Contemporain

Les derniers jours de Rabbit Hayes • Anna McPartlin

qq

Il y a assez peu de romans pour lesquels je suis persuadée, avant même de les avoir entre les mains, qu’ils sont faits pour moi. J’ai une histoire à la fois particulière et originale avec celui-là puisque je l’avais repéré il y a exactement un an dans les parutions 2016 du Cherche-Midi. Un an plus tard, j’ai eu l’opportunité merveilleuse de pouvoir le lire deux mois avant sa sortie et je tiens à remercier Le Cherche-Midi et Solène pour sa gentillesse et pour cette lecture qui est un coup de coeur absolu. Le roman sera en librairie le 18 février 2016.

Résumé …

Quand Mia, que l’on surnomme affectueusement Rabbit, entre en maison de repos, elle n’a plus que neuf jours à vivre, même si elle refuse de l’accepter, tout comme ses proches qui assistent, impuissants, au déclin de leur fille, sœur, mère ou amie. Tous sont présents à ses côtés pour la soutenir : Jack et Molly, ses parents, incapables de dire adieu à leur enfant ; Davey et Grace, son frère et sa sœur, qui la considèrent toujours comme la petite dernière de la famille ; Marjorie, sa meilleure amie et confidente ; et enfin Juliet, sa fille de 12 ans, qu’elle élève seule. À mesure que les jours passent et que l’espoir de sauver Rabbit s’amenuise, sa famille et ses amis sont amenés à s’interroger sur leur vie et la manière dont ils vont se construire sans cette femme qui leur a tant apporté. Rabbit est au cœur de ce petit groupe et des préoccupations de chacun de ses membres. Si elle a perdu la bataille, celle-ci ne fait que commencer pour son entourage. Et Rabbit a quelques idées bien particulières pour leur faciliter la tâche. Mais très peu de temps pour les mettre en œuvre…

Mon avis …

17 pages, c’est ce qui m’a suffit pour déceler dans ce livre le coup de coeur que j’allais avoir en le refermant 450 pages plus tard. J’ai senti dès le début qu’il allait me bouleverser et ce fut le cas. On peut difficilement lire sur un sujet plus triste puisque Rabbit, le personnage principal, souffre d’un cancer du sein en phase terminal et qu’elle est placée en soins palliatifs. Pourtant, même si nous la savons condamnée, ce livre n’en est pas pour autant larmoyant. Il y a quelque chose d’assez paradoxal dans cette lecture puisqu’elle est à la fois très triste et pleine d’espoir. C’est même, je trouve, un roman dans lequel on se sent bien.

Parce qu’avec Rabbit malade, toute sa famille est alors autour d’elle, réunie. Dans les moments les plus difficiles qui soient, sans aucun doute. Comment dire au revoir à sa mère, sa fille, sa soeur, son amie ? C’est ce que chacun d’entre eux va devoir résoudre. Parce qu’ils n’ont pas d’autre choix que d’accepter qu’ils vont devoir lui faire leurs adieux. Il y a bien evidemment cet espoir fou et irréaliste que portent en eux ses proches, à vouloir qu’elle se rétablisse, à souhaiter sa guérison quand bien même ils la savent impossible. Mais il y a surtout cette volonté de se battre pour Rabbit, cette volonté de rester forts pour elle.

Faire le deuil d’une personne que l’on aime avant même sa mort est si douloureux. C’est le paradoxe même de cette vie puisque l’on vit tous pour aimer alors même que l’on sait pertinemment que personne n’est éternel. Mais quand bien même on s’y prépare, la douleur est là, forcément. J’ai trouvé l’auteur très juste dans son écriture et dans sa façon d’aborder la maladie, les souffrances et l’acceptation.

Je me suis énormément attachée à Rabbit qui revit ses souvenirs dans ces moments où elle part car la douleur est trop forte. Dans tous ces moments d’absence (et ils sont nombreux!), elle redevient la Rabbit enfant, amoureuse de Johnny. Ce garçon au destin tragique m’a bouleversée et il représente, je trouve, un personnage central du livre au même titre que Rabbit elle-même. J’ai tellement aimé ces passages en flashbacks que j’aurais même aimé qu’ils soient plus nombreux, que l’auteur rallonge son livre pour nous ramener un peu auprès de Rabbit et Johnny, dans cette période si difficile et pourtant si cruciale de leurs vies.

Anna McPartlin m’a charmée de bout en bout. Son roman a quelque chose des romans de Fannie Flagg par l’espoir et l’humour qui en ressort mais aussi quelque chose de romans de Jojo Moyes ou de Rainbow Rowell par l’émotion et la douceur qui s’en dégage. C’est une merveilleuse découverte et je ne peux que vous recommander de vous plonger dans cette magnifique lecture dès sa sortie en librairie.

Pour résumer …

Un coup de coeur. Un roman bouleversant sur l’étape la plus difficile qui soit : la maladie et l’acceptation de la perte d’un proche. Un roman à la fois triste et plein d’espoir dans lequel on se sent bien et qui rend encore plus difficile le fait de tourner la dernière page et de dire adieu à ses personnages. Rabbit et Johnny me manqueront.

Ma note : ★★★★★★
(20/20)

Publicités

26 réflexions au sujet de « Les derniers jours de Rabbit Hayes • Anna McPartlin »

  1. C’est vrai que j’aurais aimé prolongé les moments en compagnie de Johnny moi aussi. Et tu l’écris justement : on se sent bien dans ce roman, parce qu’on se sent entouré. Je suis ravie que ca t’ait plu en tout cas ! Bisous

  2. En plus de ta chronique qui nous fait prendre conscience que ce livre est une pépite qui ne nous laissera pas indemne, je trouve ta photo d’illustration magnifique. Déjà que la couverture est vraiment belle, tu l’as sublimé.

  3. Je n’ai qu’une chose à dire: « ouah ». Je viens de refermer le livre. Un poids dans le coeur tout le long et pourtant… j’ai eu envie de rire à certains moments… Merci pour le conseil!!!!!

  4. J’ai trouvé ton billet (j’ai mis le lien) je vois ton enthousiasme. En dépit du sujet, on ne lâche pas ce livre et ses personnages, on les aime!

  5. Coucou, j’ai lu ce livre l’année dernière et je l’ai beaucoup aimé. Maintenant, que le deuxième tome est sorti, il me tarde de le relire pour qu’en suite je dévore le 2è tome. Déjà que le 1er tome fait très envie par rapport à sa couverture. Le 2è fait très envie.
    En tout cas, C’est la première fois que je visite ton blog et il est superbe. Bonne Lecture à toi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s