Feel-Good

89 mois • Caroline Michel

13115689_634981506658873_548734018_n

Les premiers romans, j’aime toujours autant les lire. Découvrir une écriture, un auteur. Je remercie les éditions Préludes de m’avoir permis de découvrir le premier roman de Caroline Michel qui sortira le 4 mai en librairie.

Résumé …

« J’ai trente-trois ans, ça y est. A quarante ans et des poussières, mon corps sera hors jeu. Il me reste donc sept grosses années pour faire un enfant, soit quatre-vingt-neuf mois. Un chiffre minuscule. A peine deux mille sept cents jours. Que peut-on faire en deux mille sept cents jours ? Rien. J’en ai déjà mis cinq à construire trois meubles Ikea. » Jeanne, célibataire, contrôleuse de train sur la ligne Paris-Auxerre, n’a qu’une obsession : devenir maman avant que le temps la rattrape. Elle a fait une croix sur le couple, il lui faut simplement un géniteur. Sa décision ne fait pas l’unanimité auprès de ses amis, et, même si parfois elle doute, elle est déterminée à surveiller son cycle, à provoquer les rencontres, à boire des potions magiques et à lever les jambes après chaque rapport, sait-on jamais.

Mon avis …

89 mois annonce la couleur avec son titre original. 89 mois, c’est le temps que Jeanne s’accorde pour avoir un enfant, avant d’avoir atteint l’âge où cela ne sera plus possible, où elle aura eu l’impression d’avoir loupé sa vie. Parce que pour Jeanne, une vie sans enfant est inenvisageable. Ses 33 ans sont l’occasion pour elle de se donner cet objectif là : elle aura un enfant, coûte que coûte. Récemment célibataire, elle ne renonce pas à son projet pour autant. Avec ou sans père, elle sera mère. Et ce sera de préférence sans père.

Ce roman raconte la femme des temps modernes, celle de la société actuelle. Cette femme qui se construit sans homme. Qui accepte de choisir son propre bonheur. Qui refuse de se construire seulement au travers de son couple. Pour Jeanne, c’est la maternité, pour d’autres, c’est autre chose. J’ai été touchée par ce personnage, par son caractère déterminé, par son chemin difficile vers la maternité. Car il n’est jamais évident de subir les reproches de cette société qui juge sans cesse ces femmes célibataires, qui se permet de contester les choix de vie des autres.

Il y a dans ce roman un mélange de fraicheur et d’humour qui forme un cocktail réussi. Je crois qu’il s’agit du roman feel-good par excellence, qui nous change les idées, qui nous fait rire. Et pourtant, l’auteur n’oublie pas la profondeur du récit avec ce sujet quand même très intime : la volonté de concevoir un enfant. Jeanne est prête à tout pour cela et si ses actes sont parfois un peu contestables, je n’ai pas pu m’empêcher d’être touchée par cette femme et par son envie désespérée de tomber enceinte.

Pour moi, ce roman est une véritable réussite. Je ne peux que vous recommander de vous plonger dans cette lecture, de découvrir l’écriture de Caroline Michel et son histoire remplie d’humour. De rire et d’espérer avec Jeanne que son ventre finira par s’arrondir, que ce petit être qu’elle s’approprie déjà finira par exister.

Pour résumer …

89 mois décrit le choix d’une femme moderne, ce choix de faire un enfant seule. Avec humour, on partage avec Jeanne ses tentatives désespérées pour tomber enceinte, mais aussi les difficultés qu’elle rencontre pour être respectée dans son choix. C’est frais, c’est drôle, c’est touchant aussi, et c’est surtout très réussi.

Ma note : ★★★★★☆
(17/20)

Publicités

17 réflexions au sujet de « 89 mois • Caroline Michel »

  1. C’est marrant mais je le vois partout et il ne m’attire pas plus que cela. J’ai lu sur un autre blog que c’était « choquant » de la voir prendre des risques avec n’importe quel mec. Après, étant childfree, je ne sais pas ce que ça fait vraiment dans la tête que de vouloir un enfant à tout prix, je ne peux qu’imaginer. Peut être que ce livre pourrait m’en apprendre plus remarque…

    1. Oui comme je l’ai noté dans ma chronique, les choix de l’héroïne sont contestables mais je pense que c’est réaliste, que beaucoup de femmes sont prêtes à tout pour avoir un enfant, et j’ai trouvé le livre vraiment touchant dans sa façon de décrire cette envie. Certes, je n’aurais pas pris ces risques, je ne les admets pas non plus mais l’auteur a réussi à me faire oublier mes jugements, et à me toucher donc je pense que c’est en cela que j’ai trouvé aussi le livre très réussi. (et pourtant, je n’ai pas non plus d’envie d’enfant pour le moment ^^)

  2. Coucou,
    Ta chronique me donne envie de le découvrir mais en ayant lus d’autres avis, je me demande si ce livre pourrait me plaire autant qu’à toi.
    A voir donc. En tout cas, belle chronique 🙂
    Bises

  3. Encore un livre qui semble frais et léger, un livre détente et bonheur comme je les aime ! J’ai hâte qu’il sorte pour pouvoir le découvrir. Ta chronique donne vraiment envie de se plonger dedans 🙂

    1. Voilà, je viens de le terminer : chouette, néanmoins pas aussi emballée que toi 😉 Une lecture agréable (à peine 2 soirées, c’est bon signe), une héroïne attachante, mais il m’a manqué un petit quelques choses pour être vraiment conquise 🙂

  4. J’avais bien envie de le lire mais je ne suis pas sûre de me reconnaître dans ce personnage. Je trouve un peu égoïste de faire un enfant juste pour soi et parce que le temps est compté pour nous les femmes. Je suis sûrement trop romantique mais je pense qu’on fait un enfant par amour 😉 pourtant j’ai l’impression d’être une femme moderne quand même.

  5. C’est marrant, j’ai publié ma chronique hier soir, et on a le même ressenti : de la profondeur mêlée de légèreté et d’humour. J’ai beaucoup aimé cette lecture aussi, je pense que ce premier roman ne sera pas le dernier, en tout cas je lui souhaite!

  6. Je me le suis achetée aujourd’hui et il me tarde de le lire (je pense que ça va être le prochain sur ma liste), c’est un sujet qui me parle beaucoup (même si j’ai encore un peu de temps par rapport au personnage)

  7. Merci pour ta chronique 🙂
    Ce livre jette un peu le chaud et le froid sur moi, cela dépend en fait des avis qui sont totalement différents :/ Je pense donc me faire mon propre avis et me le procurer lol.

    (j’ai parlé de ta chronique sur mon blog ;))

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s