai adoré ce roman, surtout Aysel qui m’a énormément touchée. C’est vrai que pour le père c’est dommage… En tout cas c’est un joli roman et merci pour avoir partagé ton avis dessus 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s