Parutions Poches

Ces livres que j’ai aimés et qui sortent en poche #4

kf

Je vous propose aujourd’hui un nouvel article sur les parutions poche qui avaient été de très bonnes lectures pour moi en grand format. Cela vous donnera peut-être une excuse pour enfin les lire, car comment résister à un format poche ? Retrouvez donc ces prochaines sorties poche que je vous conseille dans l’article avec, en plus, un lien vers ma chronique afin de vous aider à faire votre choix!

Parutions Poches

11 mai 2016 : Les fiancés de l’hiver, de Christelle Dabos (Folio)

Ma chronique (17/20)

product_9782070469215_195x320

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’Arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.

Le 19 mai 2016 : L’orangeraie, de Larry Tremblay (Folio)

Ma chronique (20/20)

product_9782070469260_195x320

«Quand Amed pleure, Aziz pleure aussi. Quand Aziz rit, Amed rit aussi.» Ces frères jumeaux auraient pu vivre paisiblement à l’ombre des orangers. Mais un obus traverse le ciel, tuant leurs grands-parents. La guerre s’empare de leur enfance et sépare leurs destins. Amed, à moins que ce ne soit Aziz, devra consentir au plus grand des sacrifices.

02 juin 2016 : Le secret de la manufacture de chaussettes inusables, de Annie Barrows (10-18)

Ma chronique (19/20)

kds

Layla Beck, une jeune citadine fortunée, fille d’un puissant sénateur du Delaware, refuse d’épouser le riche parti que son père a choisi pour elle et se voit contrainte d’accepter un emploi de rédactrice au sein d’une agence gouvernementale. Elle n’a jamais travaillé de sa vie, mais en ces temps de grande dépression, nécessité fait loi. Sa mission : se rendre dans la petite ville de Macedonia, interroger ses habitants hauts en couleur, et rédiger l’histoire de cette ville sur le point de célébrer le cent-cinquantenaire de sa fondation. Elle prend pension chez les Romeyn, des excentriques désargentés, autrefois propriétaires d’une grande fabrique de chaussettes et autres articles de bonneterie – Les Inusables Américaines – qui a été ravagée par un incendie plusieurs années auparavant. Ce drame, qui a coûté la vie au grand amour de Jottie Romeyn, reste gravé dans les mémoires et suscite encore bien des questions. Ce même été, Willa Romeyn, douze ans, grande admiratrice de Sherlock Holmes, décide de tourner le dos à l’enfance et d’utiliser ses dons de déduction pour percer les mystères qui semblent entourer sa famille. De question en réponse, de soupçon en révélation, Layla et Willa vont bouleverser le cours des choses, changer profondément et à jamais l’existence de tous les membres de leur petite communauté, et mettre au jour vérités enfouies et blessures mal cicatrisées.

02 juin 2016 : Dites aux loups que je suis chez moi, de Carol Rifka Brunt (10-18)

Ma chronique (20/20)

mmm

Nous sommes au milieu des années 1980, aux États-Unis. June est une adolescente taciturne, écrasée par une sœur aînée histrionique et des parents aussi absents qu’ennuyeux. Depuis sa banlieue triste du New Jersey, elle rêve d’art et de son oncle Finn, un peintre new-yorkais reconnu. Mais Finn est très affaibli et meurt bientôt de cette maladie qu’on n’évoque qu’à demi-mot, le sida. Inconsolable, la jeune fille se lie d’amitié avec un homme étrange, Toby, qui se présente comme l’ami de Finn. Confrontée à l’incompréhension de son entourage, et à la réalité d’une maladie encore honteuse, June va brusquement basculer dans le monde des adultes et son hypocrisie.

02 juin 2016 : Un doux pardon, de Lori Nelson Spielman (Pocket)

Ma chronique (17/20)

lfdsf

Hannah Farr est une personnalité en vue de La NouvelleOrléans. Animatrice télé, son émission quotidienne « The Hannah Farr Show » est suivie par des milliers de fans, tandis que côté cœur, elle fi le depuis deux ans le parfait amour avec Michael Payne, le maire de la ville. Mais la vie toute tracée d’Hannah va être bousculée par deux petites pierres. Ces « pierres du pardon », une idée lancée par l’une de ses anciennes camarades de classe, connaissent un immense succès aux États-Unis. Le concept est simple : si vous avez quelque chose à vous faire pardonner, il suffi t d’envoyer une lettre d’excuse à la personne que vous avez blessée, accompagnée de deux pierres. Si le destinataire accepte vos excuses, il vous renvoie une des deux pierres et utilise la seconde pour, à son tour, demander pardon à quelqu’un. Les deux « pierres du pardon » reçues par Hannah, bien inoffensives à première vue, vont toutefois la forcer à replonger dans son passé. Un passé qu’elle avait soigneusement écarté depuis de nombreuses années. Et toutes les certitudes de sa vie vont être balayées comme un château de cartes. Est-il encore temps de changer le destin ?

02 juin 2016 : La drôle de vie de Zelda Zonk, de Laurence Peyrin (Pocket)

Ma chronique (17/20)

lfdkf

Foutu mardi, foutue pluie… Sur cette route d’Irlande qu’Hanna a prise tant de fois pour aller à son atelier, c’est l’accident. À l’hôpital, la jeune femme se lie avec Zelda, sa voisine de chambre de 85 ans, positive et joyeuse, experte en broderie. Mais Hanna sent un mystère chez la vieille dame, qui esquive toute question précise sur son passé. Que peut-elle avoir à cacher, à son âge ? Bientôt, Hanna découvre que Zelda Zonk était le nom d’emprunt de Marilyn Monroe quand elle voulait passer inaperçue. Hanna sait bien que c’est absurde, Marilyn est morte il y a presque cinquante ans, et pourtant… Tout en menant l’enquête, Hanna commence à réfléchir au sens de sa propre vie. Est-elle vraiment épanouie dans ce hameau perdu, dans ce mariage routinier ? Si vraiment Zelda est Marylin, si elle a réussi à passer de la lumière à l’anonymat, pourquoi elle-même ne pourrait-elle pas changer de vie ?

Publicités

29 réflexions au sujet de « Ces livres que j’ai aimés et qui sortent en poche #4 »

  1. Coucou !
    Je ne trouve pas très jolie la version poche du livre de Christelle Dabos, faut dire que je suis tellement fan de la saga que je me suis attachée à ce joli bleu qu’est la version grand format.
    Sinon pour moi ce sera Dites aux loups que je suis chez moi et La drôle de vie de Zelda Zonk je pense 🙂
    J’aime beaucoup la version poche du Lori Nelson Spielman mais bon vu que je l’ai déjà en grand format :p
    Belle journée à toi

    1. Oui la Passe Miroir est magnifique en grand format pour le coup, je trouve que cela n’a rien à voir non plus ! AHHHH mais génial Dites aux loups que je suis chez moi, tu vas voir il est magnifique! Bisous

  2. Je suis toujours très enthousiaste avec ce genre d’articles, merci 😀 Je suis ravie que Les Fiancés de l’hiver sorte en poche, j’avais beaucoup aimé! (bon, du coup je l’ai déjà!^^) Par contre, tu m’as tenté avec L’orangeraie 😉 En ce qui me concerne, je suis ravie qu’Americanah d’Adichie sorte en poche, je l’ai déjà en GF mais je suis heureuse de cette sortie, il touchera encore plus de monde et c’est un livre excellent, je te le conseille ; )

  3. Je ne savais pas que Les fiancés de l’hiver sortait en poche ! C’est génial, car cette saga est tellement bien❤️ L’orangeraie et Un doux pardon me tentent bien^^

  4. Je pense craquer pour les fiancés de l’hiver depuis le temps que j’en entend parler je n’ai jamais sauter le pas, à cause du prix principalement… La couverture n’est pas top mais bon… J’aime plus celle du grand format .

  5. J’ai hâte de m’acheter Le passe-miroir ! J’ai beaucoup aimé La drole de vie de Zelda Zonk 🙂 Que de belles parutions ! J’ai une liste sur plusieurs mois et j’ai de quoi faire :)))

  6. C’est génial que Les Fiancés de l’Hiver sorte en poche ! Je lorgnais dessus depuis un bon moment, mais la version grand format était vraiment trop chère pour moi…
    C’est juste dommage que la couverture soit pas vraiment top, mais bon.
    J’aime beaucoup ce genre d’articles en tout cas, c’est la deuxième fois que tu me fais craquer pour une sortie poche^^

  7. Merci pour ce billet ! J’aime beaucoup. J’avais beaucoup apprécie Le secret de la manufacture… aussi. Les fiancés de l’hiver me dirait bien mais il me semble qu’il y a plusieurs tomes. Remarque, si j’attends toutes les sorties poche, je peux les lire au fur et à mesure…

  8. J’aimerais beaucoup lire Un doux pardon (j’avais adoré le premier livre de l’auteur) 😉 Et je pense que La drôle de vie de Zelda Zonk pourrait me plaire ! Je note tout ça 😛

  9. Je rejoins les autres avis : la couverture poche des Fiancés de l’hiver, ouch ! Ça ne lui fait vraiment pas de bien le passage en noir et blanc 😡

  10. Ah L’Orangeraie !! Ravie qu’il sorte en poche, cela permettra une diffusion plus large de ce petit bijou! et je suis tellement contente que Dites aux loups que je suis chez moi soit désormais en poche – et en plus chez 10/18, j’ai adoré ce livre!!

  11. Ils ont l air tous sympa à part les fiancés de l hiver j ai pas accroché à ce livre. Je vais essayer de le relire pour voir ce que les gens lui trouve mais moi au bout d une cinquantaine de pages j accrochais pas à l histoire

  12. Comme si ma liste d’envie n’était pas encore assez longue 😀 Heureusement que j’en ai déjà 2 qui attendent dans ma PAL ^^ Les autres vont vite l’intégrer :p

  13. J’ai bien envie de me laisser tenter par « Les fiancés de l’hiver », « L’orangeraie » et « Un doux pardon » mais il faut que je réduise un petit peu ma PAL avant 🙂

  14. Merci pour ce travail! J’aime particulièrement ces chroniques livres de poche! J’ai beaucoup de choses à lire (en grande partie par ta faute lol) mais je me laisserais bien tenter par les fiancés de l’hiver. Je n’ai absolument pas l’habitude de lire ce type de littérature mais ta chronique me donne envie!
    Merci encore!

      1. Oui mais j’aime pas trop le format des Folio Jeunesse. J’ai préféré prendre la version « adulte » (c’est comme ça que la nana de chez Gibert me l’a vendu ahah)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s