Historique

La couleur du lait • Nell Leyshon

12077346_547186685438356_840364625_n

Sans en avoir entendu parler auparavant, j’ai découvert La couleur du lait ce mois-ci lors de sa sortie en poche. J’ai pu le choisir dans le cadre du club de lecture des éditions 10-18 dont je fais partie. N’ayant pas beaucoup de temps pour lire ces temps-ci, une lecture courte de moins de 200 pages me semblait parfaite, et je remercie donc les éditions 10-18 pour cette lecture.

Résumé …

En cette année 1831, Mary, une fille de 15 ans entame le tragique récit de sa courte existence : un père brutal, une mère insensible et sévère, en bref, une vie de misère dans la campagne anglaise du Dorset. Simple et franche, lucide et impitoyable, elle raconte comment, un été, sa vie a basculé lorsqu’on l’a envoyée travailler chez le pasteur Graham, afin de servir et tenir compagnie à son épouse, femme fragile et pleine de douceur. Elle apprend avec elle la bienveillance, et découvre avec le pasteur les richesses de la lecture et de l’écriture.. mais aussi l’obéissance, l’avilissement et l’humiliation. Finalement, l’apprentissage prodigué ne lui servira qu’à écrire noir sur blanc sa fatale destinée. Et son implacable confession.

Mon avis …

Lancée un peu à l’aveugle dans cette lecture, mais fortement charmée par sa sublime couverture, je l’ai lu en un week-end. Une lecture très rapide mais pour autant pas facile ni légère. L’histoire que nous raconte Mary dès les premières pages semble contenir, dès le départ, beaucoup de douleur, de poids et d’émotion et le lecteur ne peut que lire sans tellement pouvoir s’arrêter.

Mary est une jeune fille née dans une ferme, employée dès son plus jeune âge, brutalisée même par son père qui aurait aimé avoir des garçons. Quand elle va être envoyée chez un pasteur pour s’occuper de sa femme souffrante, Mary va découvrir une autre vie. Si le travail qui lui est demandé est moins physique et exigeant, cela va lui permettre d’appréhender aussi un nouveau quotidien. En approchant ce pasteur, elle va découvrir le monde des livres, de l’écriture et de la lecture.

Il est assez fort de voir cette jeune fille n’ayant jamais connu l’instruction vouloir apprendre si fortement, vouloir maitriser la langue car elle a des choses à dire, à raconter. La voir nous raconter ces non-dits qu’elle a gardés en elle tout ce temps, la voir les écrire à sa façon, imparfaite mais volontaire, rend le récit très intense.

J’ai vraiment été touchée par Mary, par sa vie si dure et par son caractère pourtant si fort. Par son refus de se soumettre aussi. Une lecture courte mais qui prouve une nouvelle fois que le nombre de pages n’a pas grande importance quant à la qualité d’un roman et surtout quant à la force qu’il dégage.

Pour résumer …

Un récit court mais fort et poignant, révoltant aussi. Mary est un personnage passionnant, une jeune fille au caractère insaisissable, exploitée dès son plus jeune âge. Quand elle découvre la possibilité d’apprendre à lire et à écrire, sa vie va changer, et son destin aussi.

Ma note : ★★★★★☆
(16/20)

Publicités

18 réflexions au sujet de « La couleur du lait • Nell Leyshon »

  1. La couverture est vraiment belle. J’avoue que c’est le genre de lecture qui me plaît habituellement. Merci de nous avoir donné ton avis, je pense que je vais me laisser tenter 🙂

  2. J’apprends grâce à ton avis que La couleur du lait est sorti en version poche. JE l’attendais un peu car j’avais lu de jolis avis à son sujet. Le tien vient confirme ce élan vers cette jolie lecture. A découvrir !

  3. Bonjour Fiona,
    Je viens de le déterminer et ta chronique est très juste.
    J’ai passé un très bon moment de lecture et je suis contente d’avoir sauté le pas en le découvrant à mon tour.
    Bonne journée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s