Jeunesse

Dans chacun de mes mots • Tamara Ireland Stone

13149832_638910089599348_666488769_n

Il y a quelque chose de très intéressant dans les publications de la collection New Way chez Hugo & Cie. Je trouve toujours leurs choix de titres très pertinents, il s’agit vraiment de romans young adult qui transmettent des messages importants et Dans chacun de mes mots, sorti le 7 avril dernier, ne semblait pas faire l’exception. Merci à Hugo pour cette lecture.

Résumé …

Samantha Mc Allister est une fille comme les autres. Du moins en apparence. Elle cache un secret que ses amies, passionnées de mode et de soirées pyjama, ne pourraient pas comprendre : Sam est envahie d’angoisses et de sombres pensées qu’elle n’arrive pas à contrôler. Chaque acte, chaque prise de parole est un véritable calvaire. Pas évident quand on fait partie d’un groupe où tout fashion faux-pas ou crush sur le mauvais mec fait l’objet d’un raz-de-marée de critiques. Mais un jour, Sam rencontre Caroline… Enfin, elle peut rester elle-même, voire se confier sur ses séances hebdomadaires chez le psy. Très vite, Caroline fait découvrir à Sam un lieu secret caché sous le gymnase du lycée : le Club des poètes, où chacun peut monter sur l’estrade et réciter ses créations. Peu à peu, Sam se prend presque à se sentir « normale »… Mais pourquoi AJ, le mystérieux guitariste du groupe, ne semble-t-il pas accepter sa présence ? Sam devra-t-elle une fois de plus tout remettre en question ?

Mon avis …

Une fois de plus, on trouve dans la collection New Way un roman qui se lit quasiment d’une traite, duquel on n’arrive pas à décrocher. Pourtant, c’est un roman young adult et on pourrait, en tant qu’adulte, ne plus vraiment se reconnaître dans les problématiques abordées. C’est là que la plupart des livres publiés par Hugo New Way se différencient par leur contenu : ils sont importants. Ils évoquent des sujets difficiles et réussissent, à chaque fois, à me toucher.

Je n’ai pas vu le temps passer en lisant Dans chacun de mes mots, et si je l’ai trouvé souvent un peu ressemblant à d’autres romans young adult, j’ai également trouvé qu’il avait son propre intérêt. Il s’agit de ce Club des Poètes que Sam va découvrir et qui va changer sa vie. Dans ce contexte de lycéens où chacun tente d’être le plus populaire, le plus apprécié, le plus envié, ce Club va être une possibilité pour quelques jeunes adolescents de se livrer, en cachette. Les membres de ce petit groupe vont petit à petit apprendre à se connaître à travers les mots, la poésie. Parce que ces courts textes qu’ils écrivent et qu’ils lisent ensuite au reste du Club sont tellement intimes qu’ils livrent ce qu’ils n’osent pas dire tout haut, en dehors de cette pièce.

Evidemment, Sam semblait n’avoir rien à y faire, en apparence. Membre du groupe de filles le plus populaire du lycée, elle semble avoir tout pour elle. Pourtant, elle souffre depuis des années, en silence, en cachette. Elle refuse que ses amies connaissent ses problèmes, ses angoisses quotidiennes, et elle joue donc un rôle face à elles. Il est assez effarant de voir comment ces prétendues « amies » peuvent chaque jour penser connaître Sam alors même qu’elles ne voient rien de qui elle est vraiment. Par son récit, l’auteur nous montre qu’être entourée ne veut surtout pas dire être comprise.

Ces moments passés dans le Club des Poètes et surtout son aspect secret va donc être une libération pour Sam qui, enfin, va pouvoir être elle-même et tenter d’apprivoiser ses angoisses. En lisant ce roman, je me suis dit que chaque adolescent aurait aimé trouver un endroit comme celui-ci. Parce que chacun d’entre nous a eu besoin, à cette période de sa vie, de se confier, d’écrire ou d’essayer de se trouver. J’ai été touchée par le parcours progressif de Sam dans sa compréhension d’elle-même, dans la confiance progressive qu’elle va accorder aux membres du Club, et surtout dans le fait qu’elle réalise qu’elle peut être elle-même si elle s’entoure des bonnes personnes.

J’ai donc beaucoup apprécié cette lecture. Elle a su me surprendre par moments, et me toucher bien souvent par l’importance qu’elle accorde aux mots, aux pensées, aux confessions. Peut-être que le récit ne m’a pas bouleversée comme j’aurais aimé qu’il le fasse, ou encore peut-être qu’il m’a souvent rappelée d’autres romans du genre, mais j’ai aimé et je pense que j’aurais encore plus aimé trouver un texte comme celui-ci lors de ma propre adolescence.

Pour résumer …

Un Club des Poètes comme celui que chaque adolescent de ce monde aurait aimé trouver, pour pouvoir être lui-même, livrer ses douleurs, ses doutes, ses souffrances. Ce roman évoque l’importance des mots pour se trouver soi-même, pour accepter ses différences, et je pense sincèrement qu’il est de ces livres qu’on aimerait lire ou avoir lu à l’adolescence et qui peut aider à se trouver.

Ma note : ★★★★★☆
(16/20)

Publicités

11 réflexions au sujet de « Dans chacun de mes mots • Tamara Ireland Stone »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s