Historique·Jeunesse

Le garçon au sommet de la montagne • John Boyne

11

Je possède plusieurs titres de John Boyne dans ma bibliothèque et pourtant, c’est avec son tout dernier roman, paru le 9 juin 2016, que je le découvre. Merci à Gallimard Jeunesse pour cette lecture.

Résumé …

A l’aube de la Seconde Guerre mondiale, le petit Pierrot mène une vie insouciante et heureuse à Paris. Devenu orphelin, il rejoint sa tante, en Allemagne dans une maison en haut de la montagne. Sauf qu’il ne s’agit pas d’une maison ordinaire. C’est le Berghof, la résidence secondaire d’Hitler. Pierrot va découvrir un nouveau monde, fascinant et monstrueux.

Mon avis …

Quelque chose m’appelle dans les romans de John Boyne et c’est sans doute le fait qu’il écrit très souvent sur la Seconde Guerre Mondiale. Ses romans ont beau être destinés à la jeunesse, ils me tentent tous beaucoup, parce que je suis attirée par les romans sur le sujet. J’en ai lu beaucoup, et pourtant celui-ci a réussi à m’embarquer du début à la fin. Je l’ai quasiment lu d’une traite. Le texte est facile d’accès étant donné qu’il peut être lu à partir de 13 ans, et je me suis prise d’affection pour le personnage de Pierrot.

Il y a cette insouciance et cette innocence qui fait partie intégrante de lui, puisqu’il n’est qu’un enfant. Sauf que cet enfant va vivre la seconde guerre mondiale. Cela va à peu près tout changer. Quand Pierrot va être envoyé en orphelinat puis chez une tante qu’il ne connait pas, il va découvrir Adolf Hitler. Ce dernier va lui enseigner ses théories, sa vision du monde. Du petit garçon honnête, curieux, intelligent et bon, Pierrot va devenir cet admirateur d’Hitler. Ce dernier exerce une fascination chez Pierrot qui va le conduire à voir disparaitre tout ce qui faisait son identité. En côtoyant jour après jour cet homme, il va s’imprégner de ses pensées et ne va pas réaliser qu’elles vont faire de lui un homme haineux, collaborateur à sa façon des actes de Hitler.

Ce roman est fascinant dans la montée progressive de l’horreur qu’il exprime. On voit Pierrot changer, page après page. Renier tout ce qu’il est, accepter les pires horreurs au nom de la loyauté à Hitler. Par moments, ce roman est même difficile. On a du mal à concevoir à quel point Pierrot a pu tant changer, à quel point il est désormais aveugle devant toute l’horreur à laquelle il assiste et participe.

Si j’ai un petit regret, c’est la rapidité avec laquelle l’histoire s’achève. A partir du moment où Hitler décline, tout arrive trop rapidement chez Pierrot. Je pense qu’il n’est pas réellement crédible que tant de changements interviennent si rapidement dans sa façon de penser après tout ce qui a été ancré en lui si longtemps.

L’écriture est une réussite. Au début, Pierrot est un petit garçon et le roman est charmant d’autant plus qu’il y a cette malice très rigolote qui ressort dans l’écriture. A l’inverse, le roman prend une gravité certaine au fur et à mesure que Pierrot grandit. Il devient un jeune homme et l’auteur a su adapter son écriture à ces différentes périodes de sa vie. Pour affirmer également le contraste entre les deux personnes qu’il a pu être, et qui sont séparées par un fossé énorme.

J’ai lu ce livre sans me rendre compte de la vitesse à laquelle je tournais les pages tant j’étais embarquée dans le roman. Je suis très heureuse d’avoir enfin pu lire John Boyne et je dois dire que j’ai été très sensible à son écriture et je suis certaine qu’il saura me convaincre avec ses autres romans que je suis impatiente de pouvoir découvrir.

Pour résumer …

John Boyne a une façon d’écrire qui m’a conquise. J’ai adoré suivre Pierrot, le voir grandir, évoluer, entouré de la haine et des théories de Adolf Hitler. Ce roman est glaçant parce que, petit à petit, on voit le pire se dessiner, et Pierrot changer, en profondeur, dans ce qu’il est. Difficile à croire et pourtant écrit avec beaucoup de justesse et de clarté. Une réussite.

Ma note : ★★★★★☆
(17/20)

Publicités

10 réflexions au sujet de « Le garçon au sommet de la montagne • John Boyne »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s