Contemporain

La famille Middlestein • Jami Attenberg

IMG_5920

La famille Middlestein a été publié aux éditions Les Escales en 2014 et étant donné que c’est une maison d’édition dont je surveille les parutions attentivement, j’avais très envie de lire ce roman. Quand j’ai vu qu’il sortait au format poche aux éditions 10-18, j’ai donc été ravie de pouvoir le lire grâce au club de lecteurs dont je suis membre.

Résumé …

Bienvenue chez les Middlestein, une famille au bord de la crise de nerfs depuis que Edie, la mère, risque d’y passer si elle ne prend pas au sérieux ses problèmes d’obésité. Cerise sur le gâteau, le père la quitte pour découvrir à soixante ans les affres du speed dating. Une trahison impardonnable pour leur célibataire invétérée de fille, un rebondissement que voudrait bien oublier le fils en fumant son joint quotidien, si sa femme ne s’était pas mis en tête de sauver Edie à grand renfort de Pilates et de Weight Watchers, quand elle n’oblige pas leurs jumeaux à répéter leur chorégraphie hip-hop pour leur bar-mitsvah. Une question taraude toutefois les Middlestein : et s’ils étaient tous un peu responsables du sort d’Edie ? Best-seller du New York Times, dans la lignée de Jonathan Franzen, un livre universel sur le mariage, la filiation et l’obsession de notre société pour la nourriture, porté par un humour aussi cinglant que désopilant et une humanité débordante.

Mon avis …

Surprenant que ce roman qui nous présente les Middlestein et notamment le personnage de Edie, cette femme souffrant d’obésité. Elle est réellement au centre du roman par sa boulimie impressionnante, ses problèmes de santé qui en découlent et surtout les réactions de son mari, de ses enfants et de ses petits-enfants. Car face à cette mère/femme/grand-mère qui s’alimente beaucoup trop et qui met sa vie en danger à chaque bouchée de nourriture qu’elle avale, c’est toute la famille qui se sent concernée.

Chacun réagit à sa manière. Son mari décide de la quitter, sa belle-fille décide de la surveiller en cachette et son fils n’ose pas dire grand chose.. Ce roman nous décrit une famille a priori assez originale, et pourtant, quand on apprend à en connaître chacun des membres, on se rend compte qu’ils sont une famille finalement assez banale. Chacun avec ses problèmes, ses petits vices, ses angoisses. C’est aussi en cela que le roman est intéressant. Il nous fait nous interroger nous-même sur nos petites faiblesses, sur notre propre vision de la famille.

Je m’attendais à ce que ce roman soit très drôle, il ne l’est en réalité pas vraiment. C’est un livre emprunt d’une certaine morosité, d’une vision de la vie assez terne. Finalement, on a envie de connaître davantage Edie, de la comprendre d’une certaine façon face à son rapport excessif avec la nourriture. On a envie de rentrer davantage dans la psychologie du personnage mais l’auteur reste assez extérieure en abordant tour à tour des personnages différent. Ainsi, nous n’arrivons pas réellement à nous attacher à un l’un des personnages ou même à ressentir de l’empathie à leur encontre.

Il m’a donc manqué quelque chose pour réellement apprécier cette lecture, et pourtant j’ai trouvé ce livre assez intéressant et original également. Il décortique les vices de l’être humain et toutes la complexité du rapport de chacun avec soi-même mais aussi avec l’entité familiale. On se retrouve tous d’une certaine façon dans les Middlestein mais il est vrai que l’auteur évoque avant tout le mal-être qui habite chacun des membres de cette famille, et en fait donc un roman plutôt déprimant.

Pour résumer …

Une famille qui peut sembler un peu hors du commun, très originale et qui pourtant ressemble finalement à toutes les familles. Un mal-être, des vices, de la culpabilité.. Une psychologie des personnages abordée trop en surface mais un roman intéressant dans sa perception de la famille et de l’être humain.

Ma note : ★★★★☆☆
(12/20)

Publicités

6 réflexions au sujet de « La famille Middlestein • Jami Attenberg »

    1. Je suis bien d’accord avec toi, l’histoire ne m’attire pas plus que ça, j’attends d’un roman une histoire un peu pimentée et pleine de vie.
      🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s