BD Adulte

Etenesh, l’odyssée d’une migrante • Paolo Castaldi

12784546_602822219874802_340584078_n

J’ai découvert par hasard cette bande dessinée publiée en partenariat avec Amnesty International et j’ai évidemment souhaité la lire, étant très préoccupée par le sort des migrants. Je remercie les éditions des Ronds dans l’O pour cette lecture.

Résumé …

Etenesh débarque sur les côtes de Lampedusa presque deux ans après son départ d’Addis Abeba en Éthiopie. Elle garde en elle la mémoire d’un voyage infernal entrepris dans l’espoir d’un avenir meilleur. Elle a parcouru le Soudan, le désert du Sahara, a fini dans les mains de trafiquants d’hommes dans une prison en Libye, a traversé la mer Méditerranée à bord d’un canot de sauvetage pensant à chaque mètre que tout serait en vain.

Mon avis …

Etenesh est selon moi une lecture indispensable. Parce que l’on parle quotidiennement des migrants, du nombre de personnes qui tentent de venir en Europe, de tous ceux qui sont retrouvés en mer, souvent morts. Qui échouent au large de nos côtes. Nous entendons tout cela, nous voyons ces personnes en image, sans leur donner de nom, sans connaître leur histoire. Cette bande dessinée nous permet de comprendre un peu plus encore ce que ces personnes traversent. Nous ne pouvons en effet pas prétendre que nous savons, que nous avons conscience de ce qu’ils vivent au cours de leur voyage. Ce n’est pas vrai. Je crois qu’il est impossible de le réaliser sans lire et sans réellement se documenter sur le sujet.

« L’histoire vécue par Etenesh raconte dans ces pages l’infamie de notre monde qui par pur égoïsme, pour maintenir nos privilèges, sacrifie les vies de nos semblables qui ont pour unique faute celle d’être nés là où ils sont nés. »

C’est en cela que j’ai été très touchée par cette lecture. A travers l’histoire d’Etenesh, de son témoignage, résonnent les voix des milliers de migrants qui n’ont pas pu s’exprimer. Les voix de tous ceux qui ont péri en rêvant à un avenir meilleur. En rêvant de vivre libres, dans le respect de leurs droits, de la paix, de leur intégrité.

12782172_602822206541470_1918316146_n

Les dessins sont particuliers, les couleurs le sont également. Comme si l’on avait voulu esquisser seulement leurs contours. Comme s’ils disparaissent presque dans le sable, dans la mer. Le résultat est beau, incontestablement, bien que surprenant.

Etenesh raconte une partie de son voyage interminable, sans fin. Ce voyage vers la Libye puis vers l’Europe, on s’en doute. Ces jours et ces nuits sans eau, ni nourriture, à être victime de violences, à vouloir mourir, à penser que tout cela ne servait à rien. Et surtout, ce voyage où pas après pas, des hommes tentent de profiter financièrement de cette misère, de la fuite de ces hommes et de ces femmes.

Etenesh est donc aussi une dénonciation de ces trafics d’êtres humains que l’on sait avoir lieu mais que l’on préfère ignorer. C’est aussi la dénonciation de ces politiques qui refusent de respecter leurs engagements internationaux et qui renvoient ces hommes et ces femmes vers l’horreur, pour ne pas tenter de leur assurer le respect des droits de l’homme auxquels ils ont droit. Etenesh c’est une façon de conserver une trace, d’entendre ces abandonnés de notre époque, ces migrants qui nous semblent n’être que des chiffres quand trop souvent nous oublions que chacun d’entre nous pourrait être à leur place.

Pour résumer …

Une bande dessinée indispensable. Un témoignage qui donne la voix à tous ces migrants que le monde préfère ignorer. Une dénonciation des trafics humains et de l’hypocrisie de notre époque. Etenesh, c’est tous ces hommes et femmes qui risquent leurs vies et qui vivent l’enfer pour espérer vivre en paix et en démocratie. Un récit difficile qui nous fait prendre conscience de la réalité de ces voyages sans fin où ils perdent jusqu’à leur humanité.

Ma note : ★★★★★★
(18/20)

Publicités

3 réflexions au sujet de « Etenesh, l’odyssée d’une migrante • Paolo Castaldi »

  1. Il a l’air top ! Je ne sais pas quand il est sorti mais j’espère le voir en médiathèque. Comme tu dis, on ne peut pas réellement savoir sans se documenter. J’aime beaucoup le style graphique également.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s