Our PrettyBooks' Club

(RESULTATS) Our PrettyBooks’ Club #9 : Lecture du mois de juin !

13219722_641482919342065_900150314_n

Je vous propose aujourd’hui la nouvelle sélection pour choisir la lecture que nous lirons dans le cadre de mon Club de Lecture pour le mois de juin. En mai, nous avons lu Le secret du mari, qui fut une bonne lecture pour moi. N’hésitez pas à nous rejoindre sur le groupe facebook du club pour échanger sur les différentes lectures et pour voir le détail de chacun de nos avis sur les livres.

Voici la sélection pour le mois de juin : 

1- La cour des grandes, de Adèle Bréau
(en poche depuis le 11 mai 2016)

couv45743584 9782253098614-001-T

Quatre amies dans le Paris branché et bobo du 9e. Mathilde est cadre dans une grosse firme pleine de mâles qui l’attendent au tournant. Mère de deux petits garçons, elle jongle avec les emplois du temps dans une culpabilité constante. Son amie Alice seconde un restaurant en vue de la capitale et peine à se remettre de sa séparation, malgré le soutien de son ado. Lucie, leur richissime comparse, à la tête d’une famille nombreuse, est obsédée par la bonne tenue de son bonheur conjugal. Quant à Eva, la quatrième, elle rêve de devenir mère elle aussi. De leurs cahiers de texte de collégiennes à leurs plannings surbookés, ces working mums sont entrées sans s’en rendre compte dans la cour des grandes. Héroïnes « made in France », elles ne rêvent plus de prince charmant, de robe meringuée et d’alliances. Elles n’ont plus le temps de rêver. Crèche, école, courses, babysitters, vie sexuelle, carrière, enfants malades, corps qui fout le camp, premières rides et petits flirts, elles tentent simplement de maîtriser le tourbillon insensé qui les emporte depuis qu’elles ont dit oui. Dans un Paris de comédie romantique, ces équilibristes à l’aube de la quarantaine rient, explosent, galèrent, textotent, aiment et espèrent, car au fond les mères de famille auront toujours quinze ans. Leur vie ne fait que commencer.

2- Le cricket-club des talibans, de Timeri N. Murari
(en poche depuis le 26 mars 2015)

couv22697304 couv25719665.gif

Quelques mètres de tissu, lisse, fragile et souple, d’un bleu clair métallique, devinrent notre prison… Je disparus, comme d’un coup de baguette magique. Je n’étais plus Rukhsana avec un nez bien à moi, une bouche, des yeux, un front, un menton, des cheveux, mais un linceul vivant, identique à toutes les autres femmes voilées… «Tu arrives à voir ?» demandai-je à Grand-Mère. Nous nous entraînions à porter nos burquas à la maison. «Oui, mais flou…» Elle trébucha contre un coussin et tomba sur un des divans. Elle se redressa en colère : «Je refuse de me montrer en public avec cette… cette… chose !». En 2000, à Kaboul. Le gouvernement islamique impose sa férule à la population, pratiquement tout est interdit, journaux, distractions, jeux, etc. Mais voilà qu’il annonce vouloir promouvoir le cricket, pour prouver à ses opposants que l’Afghanistan peut aussi être une nation sportive. La meilleure équipe ira se perfectionner au Pakistan – ce que certains voient tout de suite comme une possibilité de s’enfuir. Mais il faut d’abord connaître les règles du cricket et s’entraîner. Bien sûr, c’est strictement interdit aux femmes. Or la jolie Rukhsana a joué autrefois en Inde… Au prix d’incroyables ruses, subterfuges et déguisements, elle va mettre sur pied une équipe composée de son frère et de leurs cousins, tous bien décidés à se libérer du joug des talibans. Y parviendront-ils et que risque-t-il d’arriver à Rukhsana l’intrépide, la rebelle ?

3- Crazy Rich à Singapour / Singapour Millionaire, de Kevin Kwan
(en poche depuis le 04 mai 2016)

couv32367218 9782253067979-001-T

Lorsque Rachel Chu débarque à Singapour au bras du délicieux Nicholas Young pour assister au mariage du meilleur ami du jeune homme, elle pense juste passer d’agréables vacances en amoureux. Mais Nick a omis de mentionner quelques petits détails… Sa maison familiale est un véritable palais, il est plus accoutumé aux jets privés qu’aux voitures, et surtout, il est l’héritier le plus convoité de toute l’Asie. Quant au mariage, c’est tout bonnement LE mariage de l’année ! Le séjour de Rachel à Singapour tourne au parcours du combattant, où aucune avanie ne lui sera épargnée. Sans parler de Madame-Mère, bien décidée à écarter définitivement la jeune professeur d’un monde auquel elle n’appartient visiblement pas…

4- La ballade d’Hester Day, de Mercedes Helnwein
(en poche depuis le 27 mai 2015)

couv38453783 couv55351753

C’est l’histoire d’une fille qui ne veut pas aller au bal de promo, d’un apprenti poète qui l’a épousée pour trouver l’inspiration, et d’un petit garçon rondouillard qui, à défaut d’être cow-boy de l’espace, est ravi de tracer la route en camping-car avec eux. L’équipée sauvage d’Hester Louise Day s’annonce comme un fiasco épique. Parce que la famille, même bricolée, ce n’est jamais un long fleuve tranquille, surtout quand on est recherché par la police et le FBI.

5- Un dimanche au bord de la piscine, de Sophie Kinsella
(en poche depuis le 3 juillet 2014)

couv52168063 couv7871136

Un dimanche de mai, entre amis et voisins, au bord de la piscine des Delaney. Parmi les invités, Louise, ses deux filles, son futur ex-mari… et son amant. Survient un terrible accident… Un roman dans la veine tragi-comique de Madeleine Wickham, alias Sophie Kinsella.

6- Le Joy Luck Club, de Amy Tan
(en poche depuis le 15 avril 2016)

couv38522020 couv67678180

A la mort de sa mère, Jing Mei est invitée par trois amie de celle-ci à la remplacer au « Club de la chance ». Fondé à San Francisco, après la fuite des quatre femmes de Chine en 1949, le club se réunit chaque semaine autour d’une table de mah-jong. En s’asseyant à la place vide, Jing Mei ouvre les portes du passé. Portés par le tempo ensorcelant des jetons du jeun ancestral, les souvenirs traversent l’océan de plusieurs milliers de li pour s’offrir à la benjamine du cercle : nourrissons mariés dès la naissance, troisième concubine tourmentant depuis l’au-delà une seconde épouse malveillante ou maléfices des vingt-six portes. Aux fables des anciennes répondent les histoires des cadettes qui ont avalé plus De Coca-Cola que de chagrin. D’un récit à l’autre, les liens du sang s’affirment, aussi indissolubles qu’étouffants. Car, pour ces Américaines de la seconde génération, si la greffe culturelle est difficile, la vrai conquête reste celle des relations mère-fille…

Le livre gagnant est LA COUR DES GRANDES !

13318580_646900155467008_958034916_n

Voici le détail des votes :

k

Le livre sera lu au cours du mois de juin.

Merci à tous pour vos votes.

N’hésitez pas à échanger à son sujet sur le groupe facebook et discuter de la lecture sur les réseaux sociaux avec le #ourprettybooksclub !

Publicités

6 réflexions au sujet de « (RESULTATS) Our PrettyBooks’ Club #9 : Lecture du mois de juin ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s