Contemporain

Néfertiti en bikini • Claire Huynen

11999891_539758472847844_634211375_n

Néfertiti en bikini paru cet été m’a semblé la lecture parfaite pour se détendre sur la plage. Le fait qu’il soit écrit par une auteur française m’intéressait également. Je remercie les éditions Le Cherche-Midi pour cette lecture.

Résumé …

Une mère offre à sa fille un voyage. Une croisière sur le Nil à bord du Cleopatra, hôtel flottant affrété par Magic’Vacances. Mais, dès l’arrivée, la mère trébuche et se trouve immobilisée par une entorse. Condamnée à rester sur le bateau, elle attend chaque jour le récit des excursions de sa fille. Une femme et sa mère, que tout éloigne, se rencontrent à travers l’approche d’un pays qu’elles découvrent d’une manière différente. Quand la première sera entraînée dans le rythme effréné des visites, la seconde, à travers les histoires et les rencontres, prendra le temps lent du voyage.

Mon avis …

Avec sa couverture estivale aux airs de vacances, ce roman semble correspondre en tous points à un roman de chick-lit, or absolument pas. C’est un peu surprenant, même, lorsque l’on s’y plonge pour la première fois de découvrir une écriture recherchée et un roman qui emprunte un ton auquel on ne s’attend pas. Je n’ai pas, comme je l’aurais pensé, trouvé d’humour ou de légèreté dans ce livre, au contraire.

C’est une approche du tourisme que l’auteur a souhaité aborder, à savoir les voyages en groupe, et en l’occurrence les croisières organisées en Egypte. Pour avoir moi-même expérimenté exactement le même voyage que celui que vont effectuer Jo et sa mère, j’ai apprécié retourner en Egypte et replonger dans mes souvenirs de ce voyage envoûtant. Pourtant, c’est avec un regard critique très aiguisé que Claire Huynen évoque ce type de voyages.

Par le biais du personnage de Jo, nous partons donc à la rencontre de l’Egypte et de ses merveilles mais aussi et surtout de tout ce que le pays a mis en place pour attirer les touristes. Pour une jeune fille telle que Jo qui rêve depuis des années de découvrir ce pays et d’être totalement dépaysée, cela a un goût un peu amer. Car tout semble surjoué, fabriqué et jamais vraiment authentique. Difficile pour elle de suivre une visite organisée où tout est imposé à la minute près alors qu’elle aimerait se balader au gré de ses envies, découvrir les sites et le pays à sa manière.

J’ai compris en un sens ce qu’a pu ressentir Jo mais je n’ai pas du tout apprécié la manière avec laquelle l’auteur a choisi d’énoncer sa critique. Je ne sais pas si j’ai déjà rencontré un personnage de roman aussi agaçant que Jo mais on a tout simplement l’impression d’être face à une ado en crise. Cette manière de critiquer chaque élément qui s’offre à elle, de ne jamais apprécier aucune visite, aucun repas, aucune modalité du voyage.. C’est quelque peu usant, et j’avoue avoir trouvé la critique un peu forte et déplacée également dans le sens où ce voyage qui lui est offert serait un rêve pour de nombreuses personnes qui n’ont pas la possibilité de voyager.

Alors certes, je comprends totalement que certaines personnes préfèrent les voyages hors des sentiers battus, c’est d’ailleurs mon cas, mais de là à ne jamais rien apprécier et à ne même pas profiter de son voyage sous prétexte que rien ne lui convient, j’ai trouvé ça exagéré. Cette façon de porter un jugement et un regard critique sur les personnes qui l’entourent, les guides, les touristes, les locaux, les sites, les repas… Tout devient insupportable car on a tout simplement l’impression d’avoir affaire à une gamine pourrie gâtée qui n’est pas capable de relativiser et d’apprécier un pays nouveau, même si elle aurait préféré le découvrir autrement.

Je suis donc particulièrement déçue par cette lecture. Je ne m’attendais pas à y trouver une critique si vive sur les voyages organisés et sur le tourisme actuel, mais surtout, le personnage principal en devient tout simplement insupportable par son immaturité et son insatisfaction perpétuelle. J’ai toutefois apprécié de redécouvrir l’Egypte, en dépit des mauvaises ondes éparpillées par Jo tout au long du roman, et j’ai trouvé la réflexion sur le tourisme plutôt intéressante mais elle a été selon moi très mal amenée et développée par l’auteur.

Pour résumer …

On peut s’attendre à un roman de chick-lit léger mais il s’agit en réalité d’une critique très vive sur le tourisme actuel et les voyages organisés. Le personnage principal, en gamine insatisfaite, observe avec son agacement quotidien l’Egypte comme on veut lui faire découvrir. J’ai trouvé cette jeune fille insupportable et la critique faite par l’auteur en est alors totalement desservie.

Ma note : ★☆☆☆☆☆
(05/20)

Advertisements

7 réflexions au sujet de « Néfertiti en bikini • Claire Huynen »

  1. Je l’ai réservé à la médiathèque, sachant qu’il ne s’agissait pas d’un titre de chick lit mais en lisant ta chronique, je ne m’imaginais pas que ce livre pouvait être aussi barbant ! Je ne sais pas du tout si je vais réussir à supporter le personnage de Jo ! 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s