BD Humour

Forever, Bitch • Diglee

13045637_628469603976730_1296178338_n

J’adore Diglee, elle est vraiment l’une de mes illustratrices préférées mais lorsque Forever Bitch est sorti, de nombreux avis mitigés sont apparus à son sujet et j’avais donc retardé la lecture de ce titre. En le trouvant à la médiathèque, c’était donc l’occasion de le lire enfin.

Résumé …

Louise, bientôt la trentaine, en couple, partage ses drames émotionnels avec son BGF (Best Gay Friend) et ses deux meilleures potesses aux caractères diamétralement opposés : Maud, Mère Teresa du plan cul depuis sa rupture avec l’ex-potentiel-homme-de-sa-vie, et Audrey, maquée avec son prince charmant… au grand dam de Maud, viscéralement mais secrètement jalouse de tant de niaiserie doucereuse.

Mon avis …

En commençant cette BD, j’étais loin de me douter que j’allais être à ce point déçue. Je ne regrette vraiment pas de ne pas l’avoir achetée car je l’ai détestée de bout en bout. Je pense sincèrement que cet ouvrage est une erreur de parcours pour Diglee, car entre ses Bd précédentes et ses dessins aujourd’hui (très engagés et féministes!), je ne comprends pas Forever Bitch.

Les photos que je poste dans mon article sont les passages que j’ai aimés. Parce qu’heureusement, il y en a eu quelques uns. Ils ont malgré tout été très peu nombreux, le reste de la BD m’a profondément déplu. Ces dessins ne représentent pas les points que je critique, ni même la BD en elle-même. J’avais quand même envie de les garder pour la petite note positive qu’ils représentent. Mais ce que je critique est beaucoup trop vulgaire pour que je le photographie et le poste sur le blog.

12992341_628469573976733_226643400_n

Avant tout, je crois qu’il est primordial de préciser que c’est une BD ADULTE. Diglee peut peut-être parfois être lue par des plus jeunes mais ce n’est absolument pas le cas de celle-ci. Les dessins autant que les textes sont très crus, voire vulgaires, et explicites aussi, ce qui fait que la BD est destinée à un public averti, sans aucun doute.

J’aurais aimé un peu de subtilité, ce que je n’ai pas trouvé ici. L’ensemble est extrêmement vulgaire et ce n’est absolument pas ce que je cherche quand je lis une BD. Cela ne correspond ni à mes goûts, ni à mon humour, et je ne me suis pas du tout retrouvée dans les messages transmis par la BD.

13023642_628469527310071_939990111_n

Je ne vais pas m’étendre dans cette chronique. Il vous suffit de feuilleter la Bd et vous comprendrez, je pense, ce que je lui reproche. C’est une très grosse déception en tout cas pour ma part, et j’espère retrouver Diglee dans une prochaine BD à la hauteur de son talent et de ses engagements.

Pour résumer …

Le talent de Diglee n’a pas suffit à rattraper la vulgarité de cette BD qui m’a complètement déplu. L’ensemble est cru, explicite et destiné à un public adulte. Je ne me suis reconnue dans quasiment aucun passage de cet ouvrage et, pour la première fois, j’ai été très déçue par une BD de cette illustratrice que j’apprécie beaucoup. Une erreur de parcours, à mon sens.

Ma note : ★☆☆☆☆☆
(03/20)

Advertisements

16 réflexions au sujet de « Forever, Bitch • Diglee »

  1. J’ai aimée cette BD , je ne l’ai pas trouvée vulgaire , elle est trash et cru , mais j’ai bien ri sur certains passages . Je regrette que l’histoire ne soit pas très développé avec des personnages un peu caricaturaux , mais sympathiques 🙂

  2. En lisant ta chronique j’ai pensé à « Bridesmaids » ou « Mes meilleures amies » en français, que j’avais trouvé hilarant et rafraîchissant notamment grâce à ses pointes de « trash ». Est-ce que cet album ne se situerait pas dans cette catégorie ?

      1. Ok, pas trash, donc, mais vulgaire. Dommage… J’en feuilletterai quelques pages si jamais je tombe dessus à la bibliothèque. Moi aussi j’aime beaucoup son travail en général.

  3. Je ne suis pas spécialement fan de bds vulgaires habituellement mais j’avais beaucoup ri à la lecture de celle-ci ! Après, ça fait un moment et je ne m’en souviens plus des masses… Je pense que Diglee avait voulu sortir de son image de « gentille petite fille à paillettes », dommage que tu n’ais pas accroché 🙂

  4. Je partage entièrement ton avis. J’avais apprécié ces deux précédents albums autobiographiques, donc je partais avec un a priori positif. Quelle déception au final ! 😐

  5. J’ai été une grande fan de Diglee, lectrice assidue de son blog, mais n’ai lu aucune de ses bd : elle virait un peu trop « niaise » à mon goût… Du coup, même si ta chronique est négative, elle me donne envie d’aller voir ce côté de cette dessinatrice que je ne connaissais pas !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s