Contemporain

Blonde à forte poitrine • Camille de Peretti

12575982_588181964672161_725223558_n

Encore une lecture de la rentrée littéraire ! J’essaie d’en lire beaucoup ces temps-ci et lorsque l’on m’a proposé de lire le nouveau roman de Camille de Peretti, à paraître le 08 février 2016, je me suis laissée tenter par cette lecture. J’avais déjà lu l’auteur avec son dernier roman Petits arrangements avec nos coeurs, lu en numérique à sa sortie en août 2014. Malheureusement, je n’avais pas été convaincue mais j’ai tout de même voulu retenter l’expérience en espérant apprécier cette lecture davantage. Merci aux éditions Kero pour cette lecture.

Résumé …

À 17 ans, Vickie, jeune fille naïve d’une petite ville texane, tombe enceinte de son copain. Rejetée par sa mère et bientôt par sa belle-famille, elle trouve refuge dans un club de strip-tease avec son bébé. Un peu trop grande, un peu maladroite, elle est pourtant vite remarquée pour le pouvoir d’attraction qu’elle exerce sur les hommes. De playmate à star de la téléréalité, son ascension sera fulgurante. Mais qu’il est dur de rester soi quand le monde entier convoite votre corps…

Mon avis …

Blonde à forte poitrine n’aura pas réussi à me convaincre davantage, bien au contraire. Je n’ai pas du tout aimé ce livre et j’ai été très déçue de son contenu, pour tout dire. En découvrant Vicky, nous rencontrons une jeune femme un peu perdue, ayant du mal à s’affirmer, très influençable qui va faire des mauvais choix à répétition.

Parce qu’il est difficile d’élever son enfant seule, elle va trouver la solution pour gagner de l’argent facilement : vendre son corps. Mais elle va même aller plus loin en laissant des hommes décider pour elle de sa vie, de son corps et de ce qu’elle doit en faire. Ainsi, Vicky va se transformer physiquement, au péril de sa vie, de sa santé, pour être toujours plus belle, toujours plus désirable, toujours plus incroyable, hors-normes même.

Je m’attendais à ressentir de l’empathie pour ce personnage, à espérer la comprendre même. Car bien que sa vie soit à mille lieux de la mienne, je peux comprendre le désespoir d’une mère, la volonté de rêver d’un avenir meilleur pour ses enfants. Le problème avec Vicky, c’est que j’ai vraiment eu le sentiment d’être face à une femme sans idées, qui préfère se voir dicter sa vie plutôt que de la prendre en main. Qui choisit la facilité quitte à perdre toute son intégrité. Qui est indifférente au fait de ne même plus se respecter elle-même.

L’auteur a, je crois, voulu représenter cette femme qui plonge dans une spirale sans fin, dans laquelle elle va tout perdre. Où la drogue, le sexe, l’alcool vont faire d’elle une poupée sans vie, défigurée et pathétique. Elle a sans doute réussi à créer ce personnage, sans doute inspiré de certaines stars qui se sont perdues elles-mêmes, parce que le succès les a conduit à disparaitre peu à peu. Malheureusement, je n’ai pas du tout apprécié ma lecture. J’ai trouvé Vicky sans intérêt, sa vie et ses choix révoltants et je n’ai pas vu un aspect intéressant à cette histoire.

Reste donc maintenant à savoir si je relirai un jour un roman de l’auteur. J’ai toujours espoir de changer d’avis et de réussir à apprécier les livres des auteurs que je lis mais il est bien vrai que mes lectures de deux des romans de l’auteur ne m’ont pas réellement donné d’espoir. Peut-être que les romans de Camille de Peretti ne sont pas faits pour moi, finalement.

Pour résumer …

Un roman que je n’ai pas du tout aimé. Je n’ai pas réussir à comprendre le personnage principal, ses choix, sa façon de vendre son corps et son intégrité et surtout de laisser les autres décider à sa place. J’ai été insensible à sa descente aux enfers et à la disparition progressive de la personne qu’elle a un jour été.

Ma note : ★☆☆☆☆☆
(04/20)

Publicités

11 réflexions au sujet de « Blonde à forte poitrine • Camille de Peretti »

  1. Aïe!
    Camille de Perretti est une auteur que j’aime bien: j’avais aimé « Thornitorynx » adolescente et « La Casati » adulte (que je te recommande si tu as envie de retenter l’expérience). Je pense que le sujet a été trop traité par la culture.
    Ce qui est intéressant dans ta critique est qu’il y a une barrière entre être victime de quelque chose ( à cause de son vécu, enfance etc….) et les choix que l’on fait , sa responsabilité individuelle. L’héroïne a -t-elle a eu des moyens de reprendre sa vie en main?
    Je vais me procurer ce livre je pense qud il sortira en librairie et publierai un avis sur mon blog.
    Bisous à toi!
    https://lachambreroseetnoire.wordpress.com/2016/01/23/tops-flops-culturels-et-beaute-janvier-2016/

      1. J’écoute l’auteur dans LGL et elle dit qu’elle s’est éloignée de cette femme qui l’a inspirée donc on ne peut pas vraiment parler de biographie romancée, et elle dit qu’il faut le lire comme un roman. Bref même en entendant l’auteur en parler je n’arrive pas du tout à trouver l’intérêt à ce roman..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s