Jeunesse

Après la vague • Orianne Charpentier

11992196_538626656294359_353922394_n

En fin d’année dernière, j’ai lu Wave, un superbe témoignage sur le tsunami. Après la vague, bien que romancé, semblait être dans la même lignée. J’ai profité d’un achat France Loisirs pour l’acheter il y a quelques semaines et vu sa courte taille, je l’ai lu d’une traite en une soirée.

Résumé …

Il fait beau, ce jour-là, à la terrasse de l’hôtel. La famille est attablée. On discute d’un temple à visiter. Mais avec cette mer turquoise… Maxime n’a aucune envie de bouger. Il va rester ici, tranquille, à profiter de la plage avec Jade, sa sœur jumelle. Quelques minutes plus tard, une vague apparaît. Une vague qui n’en finit pas de grossir. Une vague qui engloutit tout. Dans leur course folle, Jade lâche la main de son frère.Pour Max, il n’ y a plus de mots. Plus de larmes. Plus de présent. Plus d’avenir. Pourra-t-il survivre à ce drame ?

Mon avis …

Je suis vraiment heureuse d’avoir pu lire ce livre et si j’avais peur de son petit nombre de pages et du manque potentiel de contenu, j’ai eu tord. Car Orianne Charpentier a réussi à écrire en peu de pages un roman superbe plein de justesse. Si ce n’est effectivement pas un témoignage, on a pourtant du mal à y croire tellement l’auteur réussit à investir son personnage dans la catastrophe naturelle et dans le drame qu’il traverse.

Les descriptions du tsunami sont glaçantes de réalisme et surtout le deuil qui s’en suit emporte le lecteur dans cette vague de tristesse impossible à surmonter. Le personnage principal est un jeune garçon et cet évènement va le changer à jamais. J’ai été très touchée par l’écriture de l’auteur et par les descriptions qu’elle fait de ce que ressent Maxime. Il y a une véritable beauté dans ses mots et j’ai eu les larmes aux yeux à de nombreux passages.

Cette culpabilité face à la mort, cette sensation d’avoir survécu injustement, cette impossibilité à se remettre de la perte d’un proche.. Ce sont tous ces sujets là que l’auteur évoque. Car finalement, la vague ne dure que quelques minutes, mais le choc et le deuil, eux, sont infinis.

Pour résumer …

La vague et puis le deuil, la perte.. Beaucoup de justesse dans les mots de l’auteur, une véritable beauté aussi. Un roman bouleversant face à cette perte immense que traversent les personnages du roman.

Ma note : ★★★★★★
(18/20)

Publicités

5 réflexions au sujet de « Après la vague • Orianne Charpentier »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s