Témoignage / Biographie

Le trésor de Monsieur Isakowitz • Danny Wattin

12202499_559598970863794_619558364_n

J’ai suivi avec attention les parutions de la rentrée littéraire mais la sortie de ce roman-là m’avait complètement échappée. C’est lors d’une virée en librairie que je l’ai découvert et j’ai ensuite pu le recevoir grâce aux éditions Presses de la Cité que je remercie pour cette lecture.

Résumé …

Lorsque Leo Wattin apprend au détour d’une conversation que son arrière-arrière-grand-père, Hermann Isakowitz,avait dissimulé un trésor avant d’essayer de fuir le régime nazi, il propose à son père, Danny, et à son grand-père, Hans, de partir à sa recherche. Voici donc trois générations rassemblées dans une voiture pour un incroyable roadtrip, depuis leur point de départ en Suède jusqu’à la ville natale de leur aïeul, Malbork, en Pologne… A travers ce récit à la fois émouvant et humoristique d’un des chapitres les plus sombres de l’Histoire, Danny Wattin brosse avec tendresse et malice les relations familiales, les difficultés et les conflits, mais aussi l’amour qui existe entre père et fils.

Mon avis …

Je ne compte plus le nombre de livres que j’ai pu lire sur la seconde guerre mondiale. Majoritairement des romans et des témoignages. Ma première surprise à la lecture de ce livre fut de découvrir (car je n’avais pas été attentive à ce détail) que ce livre est un récit autobiographique. L’auteur y raconte le voyage qu’il a lui-même entreprit avec son fils et son père sur les traces de leur famille, de leurs ancêtres.

En marchant dans les pas des générations précédentes, les trois hommes leur rendent une forme d’hommage. Mais surtout, cette démarche leur permet d’essayer de remplir les parties manquantes de leur histoire. D’essayer de comprendre ces vies qui ont été tues par leurs protagonistes. Parce qu’il était sans doute impossible de mettre des mots sur l’horreur. Ce livre nous fait aussi prendre conscience que le passé nous construit forcément, et c’est un message qui m’a touchée.

Ce roman n’évoque que très peu les camps de concentration mais met l’accent sur cette fuite perpétuelle, ce déracinement forcé et ce sentiment de ne plus jamais être chez soi. Il s’agit réellement de l’aspect intéressant du livre et les documents d’époque retranscrits dans le livre sont d’ailleurs saisissants car ils sont un rappel que ce récit n’est pas fictif, que ces vies ont existé.

Je n’ai cependant pas vraiment été convaincue par ce livre. Au-delà du devoir de mémoire et de la démarche honorable de l’auteur, je crois que ce livre est davantage destiné à sa propre famille qu’à un lectorat plus large. Je n’ai pas pu m’empêcher de me perdre parmi tous ces noms de personnes évoquées et je n’ai souvent pas été captivée par les anecdotes racontées. Le voyage en lui-même n’était pas particulièrement passionnant à suivre. Je m’attendais, je crois, à autre chose.

Pour résumer …

Une demande personnelle, honorable et intéressante de l’auteur pour comprendre ses ancêtres et assurer le devoir de mémoire, mais un récit qui est davantage destiné à l’auteur lui-même qu’à un lecteur potentiel. Je ne suis ennuyée la plupart du temps en lisant ce livre.

Ma note : ★★☆☆☆☆
(08/20)

Publicités

5 réflexions au sujet de « Le trésor de Monsieur Isakowitz • Danny Wattin »

  1. Salut !
    Moi qui voulais lire ce livre, j’avoue que tu m’as refroidie ^^. J’aime beaucoup les livres portant sur cette période de l’Histoire donc c’est pour cela que je le zieutais dans ma librairie. Peut-être plus tard, je craquerai ? ^^
    Bisous
    Johanna

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s