Contemporain

Les échoués • Pascal Manoukian

12506608_583253181831706_599067030_n

Comme à chaque rentrée littéraire, de nombreux titres sont tentants, et à chaque mois de septembre, #PriceMinister nous permet de découvrir des titres grâce aux Matchs de la Rentrée Littéraire (#MRL). Pour 2015, c’est Les Echoués que j’ai donc lu et je les remercie pour cette lecture.

Résumé …

1992. Lampedusa est encore une petite île tranquille et aucun mur de barbelés ne court le long des enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla. Virgil, le Moldave, Chanchal, le Bangladais, et Assan, le Somalien, sont des pionniers. Bientôt, des millions de désespérés prendront d’assaut les routes qu’ils sont en train d’ouvrir. Arrivés en France, vivants mais endettés et sans papiers, les trois clandestins vont tout partager, les marchands de sommeil et les négriers, les drames et les petits bonheurs.

Mon avis …

Les échoués est sans doute le roman de la dernière rentrée littéraire qui me tentait le plus. Parce que quoi de plus d’actualité que les réfugiés ? Chaque jour, dans les médias, dans les journaux, ces images qui deviennent presque banales. Pascal Manoukian nous offre, avec son roman, cette occasion de se plonger dans le quotidien de ces hommes et ces femmes qui risquent leurs vies, qui quittent tout ce qu’ils ont connu et possédé pour espérer avoir un jour une vie meilleure. L’auteur a choisi de situer son récit au début des années 90, à l’heure où les réfugiés commençaient déjà à affluer en Europe, ouvrant la voie aux milliers de réfugiés de tous pays qui traversent aujourd’hui les frontières.

Ce livre est par moments difficile à lire car il évoque sans détour cette traversée difficile, souvent inhumaine, et surtout les conditions de survie une fois arrivés en France ou ailleurs. On ne peut pas, je pense, imaginer ce que vivent tous ces gens, ce qu’ils sont prêts à supporter pour pouvoir un jour faire venir leurs proches, les sauver de ces pays en guerre, de la misère qui est la leur.

« L’homme ne pouvait être qu’un clandestin pour avoir cette volonté de vivre, un endetté, un sacrifié, le porteur d’espoir d’une famille demeurée ailleurs. »

J’ai donc forcément été bouleversée par cette lecture parce qu’elle fait prendre conscience de l’aide que chacun peut apporter, de ce quotidien qui est si loin du notre, de la chance que nous avons et de la notion de partage que nous devrions intégrer dans nos vies. Le texte est très fort en cela, il est plein d’humanité et très engagé et c’est quelque chose qui m’a plu. Après, j’ai quand même trouvé que le texte comportait des longueurs et était souvent trop portée sur la description, sans doute dû au fait que l’auteur est journaliste. Cela est très intéressant et rend le texte très riche mais j’aurais aimé que les personnages soient un peu plus approfondis, qu’il insiste davantage sur les sentiments de chacun.

Les échoués est un roman marquant qui compte aujourd’hui car il permet de ne pas fermer les yeux sur une réalité tragique de notre époque, sur la vie des ces personnes que l’on côtoie souvent et qui sacrifient plus qu’aucun de nous ne pourrait l’imaginer. Parce qu’ils n’ont rien à perdre. Un roman qui nous permet de prendre conscience du quotidien et de la misère de ces hommes et de ces femmes qui occupent la Une de tous nos journaux sans jamais porter de nom ni de visage. C’est un roman fort qui est important à mes yeux et qui devrait être lu par tous.

Pour résumer …

Des descriptions un peu trop présentes et quelques longueurs mais un roman fort, engagé et important qui nous fait ouvrir les yeux sur le quotidien des réfugiés, sur la misère et la dureté qu’ils endurent pour espérer une vie meilleure. Sur ces vies sans nom au sujet desquelles on entend beaucoup sans jamais vraiment prendre conscience de ce qu’ils peuvent vivre vraiment.

Ma note : ★★★★☆☆
(14/20)

Publicités

2 réflexions au sujet de « Les échoués • Pascal Manoukian »

  1. Je l’ai dans ma PAL, je l’ai acheté à mon fils pour un sujet d’étude; il a beaucoup aimé et il a été très choqué par plusieurs passages. Mais il a aussi communiqué avec l’auteur qui était très disponible et qui a répondu à toutes ses questions par écrit. Je vais bientôt le lire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s