Chick-lit

Les crevettes ont le coeur dans la tête : Journal sexy d’une trentenaire • Marion Michau

12016581_544617442361947_503148096_n

Lorsque l’on m’a proposé de recevoir ce roman paru en début d’été, j’ai été tentée. Aimant beaucoup la chick-lit et Margaux Motin, ce roman me semblait être la lecture idéale pour l’été. Je remercie les éditions Albin Michel pour l’envoi de ce roman.

Résumé …

« Je m’appelle Marion, je fais 1m70 (en talons) et 52 kilos (en rêve). Je suis née en 1980 – une année détestable pour le bordeaux et franchement pas terrible pour Joe Dassin qui est mort pendant les grandes vacances – et je suis célibataire, mais ça, vous oubliez, ça ne devrait pas durer : je suis enfin décidée à trouver l’homme de ma vie… seulement les mecs bien, c’est pas comme les métros, il n’en passe pas toutes les quatre minutes. »

Mon avis …

Contrairement à mes attentes, ce ne fut pas une réussite totale puisque je suis en grande partie un peu déçue de cette lecture. L’auteur a quand même quelque chose dans sa plume qui fonctionne, qui réussit à nous faire rigoler très fréquemment et pour cela, j’ai lu ce livre jusqu’au bout. C’est au niveau de son contenu, de l’histoire et du fil conducteur que je n’ai pas accroché.

La forme de journal intime tout d’abord ne m’a pas semblée très bien exploitée. Si cela permet au lecteur de se sentir impliqué plus fortement dans la vie de l’héroïne, il en ressort que le roman est une sorte de compilation d’anecdotes auxquelles il manquait un lien, un contenu plus approfondi. J’ai été lassée par ces conquêtes à répétition, par cette façon qu’ont les filles de ce roman de se jeter sur le premier homme venu et d’immédiatement s’imaginer avoir trouvé l’homme de sa vie. Je suis moi-même une vraie romantique mais dans ce roman, il s’agit bien plus de naïveté et de d’exagération que de véritables sentiments. De même, j’ai un peu eu l’impression que le seul objectif de toutes ces jeunes femmes étaient de s’envoyer en l’air à chaque page. Lassant. J’en attendais clairement autre chose.

Je me suis quand même reconnue dans certaines manies qu’ont les filles, dans certaines maladresses ou dans certaines réflexions. C’est sans aucun doute un roman de détente qui représente particulièrement bien les filles dans leur quotidien. C’est l’aspect « recherche de l’âme soeur / d’un homme dans son lit » du livre qui m’a plus dérangée.

Alors, oui, c’est drôle. J’ai rigolé, j’ai souri même, mais qu’est-ce que j’ai pu souffler aussi ! J’ai été agacée bien trop souvent par le contenu du livre et même si la seconde partie du roman m’a un peu plus embarquée, j’ai quand même trouvé que l’ensemble était très répétitif et manquait d’intérêt.

Pour résumer …

Un journal intime rempli d’anecdotes, de conquêtes amoureuses qui s’enchainent.. J’ai souvent rigolé mais encore plus souvent été agacée par le contenu du livre. C’est tout simplement un peu lassant et surtout, j’ai eu du mal à comprendre cette manière de s’acharner à trouver l’homme de sa vie dans chaque spécimen masculin qui apparait..

Ma note : ★★★☆☆☆
(10/20)

Advertisements

4 réflexions au sujet de « Les crevettes ont le coeur dans la tête : Journal sexy d’une trentenaire • Marion Michau »

  1. Oh 😦 Rien qu’avec le titre, j’étais déjà enthousiaste!! Mais tu m’a refroidis ^^ Je le tenterais peut-être quand même si je le trouve en solde ou un truc comme ça…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s