Contes / Classiques / Poésie

Inconnu à cette adresse • Kathrine Kressmann Taylor

12468289_579811308842560_318251963_n

J’avais déjà entendu parler de ce titre mais je ne m’étais jamais intéressée davantage à son contenu. En le trouvant en librairie par hasard cette semaine, et vu son petit prix (4,50€), je n’ai pas hésité à l’acheter, persuadée que c’était une lecture incontournable, d’autant plus que le résumé m’a complètement intéressée.

Résumé …

Martin Schulse, Allemand et Max Eisenstein, juif Américain, sont deux galeristes associés, aux Etats-Unis. Ils sont surtout deux amis fervents, deux frères. Malgré l’installation de Martin à Munich, ils poursuivent leur amitié à travers des lettres chaleureuses, passionnées. En juillet 1933 pourtant, les doutes et le malaise de Martin face aux remous du gouvernement allemand font vite place à un antisémitisme que ne tempère plus la moindre trace d’affection. D’une cruauté imparable, sa décision tombe comme une sentence : « Ici en Allemagne, un de ces hommes d’action énergiques, essentiels, est sorti du rang. Et je me rallie à lui. » Max ne peut se résoudre à une telle révolution, sentimentale et politique.

Mon avis …

Je ne suis pas du tout étonnée de constater que ce roman, considéré par beaucoup comme un classique de la littérature américaine, est étudié à l’école. J’aurais d’ailleurs adoré lire ce livre pendant ma scolarité. Je l’ai aimé encore plus que ce que j’avais imaginé. C’est quasiment un coup de coeur parce qu’il peut difficilement en être autrement.

Il est étonnant de savoir que l’auteur a écrit ce roman en 1933, avant même que la seconde guerre mondiale ne commence. Pendant qu’Hitler s’impose en Allemagne, elle cerne l’antisémitisme montant, elle imagine alors cette échange épistolaire entre deux amis. Un juif et un allemand. Une amitié qui va être détruite par cette idéologie. A travers ces échanges de lettres, on voit alors se dessiner ce que l’Allemagne a connu, cette haine qui a déchiré le peuple. Cette destruction progressive des juifs, dite « race inférieure ». Et on assiste à un changement radical chez Martin vis à vis de son ami Max, juif. Soudainement, on le voit adhérer à cet antisémitisme et mettre un terme à leur amitié.

Ce livre est glaçant. Il est aussi très intéressant car il nous fait réfléchir sur notre propre société. Sur la possibilité d’un retour à l’horreur. Parce que les peuples, quand ils ont tout perdu, se réfugient dans la haine de l’autre. C’est donc un livre important en cela, parce qu’il nous rappelle que nous ne sommes jamais à l’abri de perdre nos libertés, notre démocratie, et qu’il est essentiel de la préserver.

Pour résumer …

Un roman épistolaire très court mais très fort qui est glaçant à la lecture. L’auteur a réussi, avant même la seconde guerre mondiale, à cerner les dangers du nazisme comme le prouve ce roman très réussi. Un livre à lire, assurément.

Ma note : ★★★★★★
(18/20)

Publicités

13 réflexions au sujet de « Inconnu à cette adresse • Kathrine Kressmann Taylor »

  1. Je l’avais lu au collège et j’en garde un très bon souvenir. Selon moi, ce livre fait partie des ouvrages qu’il faut avoir lus. Une histoire très forte !

  2. Je ne suis pas une adepte de romans historiques mais celui-ci a l’air particulièrement intéressant. Merci pour cette jolie découverte :-).

  3. Je m’intéresse beaucoup aux ouvrages qui traitent de la Seconde Guerre mondiale, celui-ci devrait me plaire ! D’ailleurs, ça glace le sang de savoir que l’auteure a écrit ce livre avant même que la guerre éclate.

  4. Hello ! J’ai adoré ce livre et je l’ai relu plusieurs fois 🙂 C’est un grand classique ! Au-delà de l’histoire en elle-même, j’aime le côté crescendo et la tournure que prend les évènements soudainement. Moi j’ai une autre version des Editions Autrement, jolie aussi. Sais-tu que ce roman a été mis en scène au théâtre ? La pièce a été jouée par Patrick Timsit, Bruel et Darmon, il me semble…

    Bise !

  5. J’ai beaucoup apprécié ce roman épistolaire, et j’ai été frappée également par la date à laquelle il a été écrit. Il est glaçant de voir à quel point Kathrine Kressmann Taylor a été visionnaire…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s