Thriller / Mystère

Je m’appelle Blue • Solomonica De Winter

12358282_572725976217760_596710837_n

Difficile de faire son choix parmi tous les romans publiés chaque année pour les rentrées littéraires. Je m’appelle Blue est passé un peu inaperçu et pourtant, il fait partie des parutions de septembre dernier que j’ai eu envie de lire. Je remercie les éditions Liana Lévi pour cette lecture.

Résumé …

Je m’appelle Blue et j’ai treize ans. Je suis une fille sans mots. Vous voulez savoir quand j’ai arrêté de parler ? Le jour où Ollie a braqué une banque pour rembourser ses dettes. Des dettes contractées auprès de James qui voulait s’emparer de son restaurant. ça, c’était avant. Avant qu’Ollie, mon papa, me donne mon livre. Avant qu’il meure. Maintenant que le sourire est tombé de mon visage, je suis accroc au silence. Au Magicien d’Oz. Et à l’envie incontrôlable de tuer James.

Mon avis …

Ce livre est très particulier, et même s’il est très court et se lit donc très vite, il met le lecteur dans une position assez inconfortable. Difficile de ne pas ressentir un certain malaise à sa lecture. Car qui a déjà rencontré une jeune fille comme Blue ? 13 ans à peine, et elle avoue dès la première ligne avoir commis un meurtre. Tout le livre sera donc l’histoire de ce meurtre, de la naissance de cette envie irrépressible de tuer l’assassin de son père jusqu’à la concrétisation de cet acte.

Cette petite fille est perturbante. Parce qu’elle a des idées macabres en permanence. Parce qu’on se demande comment de telles envies meurtrières peuvent s’emparer d’elle jusqu’à la ronger de l’intérieur. L’auteur a réussi à décrire les sentiments de Blue avec une puissance rare. Son écriture est incroyable et c’est vraiment une des choses que je retiendrai de cette lecture.

Mais Blue est également très attachante, car l’on comprend qu’elle se réfugie dans son livre, Le magicien d’Oz, pour s’évader de son quotidien difficile. Pour échapper à la douleur de la disparition de son père, aux addictions de cette mère bien trop absente, et pour tout simplement rêver, comme toute jeune fille devrait pouvoir le faire.

« Je suis une fille sans mots, mais mon esprit n’est pas lent. Mon esprit n’est ni terne ni creux. Regardez mes yeux et vous y trouverez un univers infini, une tempête, une machine qui ne s’arrête jamais. »

Ce livre est donc plein de contradictions, à la fois dans son déroulement, avec quelques aspects du livre qui semblent un peu étranges, un peu incohérents, mais aussi dans le ressenti du lecteur qui ne sait pas réellement comment se positionner vis à vis de ce personnage principal surprenant. La fin du livre est étonnante, elle remet tout le contenu du livre en question et c’est vraiment quelque chose que j’ai aimé. Après, j’avoue que j’ai trouvé que le livre survolait un peu tous les passages concernant Blue, ils n’ont pas réussi à me captiver comme un thriller doit pouvoir le faire et j’ai trouvé que l’ensemble tirait un peu en longueur. De plus, l’ambiance générale du livre m’a mise mal à l’aise et j’étais (il faut l’avouer!) plutôt contente de sortir de ce livre.

C’est donc un thriller intéressant avec un personnage difficile à cerner. L’écriture de l’auteur est fascinante, elle rend le personnage de Blue très complexe et réussit à nous faire rentrer dans son esprit d’une façon étonnante. Le livre aurait pu être encore plus fort s’il avait instauré des rebondissements plus grands, s’il avait réussi à me passionner d’avantage, même si l’auteur a réussi à me surprendre avec une fin que je n’avais pas vraiment vue venir.

Pour résumer …

Une plongée dans l’esprit d’une héroïne de 13 ans aux envies macabres difficile à cerner, très particulière, mais que l’on a envie d’aimer quand même. Un livre très spécial avec une fin surprenante, mais qui n’a pas su me passionner sur la durée et qui m’a mise mal à l’aise même si l’écriture de l’auteur m’a impressionnée.

Ma note : ★★★★☆☆
(13/20)

Publicités

4 réflexions au sujet de « Je m’appelle Blue • Solomonica De Winter »

  1. Je suis tentée par ce livre depuis que je l’ai vu sur les étales de ma librairie et j’attendais ton avis avec impatience mais là, j’avoue que je ne sais plus ! 🙂 Peut-être attendre une sortie en poche ? ça me semble plus raisonnable ! On verra bien 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s