Parutions Poches

Ces livres que j’ai aimés et qui sortent en poche ! #2

12644657_906336422818623_499879315014444339_n

Il y a beaucoup de livres que j’ai aimés et que j’ai envie que tout le monde découvre ! J’ai donc décidé de mettre en place ce nouveau rendez-vous où je vous parlerai de toutes les sorties poches que je vous conseille, car ce sont des livres que j’ai aimé ! L’occasion de vous en reparler avec mes chroniques pour vous permettre de vous décider, ou non, de les acheter.

Le 06 janvier 2016 : Une constellation de phénomènes vitaux, de Anthony Marra (Le Livre de Poche)

Ma chronique (15/20)

couv36509976

Dans un village enneigé de Tchétchénie, Havaa, une fillette de huit ans, regarde, cachée dans les bois, les soldats russes emmener en pleine nuit son père, accusé d’aider les rebelles. De l’autre côte de la rue, Akhmed, son voisin et ami de sa famille, observe lui aussi la scène, craignant le pire pour l’enfant quand les soldats mettent le feu à la maison. Mais quand il trouve Havaa tapie dans la forêt avec une étrange valise bleue, il prend une décision qui va bouleverser leur vie. Il va chercher refuge dans un hôpital abandonné où il ne reste qu’une femme pour soigner les blessés, Sonja Rabina. À la fois récit d’un sacrifice et exploration du pouvoir de l’amour en temps de guerre, Une constellation de phénomènes vitaux est surtout une œuvre portée par le souffle profond de la compassion, vers ce qui doit être et ce qui demeure.

Le 14 janvier 2016 : A la vie, à la mort, de Colette McBeth (Pocket)

Ma chronique (18/20)

couv47195307

Certaines amitiés s’essoufflent. Rachel et Clara se sont promis que la leur durerait toujours. Le jour de leur rencontre, Rachel était la petite nouvelle et Clara, celle avec qui tout le monde voulait être ami. À l’approche de la trentaine, les deux femmes sont toujours aussi étroitement liées mais les rôles sont inversés. Rachel poursuit une brillante carrière à la télévision et mène une vie stable avec son petit ami ; Clara, elle, perd peu à peu le contrôle de son existence. Quand Rachel doit enquêter sur une disparition, elle est loin de se douter qu’il s’agit de sa meilleure amie. Que cache cette disparition ? Est-ce un enlèvement, un suicide ou bien tout autre chose ?

Le 02 mars 2016 : Bertrand et Lola, de Angélique Barbérat (J’ai lu)

Ma chronique (19/20)

61aWg8BUKOL

Pourquoi Lola a-t-elle sonné à cette porte ? Pourquoi Bertrand a-t-il ouvert à cette inconnue ? Comment peut-on tomber fou amoureux de quelqu’un en dix secondes ? Ce jour chaud du mois de juin va tout changer. Durant quelques heures de bonheur et d’insouciance, Bertrand et Lola oublient tout : elle, qu’elle va se marier dans une semaine ; lui, qu’il est reporter-photographe et ne supporte aucune attache. Malgré cette passion inattendue, tous deux prennent la plus sage et la pire des décisions : continuer leurs chemins respectifs et retourner à leur vie d’avant. Lola se marie et reprend son métier d’hôtesse de l’air. Bertrand s’envole pour un pays lointain… Mais chacun demeure prisonnier de cet amour fou. Même s’ils ont voulu vivre l’un sans l’autre, le hasard semble prendre un malin plaisir à les faire se croiser. Auront-ils la moindre chance de se retrouver un jour ?

Le 07 avril 2016 : Pars avec lui, de Agnès Ledig (Pocket)

Ma chronique (17/20)

ff

Il y a Roméo, pompier professionnel qui chute très gravement en sauvant la vie d’un enfant. Il y a Juliette, l’infirmière du service de réa où il va tenter de recoller les mille morceaux de son corps et de son coeur. Ils souffrent tous les deux. Roméo de ne plus pouvoir s’occuper de Vanessa, sa petite soeur adolescente, rebelle et fragile. Juliette, d’éprouver des difficultés à concevoir un enfant, dont le désir est plus fort que tout, malgré un compagnon humiliant et violent. Il y a aussi Guillaume, un collègue infirmier en quête d’équilibre. Et puis Malou, la grand-mère de Juliette, qui, à quatre vingt- quatre ans, ne croit plus au hasard depuis bien longtemps. Cette rencontre accidentelle pourrait bien bouleverser le destin de tous ces personnages dont les chemins se croisent et s’éloignent sans jamais se perdre. Puisque c’est d’amour dont il s’agit. Une histoire de vie où des personnages d’une extrême vérité cherchent à se délivrer d’un passé douloureux, trouvent dans le présent et les liens humains les remèdes aux peines de l’existence, et nous enseignent qu’être heureux, c’est regarder où l’on va, et non d’où l’on vient.

Le 07 avril 2016 : La colline aux esclaves, de Kathleen Grissom (Pocket)

Ma chronique (20/20)

sds

À 6 ans, Lavinia, orpheline irlandaise, se retrouve esclave dans une plantation de Virginie : un destin bouleversant à travers une époque semée de violences et de passions… En 1791, Lavinia perd ses parents au cours de la traversée les emmenant en Amérique. Devenue la propriété du capitaine du navire, elle est envoyée sur sa plantation et placée sous la responsabilité d’une jeune métisse, Belle. Mais c’est Marna Mae, une femme généreuse et courageuse, qui prendra la fillette sous son aile. Car Belle a bien d’autres soucis : cachant le secret de ses origines, elle vit sans cesse sous la menace de la maîtresse du domaine. Ecartelée entre deux mondes, témoin des crimes incessants commis envers les esclaves, Lavinia parviendra-t-elle à trouver sa place ? Car si la fillette fait de la communauté noire sa famille, sa couleur de peau lui réserve une autre destinée.

Le 07 avril 2016 : La dernière réunion des filles de la station service, de Fannie Flagg (Pocket)

Ma chronique (20/20)

dsqd

Point Clear, Alabama. Après avoir marié la dernière de ses filles, Sookie Poole aspire à un repos bien mérité. Elle aimerait se consacrer enfin à elle, à son couple, faire avec Earle, son mari, les voyages dont elle rêve. Mais elle doit encore compter avec sa mère, l’incroyable Lenore Simmons Krackenberry qui, à 88 ans, épuise les infirmières à domicile les unes après les autres. Si certains de ses coups d’éclat récents peuvent laisser penser qu’elle souffre de démence sénile, le diagnostic n’est pas aisé à établir car, toute sa vie, son comportement a été des plus excentriques. Le jour où un mystérieux interlocuteur révèle à Sookie un secret de famille parfaitement inattendu, son existence vole en éclats, à commencer par ses rapports avec sa mère. Afin de comprendre qui elle est vraiment, Sookie va alors se mettre sur la piste d’une femme exceptionnelle, Fritzi, qui, en 1940, tenait avec ses trois soeurs une station-service dans le Wisconsin. Le destin incroyable de Fritzi donnera-t-il à Sookie une nouvelle inspiration pour sa propre vie ?

Le 14 avril 2016 : Révélée, de Renée Knight (10-18)

Ma chronique (19/20)

Sans titre

Toute ressemblance avec des personnages existant ou ayant existé n’est certainement pas fortuite… Le livre a simplement été déposé dans sa boïte aux lettres. Sans cachet de la poste, sans aucun message. Depuis qu’elle l’a commencé, Catherine ne dort plus. C’est sa vie qu’elle lit, révélée sur le papier par un inconnu. Un certain E. J. Preston qui sait tout d’elle. Même son secret le mieux enfoui…

Le 21 avril 2016 : Amusez-vous en pensant à moi, de Äsa Hellberg (Pocket)

Ma chronique (15/20)

fd

A peine âgée d’une cinquantaine d’années, Sonja meurt brutalement d’une crise cardiaque. Sans proche parent, elle a désigné ses meilleures amies, Susanne, Rebecka et Maggan comme héritières. Mais à une condition : celles-ci doivent quitter leur ancienne vie et réaliser son dernier souhait, redémarrer à zéro. L’électrochoc passé, les amies acceptent de suivre les instructions laissées par Sonja : Rebecka, véritable carriériste, doit lever le pied et déménager à Majorque où elle rénove une immense demeure ; Susanne, splendide hôtesse de l’air aux multiples conquêtes, devient soudain propriétaire d’un hôtel à Londres ; et un appartement attend Maggan à Paris, où elle a pour mission d’écrire un livre. De surprise en surprise, les vies des trois amies sont bouleversées à jamais.

Le 28 avril 2016 : Fleurs sauvages, de Kimberley Freeman (Pocket)

Ma chronique (17/20)

fdsfw

Beattie : Glasgow, 1929 Beattie Blaxland avait des rêves. De grands rêves. Elle rêvait d’une vie remplie de mode et d’étoffes. Ce dont elle n’avait jamais rêvé, c’était de tomber enceinte de son amant, un homme marié, à la veille de son dix-neuvième anniversaire. Emma : Londres, 2009 Emma Blaxland-Hunter vivait son rêve. Danseuse étoile au London Ballet, elle avait tout. jusqu’au jour où elle a tout perdu. Des décennies les séparent et les deux femmes doivent trouver la force de reconstruire leur vie. Un héritage mènera l’histoire à Wildflower Hill, là où une femme peut apprendre à se relever et savoir ce qu’elle veut vraiment. Des différences de classes sociales à Glasgow pendant la dépression aux pâturages vallonnés d’une ferme dans la campagne tasmanienne : une histoire inoubliable pleine de passion, d’amour, de secrets et de malheurs.

Publicités

16 réflexions au sujet de « Ces livres que j’ai aimés et qui sortent en poche ! #2 »

  1. J’ai le Fannie Flagg en GF. Je suis ravie qu’ils aient gardé la couverture. Elle est très sympa. Je pense que La colline aux esclaves me plairait et je pense lire Pars avec lui 🙂 Merci pour ce sympathique billet !

  2. J’avais adoré « Bertrand et Lola » et « La Colline aux esclaves ». Je vois qu’il y a aussi un Charleston en poche (« Fleurs sauvages »). Je finis la suite de « Bertrand et Lola » avant mais … je note quelques titres en tout cas.

  3. Bertrand & Lola me fait tellement de l’oeil depuis que tu en as parlé sur ton blog ! J’ai littéralement eu un gros coup de coeur pour « L’instant précis où les destins s’entremêlent » que là il me tarde de découvrir ce nouvel ouvrage d’Angélique. D’ailleurs, Mercredi je suis allée faire un petit détour à la médiathèque, et j’ai une dame le rapporter. J’ai demandé pour l’avoir et la bibliothécaire m’a dit qu’il était déjà réservé… Disons que j’étais hyper déçue sur le coup, car je suis sûre que je l’aurais déjà finis si je l’avais eu en mains. Mais-là sérieusement, j’ai plus que hâte de me procurer le poche ! 😀 A petits prix c’est encore mieux.
    Encore merci pour toutes ces belles tentations du moins pour les thriller dont je m’y mets petit à petit. « Révélée » je le note sinon pour les autres « La colline aux esclaves » ne me tente pas vraiment puis « Fleurs sauvage » je l’ai déjà lu l’année dernière.

  4. Ah non, je suis déjà à 14 achats de livres pour Février, je me disais que je n’allais pas craquer…!!! Fleurs Sauvages, Les filles de la station service, Pars avec lui, et La Colline aux esclaves me tentent énormément…! Ca va être dur de ne pas craquer…

  5. Roooh que de tentations !
    C’est d’autant plus difficile d’y resister que ce sont des formats poche.

    La colline aux esclaves et le Fannie Flagg me font de l’œil.

    Par contre, j’avais moyennement accroché au roman de Colette McBeth : sans doute parce qu’on y faisait référence aux Apparences et que du coup, je m’attendais à autre chose.

    Merci pour ce chouette rendez-vous ! 🙂

  6. J’attends le Fannie Flagg avec impatience, j’adore ! Suite tentée aussi par la Colline aux esclaves. Merci pour tous ces avis ! excellent dimanche

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s