Our PrettyBooks' Club

(RESULTATS) OurPrettyBooks’ Club #8 : Lecture du mois de mai !

13082003_630449297112094_707549238_n

Je vous propose aujourd’hui la nouvelle sélection pour choisir la lecture que nous lirons dans le cadre de mon Club de Lecture pour le mois de mai. En avril, nous avons lu La cuisinière, que j’ai pour ma part abandonné. N’hésitez pas à nous rejoindre sur le groupe facebook du club pour échanger sur les différentes lectures et pour voir le détail de chacun de nos avis sur les livres.

Voici la sélection pour le mois de mai : 

1- La couleur pourpre, de Alice Walker
(en poche depuis le 10 avril 2008)

couv12703514 couv13703076

Depuis leur séparation, depuis des années, Nettie et Celie, deux jeunes Noires, soeurs tendrement unies, n’ont cessé de s’écrire. Mais aucune missive, jamais, n’est parvenue ni à l’une ni à l’autre. C’est que Celie, restée là-bas, près de Memphis, subit la loi d’un mari cruel qui déchire toutes les lettres venues d’Afrique – où Nettie est missionnaire. Alors Celie, la femme-enfant, écrira via le bon Dieu, qui, lui, sait tout… Pourquoi, entre elles, cette correspondance déchirante et sans fin, obstinée, presque immatérielle ?

2- La maison au citronnier, de Sandy Tolan
(en poche depuis le 5 juillet 2013)

couv2798422 couv4066470.gif

Israël, 1967. Dans la ville d’al-Ramla, un jeune Palestinien, Bashir Khairi, frappe à la porte d’une vieille bâtisse de pierre flanquée d’un citronnier. C’est la maison dans laquelle il a grandi ; il est revenu voir le cadre de son enfance, dix-neuf ans après que sa famille a fui précipitamment, au moment de la première guerre israélo-arabe. Bashir est accueilli par Dalia Eshkenazi, une jeune Israélienne ; la famille de la jeune femme vit dans l’ancienne demeure des Khairi depuis qu’elle a quitté la Bulgarie pour Israël en 1948. Sur le seuil de leur maison commune, Dalia et Bashir nouent malgré tout ce qui les sépare une amitié profonde, qui survivra à quatre décennies du conflit le plus âpre au monde.

3- Le secret du mari, de Liane Moriarty
(en poche depuis le 06 avril 2016)

couv39779726 couv30484416

Jamais Cecilia n’aurait dû lire cette lettre trouvée par hasard dans le grenier. Sur l’enveloppe jaunie, quelques mots de la main de son mari : « À n’ouvrir qu’après ma mort ». La curiosité est trop forte, elle l’ouvre et le temps s’arrête… John-Paul y confesse une faute terrible dont la révélation pourrait détruire non seulement leur famille mais la vie de quelques autres. À la fois folle de colère et dévastée par ce qu’elle vient d’apprendre, Cecilia ne sait que faire : si elle se tait, la vérité va la ronger, si elle parle, ceux qu’elle aime souffriront.

4- Crème anglaise, de Kate Clanchy
(en poche depuis le 16 avril 2015)

couv1859418 couv56408296

Géant de la littérature recherche jeune homme pour pousser sa chaise à roues. Logé, nourri, chambre individuelle à Hampstead. » Du fin fond de son Écosse natale, le jeune et naïf Strudan décide de tenter l’aventure londonienne, loind ‘imaginer ce qui l’attend… Suite à une attaque, l’autoproclamé « géant de la littérature » enrage, coincé à l’intérieur de son propre corps. Rien à attendre ni de ses enfants, sa fille voyant dans le chagrin le remède à son embonpoint, ni de sa jeune épouse, trop absorbée par ses miniatures persanes, encore moins de son ex-femme, qui ne rêve que d’une chose : sa mort, pour hériter ! Commence alors un été riche en bouleversements pour la maisonnée comme pour le monde qui l’entoure. Car nous sommes en 1989, l’année ou les murs tombent et ou les vieux tyrans disparaissent… Bourré d’humour et d’esprit, mêlant satire sociale et comédie shakespearienne, un premier roman jubilatoire.

5- Le choix de Goldie, de Roopa Fakoori
(en poche depuis le 4 juin 2014)

couv48826380 couv50149762

À treize ans, Shona craque pour Parvez dès la première oeillade. Follement amoureux et inconscients, les jeunes amants fuient le Pakistan pour voler de leurs propres ailes, à Londres. Passés l’exaltation d’un nouveau départ et les joies de la vie d’une famille qui s’agrandit, Shona se sent rattrapée par son passé. À l’image de sa mère, elle construit sa vie sur des mensonges, se risque à mener une double-vie, jusqu’au jour où les secrets deviennent trop lourds à porter. Même la vitalité de ses jumeaux adolescents – Omar qui brille dans les études, et Sharif qui tombe les filles – ne suffit plus à compenser les non-dits accumulés au fil des années, des générations. Mais peut-on revenir sur un tel héritage ? L’amour sera-t-il assez fort pour vaincre les erreurs du passé ?

6- La blancheur qu’on croyait eternelle, de Virginie Caron
(en poche depuis le 09 mars 2016)

9782234076204-X couv71883161

Mathilde aimerait bien devenir chocolatière mais elle est trop diplômée pour ça. Elle ne sort pas beaucoup et n’aime pas se déguiser. Ce qu’elle préfère, c’est regarder le concours de Miss France à la télé en mangeant des palets bretons trempés dans du lait. Quand elle avait sept ans, Mathilde a été traumatisée par la mort de Romy Schneider. À trente-quatre ans, elle pense encore à Julien, et Éléonore, sa meilleure amie, est décidée à lui trouver un bon parti. Lucien est pédiatre, il aime les films avec Jean-Louis Trintignant, et Deauville. Il n’aime pas tellement danser. Ça remonte à son enfance, à l’époque des premières boums ratées. Chaque année, au Nouvel An, il envoie une carte de vœux à ses parents. À trente-cinq ans, il est célibataire. Il aimerait bien que ça change. Mais il n’est pas très à l’aise avec les SMS, alors c’est pas gagné. Mathilde et Lucien habitent le même immeuble mais ne le savent pas. Un jour, le nouveau voisin les invite à sa soirée déguisée. La Blancheur qu’on croyait éternelle est l’histoire de deux solitudes, deux sentimentaux perdus dans un monde plus vraiment sentimental.

Le livre gagnant est LE SECRET DU MARI !

13077342_633624766794547_1907096184_n

Voici le détail des votes :

llf

Le livre sera lu au cours du mois de mai.

Merci à tous pour vos votes.

N’hésitez pas à échanger à son sujet sur le groupe facebook et discuter de la lecture sur les réseaux sociaux avec le #ourprettybooksclub !

Advertisements

17 réflexions au sujet de « (RESULTATS) OurPrettyBooks’ Club #8 : Lecture du mois de mai ! »

  1. La couleur pourpre me fait envie depuis tellement longtemps… J’espère que j’arriverais à le trouver s’il sort parce que je ne l’ai jamais croisé sur ma route.

  2. Hello, j’ai voté pour le secret du mari car je viens de me l’acheter en format poche ! Il me donne très envie et ce club me permettra de ne pas le laisser traîner pendant des mois dans ma Pal ^^

  3. J’ai beaucoup hésité pour « La couleur pourpre », parce que c’est un classique que je n’ai pas encore lu. Mais c’est « Le secret du mari » qui a eu ma préférence, je l’ai en v.o dans ma pal depuis sa sortie (donc ça remonte à longtemps !). Si c’est le livre choisi pour mai, je le lirais en anglais avec vous tous 😉

  4. J’avais voté pour La maison au citronnier, je l’achèterais car il me tente bien. Je finis La cuisinière et je lirais ensuite Le secret du mari. C’est super, merci .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s