Contemporain

Parmi les dix milliers de choses • Julia Pierpont

12746125_597610150396009_1418990302_n

J’ai eu l’opportunité de recevoir ce roman de la rentrée littéraire Stock grâce à une masse critique Babelio. Le fait que ce soit de la littérature américaine ainsi que son résumé prometteur m’ont donné envie de découvrir ce roman. Merci à Babelio et aux éditions Stock pour cette lecture.

Résumé …

Dans la famille Shanley : Jack, charmeur impénitent, est un artiste reconnu ; Deb a renoncé quant à elle, avec une certaine allégresse, à une carrière de danseuse de ballet pour élever leurs deux enfants. Un appartement à Manhattan, une famille presque heureuse tant Deb s’applique à fermer les yeux sur les infidélités de son mari.Jusqu’au jour où un paquet anonyme ébranle le foyer : une simple boîte en carton, remplie d’emails chroniquant sans pudeur la vie secrète de Jack. Le paquet, adressé à Deb, tombe malencontreusement entre les mains des enfants. Rien ne sera plus comme avant…

Mon avis …

Le début du roman m’a embarquée assez rapidement puisque cette boite qui est déposée sur le palier de cette famille et le fait que ce soient les enfants qui la découvrent font que nous sommes immédiatement plongés dans le vif du sujet. A partir de là, ce sont les réactions de chacun des membres de la famille que nous allons suivre. L’épouse qui doit faire face à l’infidélité de son mari dévoilée au grand jour, le mari qui doit assumer ces emails compromettants et les enfants … qui ont du mal à concevoir que la vision qu’ils s’étaient construite de leur famille soit en train de s’écrouler.

C’est bien plus un roman sur la famille que sur le scandale en réalité. Julia Pierpont étudie dans son roman les différentes réflexions de chaque personnage et surtout les différentes directions qu’ils vont prendre dans leurs vies. Il y a une sorte d’aspect sociologique intéressant à cela, car c’est sans doute dans ces moments d’inconfort et de bouleversement total de notre vie et de notre quotidien que nous en révélons le plus sur notre caractère.

Malheureusement, c’est rapidement l’ennui qui s’est installé. En dépit des aspects très intéressants de l’histoire, j’ai eu quelques soucis avec l’approche de l’auteur. Tout d’abord, je n’ai pas supporté le personnage de Jack. Son incapacité à réagir, à assumer l’a rendu inintéressant au possible. C’est un personnage que j’ai trouvé très fade et qui semble presque subir sa vie au quotidien. Quant à Deb et ses enfants, je les ai trouvé attachants, j’ai aimé suivre cette reconstruction de la famille qu’elle essaie d’instaurer mais, là encore, j’ai trouvé que l’auteur ne poussait pas assez loin les développements consacrés à chacun des personnages. Cela m’a vraiment empêché de m’intéresser davantage encore à l’histoire.

Deb est assez contradictoire dans ses réactions, tantôt plutôt compréhensive, tantôt radicalement en colère. Difficile de la cerner vraiment et de comprendre ses ressentis, il m’a manqué une ligne claire dans son comportement. Peut-être également que la narration extérieure n’a pas aidé à pénétrer dans les pensées des personnages, ce qui aurait sans doute rendu le roman plus complet. Concernant les enfants, j’ai trouvé l’auteur assez juste dans cette façon qu’elle a eu de montrer leur construction difficile étant donné qu’ils sont à des âges importants : Simon découvre les premiers sentiments amoureux alors même que le modèle du couple de ses parents n’a plus de réel sens, et Kay essaie de trouver sa place et de rester insouciante alors que tout ce qui l’entoure la fait malgré elle grandir bien trop vite.

Finalement, suite à la révélation qui intervient dans les premières pages, le roman semble très plat. Peu d’évolution, peu de changements et des personnages qui ont du mal à trouver leur nouvelle place. Comme eux, le lecteur s’interroge sur l’intérêt de l’ensemble du roman et je suis assez déçue car il y avait vraiment matière à faire un roman familial très intéressant si la reconstruction des personnages, voire de la famille, avaient été développés davantage. En définitive, je me suis majoritairement ennuyée et j’ai eu le sentiment que le roman n’avait pas tenu ses promesses, loin de là.

Pour résumer …

L’infidélité d’un homme et c’est toute sa famille qui éclate alors. Le roman commençait bien mais la suite semble assez vide et plate, je n’ai pas vraiment été intéressée et j’ai trouvé certains personnages extrêmement fades. On s’ennuie un peu trop alors que le roman avait de quoi être passionnant mais la narration extérieure n’a sans doute pas aidé à comprendre réellement les personnages.

Ma note : ★★☆☆☆☆
(08/20)

Publicités

8 réflexions au sujet de « Parmi les dix milliers de choses • Julia Pierpont »

  1. Ah zut! il me faisait vraiment très envie, c’était l’un des romans de cette rentrée de Janvier que j’avais hâte de lire…mais dès que j’ai lu ton premier paragraphe, j’ai compris que tu n’avais pas été emballée!

  2. Effectivement, tu n’as vraiment pas l’air emballée. Ce genre d’introspection, j’ai l’impression que soit c’est brillant, soit c’est carrément ennuyant. Pour le coup, je vais passer mon tour.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s